PEUGEOT 3008 2.0 HDi 16V 160 CV BVA6 Féline

ESPACE Crossover
  • Esthétique à bord
  • Confort de conduite
  • Boîte automatique
  • Polyvalence et rangements
  • Consommation un peu élevée
  • Longueur d’assise des sièges avant trop courte

Prix : 35 700 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes - turbo Diesel, injection directe rampe commune
Cylindrée 1997 cm³
Puissance maxi 160 ch à 3750 tr/min
Couple maxi 34.68 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.37 m
Largeur 1.91 m
Hauteur 1.64 m

Poids

Total 1539 kg

Capacités

Coffre de 342 à 1241 dm³
Réservoir 60 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 190 km/h
0 à 100 km/h 10.20 s

Environnement

Emission CO2 169 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.50
Urbaine 8.50
Mixte 6.50
Essai 7.40

POLYVALENCE ET AGREMENT DE CONDUITE

Le PEUGEOT 3008 profite du début d’année pour arriver avec un remodelage de mi vie. La recette visuelle permet d’associer la voiture aux traits des dernières nées et de redonner un coup de jeunesse à ce modèle qui n’en avait pas forcément besoin. Nous avions déjà testé la version "Féline" du 3008 agrémentée du plus puissant deux litres HDi de 150 chevaux. Et là, on constate que l’on passe à une autre dimension sur ce nouveau crossover.

Agrément de conduite

Indiscutablement le 3008 offre au conducteur un très bon compromis entre le confort et la tenue de route. En effet, les suspensions ni trop fermes, ni trop souples permettent d’avoir un confort de conduite proche de celui d’une berline et ce malgré les pneus chaussant des jantes en 18 pouces. Sur la route, le 3008 est très agréable à conduire. Les mises en appui en virage sont franches et le roulis engendré par la hauteur est limité grâce au travail des suspensions et du châssis PEUGEOT. La direction est précise, ce qui permet aussi de manœuvrer facilement en ville.

La boîte automatique fait merveille et les vitesses passent avec douceur, ce qui procure un sentiment de continuité dans l’accélération. Le seul bémol est qu’en milieu urbain, pour limiter la consommation, on se retrouve très vite en sous régime. En effet, lors de l’essai, il nous est souvent arrivé de rouler sur le cinquième rapport en ville à 50 km/h et cela provoque alors une sensation de roue libre, sans frein moteur comme si nous roulions au point mort. La solution pour éviter ce relatif désagrément est de passer en mode séquentiel en un seul clic et de contrôler les rapports manuellement pour disposer d’un frein moteur. Le rapport engagé s’affiche alors sur l’écran devant le conducteur.

Avec l’option des sièges électriques, il est possible de régler sa position de conduite de nombreuses façons. Mais cette option n’est uniquement disponible qu’avec le siège conducteur. L’assise est très confortable mais on aurait aimé plus de maintien sous les genoux car le siège s’arrête au niveau des cuisses. Le freinage est rassurant et permet au bon père de famille de conduire en toute sécurité. Le cas échéant, l’ESP de série sur le 3008 se chargera de rectifier les écarts de trajectoire non désirés.

Moteur

Le nouveau moteur 2.0 HDi 160 chevaux est vraiment parfait pour le 3008. Les reprises sont efficaces et la puissance est tout à fait respectable. On peut affirmer qu’il s’agit du moteur adéquat. La puissance en plus par rapport au 2.0 HDi 150 augmente de 8 % ce qui donne au 3008 de bonnes aptitudes routières. Le 0 à 100 km/h est atteint en 10,2 secondes et le 1.000 mètres départ arrêté est abattu en 31,6 secondes. Le confort acoustique est quant à lui de tout premier plan, d’autant que notre modèle d’essai disposait des vitres latérales en verre feuilleté. Il est regrettable de constater que cette option du Pack Acoustique coute 860 €. Dans l’habitacle, l’insonorité est excellente, ce qui rend cette option nécessaire. Elle offre également un système Hi-Fi, avec amplificateur plus caisson de basses qui confèrent au 3008 une sonorisation spécifique.

Un autre point important à souligner au niveau du moteur est la consommation. Nous avons réalisé une consommation de sept litres aux cent kilomètres sur un parcours extra urbain et en utilisation 100 % automatique. Cette valeur est plus que respectable au regard du poids de la voiture et de sa transmission automatique, mais qui change considérablement en utilisation urbaine, où la consommation peut grimper à plus de huit litres.

Les indications de vitesse et du régulateur de vitesse sont projetées sur une lame escamotable située dans le champ de vision du conducteur pour "garder la tête haute", ce qui est très pratique et permet de ne jamais quitter la route des yeux.

Polyvalent et pratique

Ce crossover offre un confort certain pour les grands trajets mais avec sa direction précise, il est également très maniable en milieu urbain, ce qui fait du 3008 une voiture polyvalente sur tous les fronts. Son agencement intérieur et son ergonomie en font une auto très attachante au quotidien. De même, les aspects pratiques tels que les nombreux espaces de rangement, la console avant avec rangement de 13,5 litres dissimulé dans l’accoudoir central, les deux compartiments de rangement dans le plancher pour les passagers arrière et surtout le coffre avec un plancher à trois positions sont autant de qualités pour une petite famille.

De plus, avec son siège avant passager "mise en tablette", cela permet de rabattre intégralement le dossier du siège, libérant ainsi un volume de chargement supplémentaire. A noter que cette particularité fait désormais partie de la dotation d’origine sur les versions Féline et Premium Pack (en option pour le reste de la gamme). Et ce système peut s’opérer d’une seule main. Il en va de même pour la banquette arrière 2/3 - 1/3 rabattable en quelques secondes juste en actionnant une poignée située dans le coffre. Ce 3008 offre toutes les qualités d’un monospace mais compact ! En effet, une poussette ne peut entrer dans le coffre qu’en diagonale donc on se retrouve rapidement avec un coffre plein.

Charme sur la ville

Avec sa face avant restylée dans le style des 208 et 308, le sigle PEUGEOT est plus discret sur le capot et un jonc chromé parcourt maintenant la ligne de caisse de la calandre contribuant à valoriser le côté huppé du 3008. D’ailleurs notre version Féline disposait des jantes en alliage de 18 pouces "Diamentée Icauna" (peinte en gris anthracite), des bas de caisse en aluminium, des coques de rétroviseurs chromées ainsi que des jupes avant et arrière en inox qui apportent une bonne dose de dynamisme à l’auto.

Les occupants arrière voyagent dans un espace de vie très correct et peuvent profiter du toit panoramique en verre qui apporte une luminosité importante dans l’habitacle et une vision exceptionnelle. Cette surface vitrée supplémentaire en fait un point fort comparativement aux autres crossovers sur le marché. 

Bilan

Le PEUGEOT 3008 offre un super comportement routier proche de celui d’une berline et une tenue de route irréprochable à tout niveau. Le confort de conduite est sûrement l’un des meilleurs du marché. Son design extérieur et intérieur avec sa planche de bord et sa console centrale est du plus bel effet. Les aspects pratiques de la vie à bord rappellent les qualités d'un monospace mais compact. Il est difficile de lui trouver des défauts marquants et avec ce moteur et cette boîte de vitesses automatique, le 3008 se transforme en machine à tout faire.

Benoït VIRGILE

2014-03-22