MAZDA 6 Skyactiv-D 150 ch Dynamique

ESPACE Berline
  • Design
  • Dotation d’équipements de série
  • Agrément de conduite
  • Garantie 3 ans
  • Consommation en conduite dynamique
  • Encombrante en ville
  • Grosse difficulté pour changer une ampoule

Prix : 32 300 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres en ligne, 2 ACT, 16 soupapes - Diesel, double turbocompresseur à géométrie variable
Cylindrée 2191 cm³
Puissance maxi 150 ch à 4500 tr/min
Couple maxi 38.75 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.87 m
Largeur 1.84 m
Hauteur 1.45 m

Poids

Total 1405 kg

Capacités

Coffre de 489 à 1961 dm³
Réservoir 62 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 211 km/h
0 à 100 km/h 9.40 s

Environnement

Emission CO2 108 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 3.60
Urbaine 5.10
Mixte 4.20
Essai 6.80

EXCUSEZ-MOI, LA GRANDE ROUTE C’EST DE QUEL COTE ?

MAZDA est un constructeur dont l’offre de véhicules sur le marché européen ne se décline pas en d’innombrables modèles. Cependant, ce constructeur nous a régulièrement habitués à proposer des véhicules de qualité dans les segments où s’étend son offre. Récemment nous avions essayé le nouveau SUV CX-5, cette fois-ci nous avons pris en main la nouvelle version de la berline dénommée "6". MAZDA a fait une refonte complète de sa berline star. Les modifications concernent aussi bien le design que la motorisation. Nous avons essayé la version "Dynamique" équipée d’un nouveau bloc moteur Diesel de 150 chevaux. En route…

Vernis rouge et ligne séduisante

"Caramba !", c’est que l’on a envie de se dire quand on découvre cette nouvelle MAZDA 6, notamment dans cette version d’essai revêtue de la couleur rouge "Soul Red metallic" (650 €), magnifique. Je vous l’accorde le terme "caramba" ne sonne pas trop japonais mais cette nouvelle "6" provoque un étonnement tel que cette expression lui sied à merveille. Son allure générale est extrêmement dynamique et sportive. Le nouveau dessin nous sort de la torpeur à laquelle nous avaient habitués sur cet aspect certains constructeurs japonais. Cette "6" est la version production du concept-car "Takeri" qui avait été dévoilé au salon de Tokyo en fin d’année 2011. De profil, le design tri corps aux ailes très sculptées ainsi que la vue de face avec la large entrée d’air surmontée d’un jonc chromé renforcent cette allure dynamique, voire agressive, que l’on peut attendre d’une berline familiale et routière. Comme pour le CX-5, MAZDA a baptisé "KODO" le design utilisé pour la nouvelle "6", ce terme peut se traduire par "l’âme en mouvement", rien que cela… En tout cas, cela a donné de l’inspiration aux designers de MAZDA.

Welcome on board…

La nouvelle "6" est plus longue de quelques centimètres que sa devancière, ce qui la rend assez encombrante en ville (4,87 m x 1,84 m) mais, au sein de l’habitacle, cet écart profite aux passagers arrière qui disposent d’un espace pour les jambes légèrement supérieur. Cette sensation d’espace est également  due au fait que les trois places arrière bénéficient d’une inclinaison du dossier. Quel que soit votre gabarit, vous serez très à l’aise, aussi bien à l’avant, qu’à l’arrière. Seul le passager arrière situé sur la place centrale pourra se plaindre d’être moins bien loti que ses voisins mais cela reste tout à fait acceptable. La version d’essai disposait de sièges de couleur noir en tissu brillant, très enveloppants et très agréables (ni trop fermes ni trop souples). Le siège conducteur a un réglage manuel de l'appui lombaire côté conducteur. Le coffre (sans hayon) est immense notamment en profondeur, poussette et valise longue y entrent sans aucun problème. On a presque envie d’y mettre une planche de surf. Une "routarde" qui emporte ses passagers et tous leurs bagages, on apprécie.

Quelques "i" nnovations

On y reviendra mais la consommation de la nouvelle "6" est raisonnable au regard de la masse du véhicule et de sa motorisation. Cette frugalité est en partie due à quelques innovations technologiques. En premier lieu, elle commence par le système Start-Stop appelé "i-stop" qui est donc un système de coupure du moteur à l’arrêt. Sur ce type de système, nous veillons lors de nos essais à bien identifier si les redémarrages se font sans à-coup et sans conséquence sur une volonté d’accélération soudaine. Nous n’avons pas révélé de défaut ni de grondement intempestif au redémarrage. La particularité de l’i-stop est qu’il est, selon MAZDA, le seul système de coupure du moteur à l’arrêt du marché à utiliser l’énergie de combustion pour le redémarrage. En plus de favoriser les économies de carburant, ce système garantit une des vitesses de redémarrage les plus rapides au monde : 0,35 seconde pour les moteurs à essence SKYACTIV-G et seulement 0,40 seconde pour les moteurs Diesel SKYACTIV-D.

L’autre système utile est l’i-ELOOP pour "Intelligent Energy Loop" (boucle d’énergie intelligente). C’est un système de récupération d’énergie au freinage. Il est un des tout premiers systèmes pour véhicules de tourisme au monde à employer un condensateur pour stocker l’énergie récupérée à des fins d’alimentation des consommateurs électriques du véhicule. Le système utilise un alternateur à tension variable 12- 25 V pour générer efficacement de l’électricité dès que le conducteur relâche la pédale d’accélérateur, et recharger complètement le condensateur, qui peut être totalement chargé en moins de 10 secondes, en un seul cycle de décélération. Une charge complète du condensateur est suffisante pour alimenter les circuits électriques du véhicule pendant une minute environ. En augmentant ainsi la disponibilité du moteur, l’i-ELOOP réduit sa consommation quotidienne en conduite urbaine

Nouveau moteur 2.2 litres

Nous avions déjà testé ce moteur 2,2 litres de 150 chevaux sur le MAZDA CX-5 mais il était alors associé à une boîte automatique. Ce nouveau moteur introduit pour la première fois sur le CX-5 est désormais décliné sur la nouvelle "6". Sur notre véhicule d’essai, ce 150 chevaux était cette fois-ci associé à une boîte manuelle à six rapports. Ce turbo Diesel propose un couple moteur un peu plus faible qu’en déclinaison de 175 chevaux, cependant il apporte des performances tout à fait suffisantes au regard des 1.400 kg à mouvoir. Légèrement bruyant à froid et sur les premiers rapports, cette sensation s’estompe rapidement en régime de croisière. Un des points remarquables à la conduite est la capacité de ce moteur à offrir en deuxième souffle un couple toujours suffisant. Nous l’avons bien ressenti, notamment en boîte manuelle, quand on se trouve en sous-régime. Ce moteur SKYACTIV-D est capable de relancer le véhicule même à bas régime, ce qui donne également une sensation de sécurité et de souplesse pour la conduite.

Taux de compression optimisé

Bien qu’offrant un couple exceptionnel sur une large plage utile et des performances impressionnantes, les moteurs Skyactiv-D se révèlent être des Diesel extrêmement propres et économiques. Ils répondent d’ores et déjà aux exigences de la norme Euro 6 (alors que cette norme n’est pas encore entrée en vigueur) sans nécessiter de systèmes coûteux de post-traitement des gaz d’échappement. Leur secret réside entre autres dans leur taux de compression ultra-faible, leur conception allégée et leur double turbocompresseur à géométrie variable offrant une pression de suralimentation de 2,7 bars. MAZDA a également mis en place neuf cycles d’injection dans les injecteurs piézoélectriques à 10 trous à une pression d’injection maximum de 2.000 bars. Le résultat est à la hauteur de l’investissement puisque MAZDA indique une consommation de carburant moyenne de seulement 4,2 litres aux cent kilomètres et des émissions CO2 de 108 g/km pour ce moteur de 150 chevaux. Il faut noter tout de même que nous avons atteint une consommation moyenne de 6,8 litres sur un parcours de 600 km mêlant conduite urbaine et conduite sur autoroute mais, il est vrai, en conduisant de façon dynamique.

Le cocon

Cette MAZDA "6" se targue d’être une berline routière, nous l’avons donc prise en main pour parcourir les routes de Bourgogne. Dans un habitacle sobre mais bien aménagé, la prise en main de la voiture se révèle d’une simplicité et d’une aisance fortement appréciables. La direction assistée est très souple et très agréable, ceci dit il n’en fallait pas moins pour manœuvrer une voiture aussi longue. La boîte manuelle est bien étagée et agréable à manipuler. On sent qu’un réel effort a été consacré aux différents organes mécaniques afin de proposer aux passagers un confort tel que vous avalez les kilomètres sans sourciller. Le conducteur dispose d’un siège avec plusieurs possibilités de réglages et l’ergonomie du véhicule a été revue pour se mettre au service des passagers.

Les équipements

Notre modèle d’essai était une version "Dynamique". Cette version correspond au troisième niveau sur quatre. Cette gamme propose une offre d’équipements très fournie qui vous permet d’être en sécurité, de vous guider, de vous divertir, et de vous mettre à l’aise. On pourra citer notamment les sièges chauffants conducteur et passager avant, la radio lecteur CD, un écran couleur tactile incluant un GPS Tom Tom de 5,8 pouces couplé à une molette de commande, un régulateur de vitesse, un détecteur de franchissement de ligne (LDWS), un détecteur d’angles morts sur chaque rétroviseur extérieur, la vérification de la pression des pneus et l’aide au stationnement avant et arrière. 

Nous avons globalement été séduits par cette MAZDA "6" qui nous avait déjà étonnés, il y a plusieurs années. Cette nouvelle version a su se bonifier tout en conservant ses qualités intrinsèques de routière et sa bienveillance vis-à-vis des passagers. Une fois de plus nous nous demandons pourquoi cette MAZDA "6" n’a pas une place plus importante sur le marché hexagonal. En effet, cette nouvelle version propose des arguments stylistiques, d’agrément et de performance comparables à quelques berlines stars du marché européen. Grâce à ces nouveaux moteurs Diesel très économes et peu polluants, les potentiels acheteurs pourraient y trouver leur compte avec une offre tarifaire bien positionnée face à la concurrence surtout au regard des trois ans de garantie. 

Harry ANDRE

2013-09-13