comparaison1comparaison1

LANCIA Ypsilon Momo Design 1.3 16V Multijet 70

volantvolantvolantvolant

LANCIA Musa B-colore 1.3 16V Multijet 90

volantvolantvolantvolant

Prix : 15 300 €

  • Style
  • Position de conduite
  • Pas de boîte DFS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 V turbo diesel injection directe à rampe commune
Cylindrée 1248 cm³
Puissance maxi 70 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 18.40 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 3.78 m
Largeur 1.70 m
Hauteur 1.53 m

Poids

Total 1045 kg

Capacités

Coffre de 215 à 290 dm³
Réservoir 47 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 165 km/h
0 à 100 km/h 15.10 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 3.90
Urbaine 5.70
Mixte 4.60
Essai 0.00

ESPACE COMPARAISON

Chromato thérapie

Si vous êtes passés par RETROMOBILE, le stand LANCIA vous aura rappelé que la marque fête ses cent ans en fin d'année. La centenaire est encore en convalescence, sa courbe de progression a beau être la deuxième du marché, elle reste sur de faibles quantités, mais qui va piano… Faute de Delta, malheureusement repoussée, LANCIA poursuit sa quête de beauté colorée, surfant sur la vague bicolore. Rappelez vous il y a un an à peine, je vous faisais découvrir l'Ypsilon B-colore. Elle a plu puisque représentant un quart de ses ventes 2005. Trop féminine la B-colore ? LANCIA virilise un peu l'idée en proposant la Momo Design, version avec les atours du concept Zagato découvert à Genève en 2005, mais moins sportive. Et comme l'objectif de LANCIA est d'étendre l'idée à toute la gamme, la Musa B-colore arrive aussi dans les concessions.

Le look tendance

L'Ypsilon Momo Design est donc une nouvelle version qui vient s'ajouter à la gamme, aux côtés de la B-colore qui reste au catalogue, la palette est large. Un peu à l'image des collections Twingo, les versions "bicolorées" de l'Ypsilon pourraient bien être réactualisées chaque année. LANCIA a fait appel au designer Momo, surtout connu pour ses volants, mais qui a dessiné une collection de casques moto, des montres et pleins d'autres objets tendance. L'Ypsilon affiche un look plus sportif caractérisé par son toit et son hayon noir mat. Le reste de carrosserie peut être noir brillant, ivoire, rouge ou orange. Cette dernière couleur est à la mode dans le groupe (FIAT Punto & 4x4 Cross) mais aussi chez la concurrence (FORD Focus ST). Le logo Momo Design est écrit en toutes lettres verticalement sur le montant des portières avant. Chaussée de jantes en alliage spécifiques de quinze pouces (en série), la petite LANCIA gagne de susciter quelques regards sur son passage. Une belle harmonie des couleurs est indispensable dans une italienne. A la belle parure extérieure est associé un habitacle bicolore où l'intérieur des sièges et des appuie-tête reprend la teinte de la voiture. Mais comme la voiture se veut sportive et plus virile, les contre-portes restent noires comme la planche de bord qui se pare tout de même d'éléments en aluminium brossé. Ce même matériau recouvre la console, les aérateurs et les poignées, ajoutant le sérieux à la gaieté de l'habillage orange et noir des sièges (avec surpiqûres apparentes) de ma Momo "Orange Bramante". Toujours pour rester dans l'esprit sportif, les compteurs arborent un fond gris qui laisse ressortir les aiguilles rouges. Puisqu'on est dans l'esthétisme, apprécions au passage le graphisme rétro des compteurs. Le volant, qui n'est pas un Momo, est revêtu de cuir comme le pommeau du levier de vitesses. Toutes les motorisations de l'Ypsilon sont présentes sous le capot de la Momo avec, c'est une exception, une majorité de moteurs essence (au nombre de trois) contre un seul diesel, en l'occurrence le 1.3 Multijet de 70 chevaux. L'offre "supercarburant" débute avec le 1.2 8V de 60 chevaux. Pour garder l'ambiance sportive, la Momo Design n'est pas proposée avec la boîte robotisée DFS (alors qu'elle est présente dans la féminine B-colore). LANCIA a simplifié l'architecture de la gamme Ypsilon 2006. L'offre intermédiaire entre l'Elefantino et la luxueuse (et bien nommée) "Di Lusso" propose désormais trois alternatives au même prix (+ 1.100 € par rapport à l'Elefantino). Selon le goût, tendance, classique ou sportive, le (ou la) client(e) peut choisir entre la B-colore, l'Oro (banalement monocolore) et notre Momo Design. Cette dernière est équipée, en plus de son look, de la climatisation, d'un autoradio CD, des jantes en alliage et d'antibrouillards avant. La finition Oro au même prix, a échangé son look et ses jantes pour un régulateur de vitesse (en option sur la Momo), les commandes de radio au volant et une aide au stationnement. La LANCIA Musa, autre fer de lance de la marque, adopte le "bicolorisme". Contrairement à sa petite sœur, la B-colore représente carrément le haut de gamme, une espèce de "Di Lusso" super équipée à deux couleurs. On retrouve l'esprit des voitures que les moins de quarante ans ne pouvaient pas connaître où l'effusion de couleur signalait le luxe de la voiture. Le principe du découpage de la carrosserie garde la philosophie maison: le toit, les montants et le hayon sont d'une couleur unique baptisée "chocolat" et le reste d'une autre teinte. Vous avez le choix pour votre chocolat à quatre parfums "Perle", "Azzuro", "Griggio" et "Visone", soit blanc cassé, bleu clair, gris ou marron clair. Cette dernière teinte, à mon avis, est la plus réussie (mais les goûts et les "bi-couleurs"…). L'habitacle n'a pas la gaieté colorée de l'Ypsilon mais plutôt le sérieux du cuir clair ou foncé selon l'extérieur. Le matériau noble recouvre toute la sellerie, estampillée Musa. Les assemblages sont traités avec soin et les plastiques, il en reste, n'ont pas cet aspect revêche. La moquette a gagné en épaisseur. Sa vocation haut de gamme la dote d'une liste intéressante d'équipements de série. La climatisation est automatique bi-zone, toutes les vitres sont électriques, le toit "Gran Luce" est ouvrant et vitré. Les détecteurs automatiques de luminosité et de pluie, le régulateur de vitesse, le radar de recul et le GPS "Connect Nav+" donnent à peu près le panorama de ce qu'offre la B-colore. Contrairement à l'Ypsilon, la Musa ne propose que des motorisations diesel. Pour quasiment le même prix, vous avez le choix entre le 1.3 Multijet de 90 chevaux associé à la boîte robotiséé DFS ou le 1.9 Multijet de 100 chevaux.

Le mariage des couleurs

Une belle harmonie des couleurs est indispensable dans une italienne. A la belle parure extérieure est associé un habitacle bicolore où l'intérieur des sièges et des appuie-tête reprend la teinte de la voiture. Mais comme la voiture se veut sportive et plus virile, les contre-portes restent noires comme la planche de bord qui se pare tout de même d'éléments en aluminium brossé. Ce même matériau recouvre la console, les aérateurs et les poignées, ajoutant le sérieux à la gaieté de l'habillage orange et noir des sièges (avec surpiqûres apparentes) de ma Momo "Orange Bramante". Toujours pour rester dans l'esprit sportif, les compteurs arborent un fond gris qui laisse ressortir les aiguilles rouges. Puisqu'on est dans l'esthétisme, apprécions au passage le graphisme rétro des compteurs. Le volant, qui n'est pas un Momo, est revêtu de cuir comme le pommeau du levier de vitesses.

La palette des offres (bicolores ou non)

Toutes les motorisations de l'Ypsilon sont présentes sous le capot de la Momo avec, c'est une exception, une majorité de moteurs essence (au nombre de trois) contre un seul diesel, en l'occurrence le 1.3 Multijet de 70 chevaux. L'offre "supercarburant" débute avec le 1.2 8V de 60 chevaux. Pour garder l'ambiance sportive, la Momo Design n'est pas proposée avec la boîte robotisée DFS (alors qu'elle est présente dans la féminine B-colore). LANCIA a simplifié l'architecture de la gamme Ypsilon 2006. L'offre intermédiaire entre l'Elefantino et la luxueuse (et bien nommée) "Di Lusso" propose désormais trois alternatives au même prix (+ 1.100 € par rapport à l'Elefantino). Selon le goût, tendance, classique ou sportive, le (ou la) client(e) peut choisir entre la B-colore, l'Oro (banalement monocolore) et notre Momo Design. Cette dernière est équipée, en plus de son look, de la climatisation, d'un autoradio CD, des jantes en alliage et d'antibrouillards avant. La finition Oro au même prix, a échangé son look et ses jantes pour un régulateur de vitesse (en option sur la Momo), les commandes de radio au volant et une aide au stationnement.

La Musa

La LANCIA Musa, autre fer de lance de la marque, adopte le "bicolorisme". Contrairement à sa petite sœur, la B-colore représente carrément le haut de gamme, une espèce de "Di Lusso" super équipée à deux couleurs. On retrouve l'esprit des voitures que les moins de quarante ans ne pouvaient pas connaître où l'effusion de couleur signalait le luxe de la voiture. Le principe du découpage de la carrosserie garde la philosophie maison: le toit, les montants et le hayon sont d'une couleur unique baptisée "chocolat" et le reste d'une autre teinte. Vous avez le choix pour votre chocolat à quatre parfums "Perle", "Azzuro", "Griggio" et "Visone", soit blanc cassé, bleu clair, gris ou marron clair. Cette dernière teinte, à mon avis, est la plus réussie (mais les goûts et les "bi-couleurs"…).

Le luxe et les couleurs

L'habitacle n'a pas la gaieté colorée de l'Ypsilon mais plutôt le sérieux du cuir clair ou foncé selon l'extérieur. Le matériau noble recouvre toute la sellerie, estampillée Musa. Les assemblages sont traités avec soin et les plastiques, il en reste, n'ont pas cet aspect revêche. La moquette a gagné en épaisseur. Sa vocation haut de gamme la dote d'une liste intéressante d'équipements de série. La climatisation est automatique bi-zone, toutes les vitres sont électriques, le toit "Gran Luce" est ouvrant et vitré. Les détecteurs automatiques de luminosité et de pluie, le régulateur de vitesse, le radar de recul et le GPS "Connect Nav+" donnent à peu près le panorama de ce qu'offre la B-colore. Contrairement à l'Ypsilon, la Musa ne propose que des motorisations diesel. Pour quasiment le même prix, vous avez le choix entre le 1.3 Multijet de 90 chevaux associé à la boîte robotiséé DFS ou le 1.9 Multijet de 100 chevaux.

La spécialité bicolore de LANCIA prend de l'ampleur avec des collections plus fournies, originales pour l'Ypsilon. La Musa suit la tendance avec une connotation nettement plus luxueuse; d'autres modèles de la marque prendront le même pli, la B-colore devenant une simple finition. Mais pour cela, il faudra des nouveaux modèles. LANCIA y travaille en annonçant un 4x4, un coupé-cabriolet qui devrait avoir des faux airs de Fulvia et, enfin, la Delta.

Philippe NIOLLET

Prix : 23 800 €

  • Style
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS
Highslide JS

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 V turbo diesel injection directe à rampe commune
Cylindrée 1248 cm³
Puissance maxi 90 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 20.00 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 3.99 m
Largeur 1.70 m
Hauteur 1.69 m

Poids

Total 1275 kg

Capacités

Coffre de 315 à 1420 dm³
Réservoir 47 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 173 km/h
0 à 100 km/h 12.50 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.00
Urbaine 5.90
Mixte 4.70
Essai 0.00