comparaison1comparaison1

RENAULT Grand Scenic 1.5 dCi 100 ch Luxe Privilège

volantvolantvolantvolant

VOLKSWAGEN Touran 1.9 TDI 105 ch Confort 7 places

volantvolantvolantvolant

Prix : 25 450 €

  • Confort d’utilisation
  • Equipements
  • Présentation Intérieure
  • Encombrement/Habitabilité
  • 3ème rangée de sièges étroite
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres turbo Diesel
Cylindrée 1461 cm³
Puissance maxi 100 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 20.30 mkg à 1900.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.49 m
Largeur 2.09 m
Hauteur 1.64 m

Poids

Total 1465 kg

Capacités

Coffre de 200 à 1920 dm³
Réservoir 60 L
Nb de places 7

Performances

Vitesse maxi 177 km/h
0 à 100 km/h 14.10 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 6.50
Urbaine 4.60
Mixte 5.30
Essai 7.00

ESPACE COMPARAISON

La famille s'agrandit !

L’OPEL Zafira avait lancé avec une longueur d’avance la mode du monospace compact sept places… Il est désormais rejoint par la concurrence où le RENAULT Scénic et le VOLKSWAGEN Touran sont les deux concurrents les mieux armés pour s’affronter dans un comparatif très disputé…

Présentation : avantage Scénic

Dès que vous accédez à l’habitacle de ces deux véhicules, le Scénic apparaît rapidement comme le plus cossu et le plus chaleureux. Disposant de rangements astucieux et nombreux, et affichant des matériaux de qualité, l’habitacle lumineux du Scénic est vraiment très plaisant et traduit la maturité atteinte par RENAULT dans le domaine des monospaces, qu’ils soient compacts ou non ! Il faut pourtant avouer que VOLKSWAGEN a fait de réels efforts pour égayer la présentation du Touran ce que nous ne pouvons que saluer… Abandonnant le traditionnel et froid "noir", l’intérieur s’habille de beige et apporte ainsi une note de gaieté (même s’il peut s’avérer à terme un peu plus salissant). La finition reste correcte, mais elle est cependant un peu en retrait par rapport aux autres productions de la marque. Côté position de conduite, si les réglages s’avèrent multiples (siège et volant) sur les deux modèles, le Scénic dispose "encore" (c’était déjà le cas sur les versions précédentes) d’une position de conduite un peu trop verticale… De son côté le Touran dispose d’un levier de vitesses au plancher qui s’avère moins agréable que celui implanté au niveau du tableau de bord dans le Scénic… Profitant d’un empattement allongé de près de 23 cm par rapport à la version "courte", le Scénic part avec un avantage sur le papier qu’il a malheureusement du mal à conserver car cet embonpoint profite essentiellement à la malle arrière qui varie de 650 dm3 en version cinq places à 200 cm3 en version sept places. Le Touran dont les dimensions n’ont pas évolué pour passer à la version sept places, prend l’avantage en configuration cinq places avec un volume de 675 dm3 mais avoue une légère déficience en version sept places avec une capacité réduite de 121 dm3 ! L’explication est relativement simple, si le Scénic a privilégié le volume du coffre, le Touran a laissé la priorité aux personnes installées sur la troisième rangée de sièges, qui disposent d’un espace capable d’accueillir des adultes, ce qui n'est pas le cas du Scénic… La modularité intérieure des deux monospaces est digne d’éloge et montre toute la maturité atteinte dans ce domaine par les constructeurs. Fini les sièges individuels à ajouter, la troisième rangée est intégrée dans le plancher et permet ainsi de passer de la configuration sept à cinq places sans laisser quelques sièges encombrants dans votre garage et votre dos sera préservé puisque toutes les opérations peuvent être effectuées sans effort, d’un simple coup de main ! Dès les premiers kilomètres, le Scénic assume sa vocation première de véhicule familial en misant clairement sur le confort de roulement. Insonorisation excellente, suspensions souples, équipement moderne pour favoriser une conduite paisible avec un régulateur et un limiteur de vitesse, tout est mis en œuvre pour que les passagers se sentent bien et le résultat est conforme à l’attendu ! On pourra simplement reprocher au Scénic sa direction assistée électrique beaucoup trop floue à notre goût et des suspensions un peu trop souples lorsque les irrégularités de la route se font nombreuses. Côté freinage et comportement routier, le Scénic est particulièrement sécurisant et les assistances ABS et ESP sont là pour corriger les éventuels écarts de conduite. On regrettera simplement que l’antidérapage ESP ne soit proposé qu’en option (500 €). Le Touran s’affiche quant à lui dans un registre en quasi opposition de style par rapport au Scénic. Plus joueur, le Touran est plus plaisant à conduire en particulier grâce à une suspension plus ferme et une direction assistée plus précise… Les passagers n’ont cependant pas trop à en souffrir malgré un confort en léger retrait par rapport au Scénic. Il est vrai que ce dynamisme est aussi issu d’une association particulièrement convaincante de la motorisation TDI 105 ch et de la boîte de vitesses à six rapports particulièrement bien étagée… Les reprises sont dynamiques et la conduite est plus plaisante. De son côté, la motorisation 1.5 dCi du Scénic développant 100 chevaux, s’avère un peu plus à la peine lors des relances lorsque celui-ci est chargé. Il est vrai que le Scénic ne dispose que d’une boîte de vitesses à cinq rapports et avoue un couple maximal très nettement inférieur à celui du Touran : 25,5 mkg contre 20,4 mkg. La motorisation du Scénic compense un peu cette moindre performance en s’avérant plus discret que le Touran. Au chapitre budget, les deux constructeurs ont quasiment aligné leur politique de prix…L’écart résiduel ne diffère que par quelques différences en termes de dotation de série. Ainsi l’ESP n’est disponible qu’en option sur le Scénic (500 €), mais ce dernier propose en série les jantes alliage de seize pouces et la climatisation automatique, que nous ne trouverez qu’en option (respectivement 1.113 et 280 €) sur le Touran. Le Touran vous fera également payer un peu plus cher son agrément sur la route, avec une consommation moyenne durant l’essai légèrement supérieure à celle du Scénic : 7,5 l contre 7,0 l respectivement.

Habitabilité : avantage Touran

Profitant d’un empattement allongé de près de 23 cm par rapport à la version "courte", le Scénic part avec un avantage sur le papier qu’il a malheureusement du mal à conserver car cet embonpoint profite essentiellement à la malle arrière qui varie de 650 dm3 en version cinq places à 200 cm3 en version sept places. Le Touran dont les dimensions n’ont pas évolué pour passer à la version sept places, prend l’avantage en configuration cinq places avec un volume de 675 dm3 mais avoue une légère déficience en version sept places avec une capacité réduite de 121 dm3 ! L’explication est relativement simple, si le Scénic a privilégié le volume du coffre, le Touran a laissé la priorité aux personnes installées sur la troisième rangée de sièges, qui disposent d’un espace capable d’accueillir des adultes, ce qui n'est pas le cas du Scénic… La modularité intérieure des deux monospaces est digne d’éloge et montre toute la maturité atteinte dans ce domaine par les constructeurs. Fini les sièges individuels à ajouter, la troisième rangée est intégrée dans le plancher et permet ainsi de passer de la configuration sept à cinq places sans laisser quelques sièges encombrants dans votre garage et votre dos sera préservé puisque toutes les opérations peuvent être effectuées sans effort, d’un simple coup de main !

Sur la route : avantage Touran

Dès les premiers kilomètres, le Scénic assume sa vocation première de véhicule familial en misant clairement sur le confort de roulement. Insonorisation excellente, suspensions souples, équipement moderne pour favoriser une conduite paisible avec un régulateur et un limiteur de vitesse, tout est mis en œuvre pour que les passagers se sentent bien et le résultat est conforme à l’attendu ! On pourra simplement reprocher au Scénic sa direction assistée électrique beaucoup trop floue à notre goût et des suspensions un peu trop souples lorsque les irrégularités de la route se font nombreuses. Côté freinage et comportement routier, le Scénic est particulièrement sécurisant et les assistances ABS et ESP sont là pour corriger les éventuels écarts de conduite. On regrettera simplement que l’antidérapage ESP ne soit proposé qu’en option (500 €). Le Touran s’affiche quant à lui dans un registre en quasi opposition de style par rapport au Scénic. Plus joueur, le Touran est plus plaisant à conduire en particulier grâce à une suspension plus ferme et une direction assistée plus précise… Les passagers n’ont cependant pas trop à en souffrir malgré un confort en léger retrait par rapport au Scénic. Il est vrai que ce dynamisme est aussi issu d’une association particulièrement convaincante de la motorisation TDI 105 ch et de la boîte de vitesses à six rapports particulièrement bien étagée… Les reprises sont dynamiques et la conduite est plus plaisante. De son côté, la motorisation 1.5 dCi du Scénic développant 100 chevaux, s’avère un peu plus à la peine lors des relances lorsque celui-ci est chargé. Il est vrai que le Scénic ne dispose que d’une boîte de vitesses à cinq rapports et avoue un couple maximal très nettement inférieur à celui du Touran : 25,5 mkg contre 20,4 mkg. La motorisation du Scénic compense un peu cette moindre performance en s’avérant plus discret que le Touran.

Côté finances : égalité

Au chapitre budget, les deux constructeurs ont quasiment aligné leur politique de prix…L’écart résiduel ne diffère que par quelques différences en termes de dotation de série. Ainsi l’ESP n’est disponible qu’en option sur le Scénic (500 €), mais ce dernier propose en série les jantes alliage de seize pouces et la climatisation automatique, que nous ne trouverez qu’en option (respectivement 1.113 et 280 €) sur le Touran. Le Touran vous fera également payer un peu plus cher son agrément sur la route, avec une consommation moyenne durant l’essai légèrement supérieure à celle du Scénic : 7,5 l contre 7,0 l respectivement.

A chacun le sien ! Un Scénic pour Madame et un Touran pour Monsieur… Voilà comment pourrait-on résumer ce comparatif où le confort d’utilisation et le plaisir de conduite sont respectivement les points forts des Scénic et Touran. Très proche l’un de l’autre, il vous faudra faire appel au vote des enfants pour emporter la décision finale. Celle-ci devrait pencher pour le Touran dont l’habitabilité arrière prend le dessus grâce en particulier à une troisième rangée de siège mieux adaptée…

Fabrice DUMAS

Prix : 24 120 €

  • Plaisir de conduite
  • Mécanique brillante
  • Encombrement/Habitabilité
  • Confort "ferme"
  • Insonorisation
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres turbo Diesel
Cylindrée 1896 cm³
Puissance maxi 105 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 25.30 mkg à 1900.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.39 m
Largeur 1.79 m
Hauteur 1.65 m

Poids

Total 1539 kg

Capacités

Coffre de 121 à 1913 dm³
Réservoir 60 L
Nb de places 7

Performances

Vitesse maxi 177 km/h
0 à 100 km/h 13.20 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.20
Urbaine 7.60
Mixte 6.10
Essai 7.50