AUDI S3 3p & Sportback

ESPACE Compacte
  • Performances
  • Consommation
  • Confort et sécurité
  • Plaisir de conduite
  • Prix de base

Prix : de 45 890 € à 48 860 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes - bi-injection essence turbo
Cylindrée 1984 cm³
Puissance maxi 300 ch à 5500 tr/min
Couple maxi 38.75 mkg à 1800.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.32 m
Largeur 1.79 m
Hauteur 1.40 m

Poids

Total 1425 kg

Capacités

Coffre de 340 à 1180 dm³
Réservoir 50 L
Nb de places 0

Performances

Vitesse maxi 250 km/h
0 à 100 km/h 4.90 s

Environnement

Emission CO2 159 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.90
Urbaine 8.80
Mixte 6.90
Essai 0.00

CORSSSÉE

Un an après la berline et sept mois après le Sportback, la famille A3 s’agrandit et ce n’est pas fini ! La gamme accueille la composante sportive S3 déjà connue sur la génération précédente, mais, fait nouveau, elle prend une dimension plus luxueuse avec une inédite A3 berline. Mais revenons à la sportive S3, naturellement attendue par une poignée d’aficionados et quand je dis poignée, je suis en dessous de la réalité vu qu’AUDI compte en vendre six cents en France en année pleine.

"Resssort"

La nouvelle S3, je devrais dire les nouvelles S3, sont en concessions. La voiture est déclinée en deux carrosseries trois portes et Sportback (comptez 900 € de plus pour la seconde). La notoriété S se voit immédiatement et pas seulement par leurs couleurs exclusives dont le bleu Estoril de ma voiture d’essai. Boucliers sculptés, calandre single frame spécifique estampillée, rétroviseurs alu, becquet arrière, jantes au design époustouflant, la S donne le ton mais en conservant bien évidemment une certaine discrétion propre à ses quatre anneaux. Les boucliers spécifiques intègrent des prises d’air latérales de doubles ailettes qui renforcent le côté sportif tout comme les bas de caisse spécifiques eux aussi. Finalement, le plus spectaculaire se voit sous le bouclier arrière par les quatre sorties d’échappement chromées. Et là, on n’est plus du tout dans le "paraître"…

Une bonne partie de la réponse à l’énigme des échappements multiples est détenue dans le quatre cylindres de deux litres développant la bagatelle de 300 chevaux. Cette troisième génération de S3 a vu la puissance de son moteur augmenter de quarante chevaux et les performances ne sont pas en reste comme le 0 à 100 (4,9 secondes) amélioré de 0,6 seconde. Le moteur est entièrement nouveau, équipé d’une double injection (directe et indirecte) qui lui confère une plage de couple maximale sur pratiquement tous les régimes. Et au volant ? Les sensations sont là, on a la puissance et la sécurité. La voiture d’essai était équipée d’une boîte mécanique à six rapports (à défaut de la boîte à double embrayage Stronic), on peut au choix jouer du levier ou simplement profiter de la souplesse du moteur et de sa phénoménale courbe de couple. En situation réelle, la voiture est campée sur ses quatre roues, enchaîne sans broncher les virages, en demande et en redemande encore, de quoi ne jamais rassasier son conducteur. La S3 dispose du châssis sport surbaissé (25 mm), avec des suspensions et amortisseurs plus fermes. Elle est bien évidemment équipée de la transmission intégrale Quattro (40% à l’avant et 60% à l’arrière en conditions normales), avec un différentiel central autobloquant Sans avoir fait de circuit, les routes escarpées et sinueuses du désert des Agriates en Corse sont un terrain de jeu parfait pour exprimer les belles aptitudes de la S3. Je ne serai donc pas original en avouant le plaisir intense procuré par la voiture, tout en étant toujours sécurisante.

"Plaisssir"

Le poste de pilotage est à l’image de la philosophie S. Les sièges baquet en cuir et Alcantara (de série) sont enveloppants et disposent d’une allonge d’assise. Le volant sport estampillé, les compteurs sur fond gris, le repose pied et le pédalier sport en inox donnent le ton sportif de la voiture. Et même si certains réglages des sièges sont manuels, on trouve aisément sa place pour piloter l’AUDI. Notons au passage que la voiture peut être équipée du système "Audi magnetic ride" qui permet de choisir le réglage châssis en réglant l’amortissement.

La puissance augmentée ne s’est pas faite au détriment des autres caractéristiques. Le poids a été réduit (70 kilogrammes) et la basse consommation annoncée est surprenante au regard des prestations. Sans atteindre les données du constructeur, l’ordinateur de bord a confirmé la tendance. Les rejets de CO2 ont été réduits, ce qui d’ailleurs positionne d’ores et déjà le bi injection TFSI conforme à la norme Euro6 de 2015. C’est étonnant de voir des valeurs aussi faibles quand on dispose de 300 chevaux sous le capot. Comme quoi, on peut être sportive jusqu’au bout des jantes (18 pouces) sans pour autant se montrer indifférent à l’environnement. La S3 est équipée d’un stop & start et de récupération d’énergie en décélération et au freinage.

"Desssert"

Le style de la S3 reprend bien évidemment celui de l’A3 et suivra les déclinaisons berline puis cabriolet de celle-ci. La dotation de série a été particulièrement servie de quoi calmer les détracteurs qui arguent du catalogue d’options pour avoir une voiture "décente". L’AUDI dispose ainsi de phares "Xénon Plus" avec feux diurnes à LED associés à "l’Audi adaptive light". L’option de phares intégralement à LED est toutefois proposée. "L’Audi drive select" fait également partie de la dotation de série. On peut choisir les réglages de direction, de moteur (dont le bruit), de transmission (boîte Stronic) selon plusieurs modes allant du confort au sportif. A défaut, un quatrième mode "Individual" combine selon son choix les réglages des autres modes. Le système MMI avec GPS+ se charge du multimédia en tous genres ainsi que le GPS couleur. L’accès au GPS "Street View" de Google (on peut difficilement faire plus précis) est en option. Dernier équipement de série valant qu’on s’y intéresse : "l’Audi premium tracking system" se charge, comme son nom l’indique, de traquer sa voiture en cas de vol et de la bloquer à distance.

Cela dit, les options sont nombreuses pour personnaliser sa voiture : il faut tout de même respecter la tradition AUDI comme par exemple, choisir un autre dessin de jantes. Les dispositifs de sécurité comme le régulateur de vitesse adaptatif, l’alerte de franchissement de ligne, "l’Audi side assist" qui surveille les angles morts ou encore "l’Audi pre sense" qui se charge de détecter une situation d’accident et de protéger préventivement les occupants comme par exemple la prétension des ceintures de sécurité (dommage au passage que ce système n’ait pas été proposé en série) sont autant de compléments payants pour personnaliser et sécuriser encore plus sa S3. A ranger dans la rubrique confort, l’aide au parking qui permet de garer la voiture sans toucher au volant, complète l’offre qui est, vous l’avez sûrement compris, encore bien fournie…

Qu’on la prenne en trois portes ou en Sportback, en boîte mécanique ou en Stronic, l’AUDI S3 vous gratifiera de performances à la fois sportives et modérément gourmandes. Cette troisième génération de S3 trouve avec son nouveau TFSI une proposition de sportivité et de sécurité dignes de la marque. Plaisir est finalement le maître mot qui va le mieux à cette voiture corsée…

Philippe NIOLLET

2013-10-01