comparaison1comparaison1

VOLVO XC 90 2.5T 210 ch Summum

volantvolantvolantvolant

VOLKSWAGEN Touareg 3.2 V6 220 ch BA6 Tiptronic

volantvolantvolantvolant

Prix : 48 200 €

  • Ligne élégante et discrète
  • Finition et confort
  • Option 7 places
  • Boîte mécanique non adaptée
  • Capacités tout-terrain limitées
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 5 cylindres essence
Cylindrée 2521 cm³
Puissance maxi 210 ch à 5000 tr/min
Couple maxi 32.20 mkg à 1500.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.80 m
Largeur 1.90 m
Hauteur 1.74 m

Poids

Total 2046 kg

Capacités

Coffre de 249 à 613 dm³
Réservoir 72 L
Nb de places 7

Performances

Vitesse maxi 210 km/h
0 à 100 km/h 9.90 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 9.50
Urbaine 16.30
Mixte 12.00
Essai 15.20

ESPACE COMPARAISON

Opposition de style

VOLVO et VOLKSWAGEN étaient jusqu’ici présents sur le marché du véhicule tout-terrain par l’intermédiaire des deux "gros" breaks, le VOLVO XC70 et de l’AUDI Allroad. Les deux constructeurs sont entrés ensemble lors du Mondial de l’Automobile 2002 dans la cour des SUV plus conséquents en proposant respectivement le XC90 et le Touareg… Il était donc naturel de les opposer dans ce comparatif placé sous le signe du loisir et du plaisir !

Esthétique – Avantage VOKSWAGEN

Au premier coup d’œil il apparaît clairement que ces deux véhicules ont choisi deux voies différentes pour séduire leur clientèle. Le VOLVO XC90 joue la carte du luxe discret avec une garde au sol de quinze centimètres seulement qui fait de lui un 4x4 particulièrement civilisé. Le VW Touareg affiche plus nettement la couleur et se montre clairement plus ostentatoire… Avec ses airs de scarabée haut sur patte, il attire le regard sur son passage, c’est aussi peut-être dû à sa parenté, évidente de 3/4 arrière, avec le plus célèbre PORSCHE Cayenne. Essayé pour chaque modèle dans une livrée bleu marine, le Touareg brille par une peinture particulièrement soignée et remarquée dès le moindre rayon du soleil. A ce niveau de prix, l’équipement de ces véhicules de luxe est particulièrement complet… Chacun joue la carte sécurité active et passive, et les aides au comportement type ESP ou airbags sont monnaie courante. Tous les équipements permettant de gagner en confort sont également présents. Il est vrai que c’est un bonheur de circuler au quotidien dans ces deux véhicules. Les choix initiaux sont pourtant là aussi différents. Le Touareg, disposant de cinq grandes places, se distingue par une habitabilité très généreuse (en particulier en largeur) permettant même à quatre jeunes enfants de s’installer à bord… Le XC 90, quant à lui, a choisi d’offrir en option à son propriétaire la possibilité d’embarquer sept personnes grâce à deux sièges supplémentaires intégrés dans le plancher. Cette option fort intéressante lui permet de venir concurrencer le marché des monospaces de luxe. Sur le plan de la finition, difficile également de départager les deux concurrents qui s’avèrent exemplaires dans tous les domaines : l’intérieur cuir, l’ergonomie des commandes, l’installation audio, la climatisation séparée ou les matériaux employés sont à la hauteur des prétentions dans un segment de marché particulièrement exigeant. En termes de dimensions, les deux véhicules sont imposants ce qui ne nuit nullement à leur comportement ni à leur agilité (on est même agréablement surpris par leur maniabilité). Cela s’avère par contre plus gênant lorsqu’il s’agit de stationner, essentiellement en largeur où les places de parking sont souvent trop étroites. Toujours est-il que conscient de cet état de fait, les deux constructeurs proposent des systèmes d’aide avant et arrière sous forme de radars intégrés dans les pare-chocs et qui permettent de faciliter les créneaux et autres manœuvres délicates tout en protégeant le véhicule de petits accrocs… A noter une mention spéciale pour le Touareg qui, en complément du signal sonore équipant traditionnellement ces radars de détection d’obstacle, ajoute un système avant et arrière à diodes très efficace et très agréable à utiliser. Les solutions retenues pour motoriser ces deux monstres de plus de 2 tonnes sont totalement différentes. VOLVO a fait confiance à son traditionnel cinq cylindres 2.500 cm3 turbocompressé délivrant la puissance tout à fait honorable de 210 ch. VOLKSWAGEN a préféré privilégier une motorisation plus "noble" avec son six cylindres de 3.200 cm3 qu’on retrouve largement sur toute la gamme. Le moteur a, pour l’occasion, été "dégonflé" à 220 ch tout en privilégiant un couple plus généreux. Ces deux motorisations très proches en termes de puissance s’avèrent toutes les deux adaptées à ce type d’engin lourd et dont les reprises sont associées à une disponibilité de couple maximum dès les plus bas régimes. A ce petit jeu, c’est néanmoins le VOLVO qui se distingue avec son turbo en proposant un couple maximal de 320 Nm entre 1.500 et 4.500 tr/mn. Nos véhicules se distinguaient cependant par leur boîte de vitesses : mécanique pour la VOLVO avec six vitesses et automatique (Tiptronic) pour le VOLKSWAGEN. Là, le bon choix semble très clairement s’orienter vers la boîte automatique (dont peut également disposer le VOLVO). En effet, avec une telle puissance et un tel confort de conduite, le maniement de la boîte manuelle devient vite lassant et on se laisse plus volontiers transporter par la douceur de la boîte automatique… A noter cependant une petite tendance "agaçante" sur parcours routier pour la boîte de vitesses du Touareg qui hésite souvent entre la cinquième et la sixième, provoquant quelques rétrogradages intempestifs. Dotés tous deux d’une transmission intégrale permanente, le XC90 et le Touareg ne jouent cependant pas dans la même cour. Si les capacités de franchissement du VOLVO s’avèrent très vite limitées, le Touareg affiche quelques aptitudes à s’évader, avec une simplicité et une facilité qui décevront les puristes. Disposant d’une transmission intégrale permanente associée à un blocage central de différentiel et d’une gamme spécifique de rapports courts, le Touareg vous surprendra même (à condition de ne pas vous contenter des pneus de série peu adaptés aux terrains gras). Malheureusement, les angles d’attaque sont très exposés (antibrouillard à l’avant ou échappement à l’arrière) tout comme les flancs de la carrosserie dépourvus de la moindre protection… De quoi calmer vos ardeurs pour un véhicule à près de 50.000 Euros ! Pour ceux qui comptaient sur ce chapitre budget pour faire leur choix, le XC90 et le Touareg sont finalement très proches. Leur prix d’achat se tient à quelques centaines d’Euros. Le choix de certaines options pourra vite faire s’envoler la note dans un cas comme dans l’autre et ce de manière un peu abusive pour des véhicules facturés déjà près de 50.000 Euros ! C’est sur le plan du coût d’utilisation que le VOLVO prendra l’avantage avec une consommation inférieure de près de deux litres aux cent kilomètres par rapport à celle du VOLKSWAGEN. Prévoyez quand même un budget essence conséquent puisqu’il vous faudra compter sur dix-sept litres aux 100 kilomètres pour le Touareg contre "seulement" quinze pour le XC90 ! Il convient également de noter que ces deux véhicules sont proposés également avec des motorisations Diesel cinq cylindres, qui, si elles s’avèrent moins puissantes, disposent cependant d’un couple suffisant pour garantir des performances respectables et surtout une consommation beaucoup plus raisonnable…

Equipement & Habitabilité - Egalité

A ce niveau de prix, l’équipement de ces véhicules de luxe est particulièrement complet… Chacun joue la carte sécurité active et passive, et les aides au comportement type ESP ou airbags sont monnaie courante. Tous les équipements permettant de gagner en confort sont également présents. Il est vrai que c’est un bonheur de circuler au quotidien dans ces deux véhicules. Les choix initiaux sont pourtant là aussi différents. Le Touareg, disposant de cinq grandes places, se distingue par une habitabilité très généreuse (en particulier en largeur) permettant même à quatre jeunes enfants de s’installer à bord… Le XC 90, quant à lui, a choisi d’offrir en option à son propriétaire la possibilité d’embarquer sept personnes grâce à deux sièges supplémentaires intégrés dans le plancher. Cette option fort intéressante lui permet de venir concurrencer le marché des monospaces de luxe. Sur le plan de la finition, difficile également de départager les deux concurrents qui s’avèrent exemplaires dans tous les domaines : l’intérieur cuir, l’ergonomie des commandes, l’installation audio, la climatisation séparée ou les matériaux employés sont à la hauteur des prétentions dans un segment de marché particulièrement exigeant. En termes de dimensions, les deux véhicules sont imposants ce qui ne nuit nullement à leur comportement ni à leur agilité (on est même agréablement surpris par leur maniabilité). Cela s’avère par contre plus gênant lorsqu’il s’agit de stationner, essentiellement en largeur où les places de parking sont souvent trop étroites. Toujours est-il que conscient de cet état de fait, les deux constructeurs proposent des systèmes d’aide avant et arrière sous forme de radars intégrés dans les pare-chocs et qui permettent de faciliter les créneaux et autres manœuvres délicates tout en protégeant le véhicule de petits accrocs… A noter une mention spéciale pour le Touareg qui, en complément du signal sonore équipant traditionnellement ces radars de détection d’obstacle, ajoute un système avant et arrière à diodes très efficace et très agréable à utiliser.

Motorisation – Avantage VOLVO

Les solutions retenues pour motoriser ces deux monstres de plus de 2 tonnes sont totalement différentes. VOLVO a fait confiance à son traditionnel cinq cylindres 2.500 cm3 turbocompressé délivrant la puissance tout à fait honorable de 210 ch. VOLKSWAGEN a préféré privilégier une motorisation plus "noble" avec son six cylindres de 3.200 cm3 qu’on retrouve largement sur toute la gamme. Le moteur a, pour l’occasion, été "dégonflé" à 220 ch tout en privilégiant un couple plus généreux. Ces deux motorisations très proches en termes de puissance s’avèrent toutes les deux adaptées à ce type d’engin lourd et dont les reprises sont associées à une disponibilité de couple maximum dès les plus bas régimes. A ce petit jeu, c’est néanmoins le VOLVO qui se distingue avec son turbo en proposant un couple maximal de 320 Nm entre 1.500 et 4.500 tr/mn. Nos véhicules se distinguaient cependant par leur boîte de vitesses : mécanique pour la VOLVO avec six vitesses et automatique (Tiptronic) pour le VOLKSWAGEN. Là, le bon choix semble très clairement s’orienter vers la boîte automatique (dont peut également disposer le VOLVO). En effet, avec une telle puissance et un tel confort de conduite, le maniement de la boîte manuelle devient vite lassant et on se laisse plus volontiers transporter par la douceur de la boîte automatique… A noter cependant une petite tendance "agaçante" sur parcours routier pour la boîte de vitesses du Touareg qui hésite souvent entre la cinquième et la sixième, provoquant quelques rétrogradages intempestifs.

Tout-Chemin – Avantage VOLKSWAGEN

Dotés tous deux d’une transmission intégrale permanente, le XC90 et le Touareg ne jouent cependant pas dans la même cour. Si les capacités de franchissement du VOLVO s’avèrent très vite limitées, le Touareg affiche quelques aptitudes à s’évader, avec une simplicité et une facilité qui décevront les puristes. Disposant d’une transmission intégrale permanente associée à un blocage central de différentiel et d’une gamme spécifique de rapports courts, le Touareg vous surprendra même (à condition de ne pas vous contenter des pneus de série peu adaptés aux terrains gras). Malheureusement, les angles d’attaque sont très exposés (antibrouillard à l’avant ou échappement à l’arrière) tout comme les flancs de la carrosserie dépourvus de la moindre protection… De quoi calmer vos ardeurs pour un véhicule à près de 50.000 Euros !

Budget – Avantage VOLVO

Pour ceux qui comptaient sur ce chapitre budget pour faire leur choix, le XC90 et le Touareg sont finalement très proches. Leur prix d’achat se tient à quelques centaines d’Euros. Le choix de certaines options pourra vite faire s’envoler la note dans un cas comme dans l’autre et ce de manière un peu abusive pour des véhicules facturés déjà près de 50.000 Euros ! C’est sur le plan du coût d’utilisation que le VOLVO prendra l’avantage avec une consommation inférieure de près de deux litres aux cent kilomètres par rapport à celle du VOLKSWAGEN. Prévoyez quand même un budget essence conséquent puisqu’il vous faudra compter sur dix-sept litres aux 100 kilomètres pour le Touareg contre "seulement" quinze pour le XC90 ! Il convient également de noter que ces deux véhicules sont proposés également avec des motorisations Diesel cinq cylindres, qui, si elles s’avèrent moins puissantes, disposent cependant d’un couple suffisant pour garantir des performances respectables et surtout une consommation beaucoup plus raisonnable…

A l’heure où la répression fait fureur sur nos routes, VOLVO et VOLKSWAGEN proposent deux véhicules totalement différents dans leur conception mais qui, chacun à sa manière, saura vous séduire… Les plus discrets et les familles choisiront sans conteste le VOLVO qui a aussi le privilège de se faire plus rare sur nos routes et de moins attiser la convoitise des voleurs de voiture que ses concurrents MERCEDES ML ou BMW X5. Quant au Touareg, il conviendra mieux à ceux qui veulent se démarquer et permettra quelques escapades plus aisées en dehors des sentiers battus, même si son encombrement et son faible niveau de protection ne vous y encourage pas forcément de prime abord ! Les deux choix s’avèrent donc tout à fait pertinents pour deux véhicules particulièrement attachants et dont il est bien difficile de se séparer à la fin d’un essai !

Fabrice DUMAS

Prix : 48 690 €

  • Look ostentatoire
  • Finition et confort
  • Maniabilité
  • Capacités de franchissement
  • Consommation
  • Protections inexistantes
  • Poids élevé
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 6 cylindres en V essence
Cylindrée 3189 cm³
Puissance maxi 220 ch à 6400 tr/min
Couple maxi 30.70 mkg à 3200.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.75 m
Largeur 1.93 m
Hauteur 1.72 m

Poids

Total 2214 kg

Capacités

Coffre de 0 à 555 dm³
Réservoir 100 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 206 km/h
0 à 100 km/h 9.90 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 10.80
Urbaine 19.10
Mixte 13.80
Essai 16.90