Nouvelle suralimentation chez Opel

EN BREF


Warning: mysql_result() [function.mysql-result]: 01_prix_min not found in MySQL result index 3 in /home2/eq24937/html/accessoire.php on line 265

Warning: mysql_result() [function.mysql-result]: 01_prix_max not found in MySQL result index 3 in /home2/eq24937/html/accessoire.php on line 267
Prix : Non communiqué

Le système "Twinturbo" !

Pour la première fois, le constructeur d’outre-Rhin applique aux moteurs Diesel, équipant les voitures, une technologie de suralimentation à double étage. Contrairement au système classique "biturbo", qui fait appel à l’action de deux turbos montés en parallèle pour améliorer la suralimentation, cette technique consiste à coupler deux turbocompresseurs en série. Le premier comprime l’air d’admission jusqu’à 3,2 bars aux régimes inférieurs à 1.800 tr/mn et travaille seul. Entre 1.800 et 3.000 tr/mn, le second turbo de plus grande taille entre en action sous l’effet des gaz d’échappement, dont le débit est régulé par l’ouverture variable d’un volet piloté électroniquement en fonction de la demande moteur. Il pré-comprime l’air d’alimentation en basse pression, avant que le petit turbo porte cet air, préalablement refroidi par un échangeur thermique, à une pression de suralimentation plus élevée. Au dessus de 3.000 tr/mn, seul le gros turbo comprime l’air car, à ces régimes, son débit est supérieur à celui du petit. Le rendement exceptionnel de ce système permet au montage turbo double étage de sortir des puissances spécifiques extrêmement élevées, sans avoir à subir une augmentation des consommations ou des rejets polluants.

Application à la nouvelle génération des moteurs 1.9 CDTi Ecotec

Ce système a été développé par le département sportif OPEL OPC (Opel Performance Center). Alors que les turbo Diesel classiques fonctionnent à des pressions comprises entre 17 et 19 bars, la nouvelle génération de moteurs à turbos jumelés parvient à des pressions "effectives" de 26 bars. La pression effective d’un moteur est la pression de travail, moyenne, exercée sur les pistons au moment de la combustion. Plus sa valeur est élevée et plus la puissance est importante. Mais pour résister à de telles pressions, il faut que le bloc moteur soit particulièrement robuste et que cette qualité se maintienne sur de longs kilométrages. La motorisation 1.9 CDTi Ecotec a été retenue pour éprouver cette nouvelle technologie. Le prototype, réalisé par le département OPC et testé sur une Vectra, parvient à développer 212 ch, soit 122 ch au litre, ce qui est un véritable record pour la motorisation d’une berline de 1.900 cm3. Les résultats sont prometteurs car le prototype Vectra, équipé de cette motorisation Diesel "common rail" suralimentée, développe 212 ch avec un couple maximal de 440 Nm sur une large plage de régimes entre 1.400 et 3.600 tr/mn. L’accélération de 0 à 100 km/h est atteinte en 6,5 secondes et la vitesse a dû être limitée électroniquement à 250 km/h.