comparaison1comparaison2

INFINITI M 30d

volantvolantvolantvolant

INFINITI M 35h

volantvolantvolantvolantvolant

Prix : 60 100 €

  • Ligne élégante et originale
  • Equipement
  • Confort
  • Prix compétitif
  • Consommation
  • Bruits de roulement
  • Sonorité moteur à froid
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 6 cylindres - 24 soupapes turbo diesel injection directe à rampe commune
Cylindrée 2993 cm³
Puissance maxi 238 ch à 6800 tr/min
Couple maxi 55.00 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.94 m
Largeur 1.84 m
Hauteur 1.50 m

Poids

Total 1845 kg

Capacités

Coffre de 450 à 0 dm³
Réservoir 80 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 250 km/h
0 à 100 km/h 6.90 s

Environnement

Emission CO2 199 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.90
Urbaine 10.30
Mixte 7.50
Essai 9.00

ESPACE COMPARAISON

OPERATION SEDUCTION

Tout le monde connaît désormais la marque LEXUS en particulier, grâce à sa politique de développement des motorisations hybrides… INFINITI, marque de luxe de NISSAN, décide d’adopter la même philosophie marketing en proposant sur le marché une nouvelle berline hybride particulièrement attrayante… Nous avons donc décidé de vous présenter à la fois cette berline peu répandue (pour l’instant) et de réaliser un comparatif entre la version Diesel et la version Hybride…

INFINITI : Une marque encore jeune sur notre territoire

Si la marque est bien connue des voyageurs ayant séjourné aux Etats-Unis, INFINITI est d’abord arrivée en France par l’intermédiaire de quelques importations à titre isolé, du célèbre modèle FX, un SUV aux lignes généreuses et dont vous trouverez un essai sur notre site. Mais c’est en mars 2008, au salon de Genève, que Carlos Ghosn a annoncé le lancement officiel de cette division haut de gamme sur le territoire européen, à la plus grande joie des connaisseurs et amateurs de la marque. En France, le réseau se résume à la présence dans quatre grandes villes : Paris, Lyon, Marseille et Cannes. Mais grâce à une véritable culture du service à la clientèle, INFINITI entend développer son réseau sur l’ensemble de l’Hexagone. 

La berline M 

Le public a pu la découvrir à l’occasion du salon de Genève 2010, et c’est avec une réelle ambition d’aller "croquer" les grosses berlines allemandes que l’INFINITI M est entrée sur le ring ! Il est vrai qu’avec son look à la fois élégant et agressif, cette berline ne manque pas d’arguments et ne passe pas inaperçue quand vous circulez à son bord ! Les designers ont vraiment voulu privilégier une certaine sensualité avec en particulier une face avant et des ailes galbées qui ne sont pas sans rappeler le superbe SUV FX qui circule sur nos routes depuis plusieurs années. Implantée aux Etats-Unis, depuis plus de 20 ans, INFINITI ne cache pas son inspiration Outre-Atlantique… Ornée de chromes et de jantes polies, la berline M arbore fièrement son style que certains qualifieront de "bling bling" mais qui, très sincèrement, lui convient parfaitement…

Sur les deux modèles essayés, nous avons disposé de deux coloris totalement antinomiques, un noir verni du plus bel effet pour la version Diesel et un gris clair, plus "écolo" certainement, pour la version Hybride… C’est sans aucun doute la couleur foncée qui sied le mieux à cette berline aux lignes généreuses, même si cela reste toujours une question de goût ! Les adaptes du bodybuilding pourraient aussi se retrouver dans cette ligne élégante et racée… Il est vrai qu’avec 4,94 mètres de long et 1,84 mètre de large, l’INFINITI M ne fait pas dans le détail… Ce n’est donc pas en ville que la M sera le plus à son aise, mais grâce à sa caméra de recul, les manœuvres ne se transforment pas non plus en séance cauchemardesque !

Un intérieur tout aussi convainquant

Si l’INFINITI se distingue par une ligne extérieure singulière, on aurait pu craindre un traitement intérieur plus conventionnel… Dès l’ouverture de la portière, vous serez rassuré car l’inspiration se retrouve de manière intacte dans le traitement du tableau de bord en particulier. On ne peut rester insensible à ces lignes sinueuses et anti conventionnelles, mais qui ne sacrifient rien à l’ergonomie de l’ensemble. La M fait partie de ces véhicules qu’on adopte très vite et dans lequel on se sent tout de suite bien ! Les commandes tombent sous la main, les sièges sont confortables et l’instrumentation est complète. Elle mérite vraiment un plébiscite en la matière et tous les passagers, y compris à l’arrière, partagent cet avis, pour peu que l’on se contente de circuler à quatre, le tunnel central proéminent nuisant largement au confort de la place centrale arrière. Nos passagers ont par contre particulièrement apprécié le moelleux des sièges et l’espace aux jambes généreux.

Quel moteur ?

Nous avons donc eu l’occasion d’essayer deux motorisations différentes : la première en Diesel, un V6 développant 238 chevaux et la seconde en hybride essence-électrique disposant d’un V6 thermique développant 306 chevaux, auquel vient s’adosser un moteur électrique affichant 68 chevaux… Dans les deux cas, la proposition est clairement dynamique et la puissance respectable.

Un Diesel convaincant

Bien installé derrière notre volant multifonctions, la mise en route du Diesel constitue peut-être la phase la moins agréable à bord de cette berline. On est en effet un peu déçu par le caractère un peu trop bruyant de cette mécanique à froid, qui plus est, remonte quelques vibrations indésirables. Une fois la motorisation en température, la situation sonore s’améliore mais globalement un autre phénomène perturbant prend le relais : celui des bruits de roulement, un peu trop présents également dans l’habitacle ! Il faut bien sûr relativiser car nous sommes dans une berline haut de gamme et nécessairement le niveau d’exigence est d’autant plus élevé ! Rien de bien dramatique cependant mais simplement un peu décevant.

Accouplé à une boîte automatique à sept rapports, vous avez le choix entre différents modes de conduite : Standard, Sport, Eco et Neige. Si nous n’avons pas eu l’occasion d’essayer le mode Neige, les trois autres modes en fait se résument à deux tant le mode Eco est peu agréable : trop long, trop lent et finalement indigeste. Au contraire, le mode Sport apporte la note dynamique qu’on est en droit d’attendre d’un tel véhicule à la puissance plus que respectable. Les kilomètres défilent ainsi à bonne allure et le comportement de l’ensemble est excellent ; les gros rouleurs y trouveront leur compte dans un confort d’excellent niveau. La consommation s’établit en moyenne aux environs de neuf litres aux cent kilomètres, ce qui n’est pas une performance exceptionnelle, puisque cela positionne la M assez loin des meilleures élèves de la catégorie.

Un hybride séduisant

Décidément le salon de Genève est certainement le rendez-vous des annonces marquantes pour INFINITI puisque c’est en 2010 qu’a été lancée cette version hybride. Qu’on ne s’y trompe pas, la M est une vraie "full" hybride dont le système électrique est totalement intégré. A l’inverse d’une Prius dont le moteur électrique prend la main dès les premiers tours de roues, sur la M, c’est le moteur thermique qui vous permet de mettre en mouvement l’ensemble routier, plus l’électrique qui prend le relais. Aboutie et intégrée sont sans nul doute les deux qualificatifs qui viennent à l’esprit lorsqu’on conduit cette version. Même sur autoroute à cent dix kilomètres à l’heure, lorsque vous relâchez un peu la pédale, vous aurez la surprise de voir l’aiguille du compte-tours s’écrouler, seule indication perceptible que vous venez de basculer en mode électrique… Véritablement bluffant ! Associée à une véritable boîte automatique à sept rapports directement reliée au moteur électrique via un embrayage à bain d’huile, la M s’avère particulièrement confortable… D’autant que la qualité de l’insonorisation associée à la discrétion de la mécanique (y compris en mode thermique) permet aux occupants de bénéficier d’un silence de fonctionnement exceptionnel. Seuls quelques à-coups sont perceptibles par moment au changement thermique / électrique…

Il n’y a guère qu’à l’ouverture de la malle arrière que cette berline hybride doit laisser une partie de sa capacité aux batteries encombrantes. Avec trois cent cinquante litres, c’est clairement juste pour envisager un voyage avec quatre passagers et leurs bagages, mais c’est bien le seul véritable point faible de cette superbe version. En conduite soutenue, la consommation de cette belle berline n’a pas dépassé les huit litres aux cent kilomètres, une performance acquise bien évidemment grâce à ce système électrique très évolué et dont l’indicateur compteur d’éco-conduite nous a permis de vérifier que nous l’avions "utilisé" durant vingt cinq pourcent de notre trajet.

Elégante et racée, l’INFINITI M est en tout état de cause une belle berline et une proposition alternative totalement crédible par rapport à une concurrence allemande bien implantée. Les deux modèles essayés dans leur version toutes équipées GT Premium affichent un prix respectif de 60.100 € et 61.200 € pour l’essence et l’hybride, ce qui constitue une offre particulièrement compétitive et environ dix pour cent inférieure à la concurrence à équipement équivalent ! Dans sa version hybride, la berline M remporte tous nos suffrages et devient même "INFINITIvement" irrésistible !

Fabrice DUMAS

Prix : 61 200 €

  • Motorisation Full Hybride
  • Silence et confort de fonctionnement
  • Prix compétitif
  • Ligne élégante et originale
  • Capacité malle arrière (batteries encombrantes)
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 6 cylindres en V – 24 soupapes Thermique + Electrique
Cylindrée 3498 cm³
Puissance maxi 364 ch à 6800 tr/min
Couple maxi 35.00 mkg à 5000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.94 m
Largeur 1.84 m
Hauteur 1.50 m

Poids

Total 1830 kg

Capacités

Coffre de 350 à 0 dm³
Réservoir 70 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 250 km/h
0 à 100 km/h 5.50 s

Environnement

Emission CO2 159 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.60
Urbaine 9.00
Mixte 6.90
Essai 7.90