KIA pro_cee’d GT

ESPACE Coupe
  • Design
  • Equipements complets
  • Tarif
  • Sonorité discrète
  • Visibilité arrière
  • Boîte mécanique pour une GT

Prix : 28 990 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres – 16 soupapes - turbo à injection directe, avec distribution variable (CVVT)
Cylindrée 1591 cm³
Puissance maxi 204 ch à 6000 tr/min
Couple maxi 27.02 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.31 m
Largeur 1.78 m
Hauteur 1.43 m

Poids

Total 1359 kg

Capacités

Coffre de 380 à 1225 dm³
Réservoir 53 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 230 km/h
0 à 100 km/h 7.70 s

Environnement

Emission CO2 171 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 6.10
Urbaine 9.70
Mixte 7.40
Essai 7.40

UNE TRES BONNE GT

Après la berline et la version break, KIA présente le coupé, version typée sport, sous la déclinaison de GT. Le pari est osé sur un segment déjà bien doté. Se faire une place dans ce monde risque de ne pas être simple. Le constructeur coréen devra pouvoir se démarquer. On notera quand même qu’il a bien pris la peine de nommer son auto GT, une façon d’annoncer la couleur ! Cet essai est donc l’occasion de vérifier si le pari peut être gagné. Autant le dire tout de suite, avant l'essai, j’avais de gros doutes mais force est de reconnaître qu’à l’issue du test, KIA a réussi à me convaincre. Et cette pro_cee’d GT est une belle surprise. 

Des lignes dynamiques 

Le design du coupé Cee’d est plutôt moderne et avant-gardiste ce qui tranche avec bon nombre de constructeur actuels et avec la berline. Les designers de KIA ont toujours eu le mérite d’essayer quelque chose de nouveau et au regard des passants, on se rend compte que c’est plutôt une réussite. Les mensurations restent celles de la berline avec 4,31 mètres de longueur et 1,78 mètre de largeur mais la hauteur de caisse a été réduite de 40 millimètres pour renforcer le caractère dynamique du coupé. La ligne générale de l’auto est effilée et plonge vers l’avant. Les boucliers typés sport sont spécifiques et la calandre, plus aérée et entourée de chrome, se propage jusqu’aux optiques qui eux-mêmes se prolongent sur les ailes. Cette même calandre intègre un éclairage de jour sous forme de deux blocs de quatre diodes qui renforcent un peu plus la sensation de sportivité. Les feux arrière redessinés et hayon affiné terminent de donner un côté dynamique à cette silhouette. A noter qu’il existe une version limitée "1st Edition" de la pro_cee’d GT pour un coût supplémentaires de 1.000 €. A ce prix, vous aurez le droit à une peinture blanche du plus bel effet. Le caractère sportif est fièrement affiché ! 

Une finition en hausse et un équipement pléthorique

A bord, le ton tranche est devient plus austère. Le noir domine malgré quelques chromes sur les compteurs et des surpiqûres rouges. Une fois à bord, on remarque que l’assemblage est soigné et les matériaux plutôt de bonne facture. Devant soi, on remarque un grand écran qui regroupe les principales fonctions et un écran conducteur qui permet d’afficher au choix un tachymètre à aiguille ou un compteur numérique en poussant un simple bouton au volant ou bien encore les principales informations nécessaires à la conduite. Le siège conducteur, parfaitement réglable, permet quant à lui de trouver une bonne position de conduite, confortablement installé dans des sièges Recaro qui offrent un très bon maintien y compris lors de conduite soutenue. On notera quand même, que les grands gabarits (ce qui est mon cas) auront tendance à venir en contact avec l’arrête au niveau du toit ouvrant ce qui n’est pas vraiment agréable à la longue. On regrettera également le manque d’ouvertures et la visibilité arrière limitée. En série, cette GT dispose d’une climatisation bizone, d’un toit ouvrant, d’un GPS, de projecteurs au xénon et de connectique complète. Rien ne manque et il n'y a aucune option au catalogue, là ou d’autres constructeurs font payer à prix d’or tous ces suppléments…

Un manque de puissance

Sous le capot, la pro_cee'd GT reprend le bloc 1.6 Gamma T-GDI de son cousin HYUNDAI Veloster et gagne un turbo. Il est poussé à 204 chevaux et développe 265 Nm. En association avec une boîte manuelle à six rapports, cette KIA avale le 0 à 100 km/h en 7,7 secondes sur le papier, ce qui est raisonnable. Confortablement installé, il suffit de presser le bouton de démarrage et le moteur émet une sonorité plutôt discrète. Les premiers kilomètres mettent en évidence un amortissement ferme mais la GT reste plutôt agréable et souple à conduire en ville. Les manœuvres se pratiquent assez bien en dehors des créneaux, en raison du manque de visibilité. Nous n’avons pas noté de bruits parasites mécaniques ou aérodynamiques y compris à vitesse soutenue. Cette KIA accepte facilement les longs trajets dans un confort agréable avec de bonnes reprises y compris en sixième. Pour une compacte GT, l’avis est plutôt positif. Il restait donc à savoir ce que cette version pouvait donner sur routes sinueuses en conduite sportive. La première chose notable, c’est la linéarité du moteur à la limite d’être trop aseptisé à mon goût, de quoi rester sur sa faim. Dans les enchainements de virages, là encore, cette Cee’d montre un peu ses limites avec une tendance plutôt sous-vireuse. Elle reste assez loin du comportement d’une RENAULT Mégane R.S qui est certe typée beaucoup plus sportive. La faute sûrement à son train avant "classique" dépourvue de différentiel sophistiqué même si les ressorts et amortisseurs ont été durcis et la caisse abaissée de deux millimètres. Notons que le train avant se contente d’un classique train type McPherson à triangles inférieurs sans pivot découplé tandis qu’à l’arrière, elle reçoit un essieu arrière multibras. Globalement, c’est une très bonne routière mais elle ne pourra pas prétendre au statut de sportive. Ça tombe bien car KIA, la vend comme une GT.

Le style de cette KIA pro_cee’d GT est plutôt séduisant si on prend en compte son prix abordable et sa dotation d’équipements de série et surtout si on compare son prix de 28.990 € avec celui de ses concurrentes souvent nettement moins bien équipées, pour lesquelles il faut débourser au-delà des 32.000 €. A cela, il faut ajouter les sept ans de garantie. Cette auto présente vraiment un bon compris pour qui veut se faire plaisir. Cependant, il faut reconnaitre que d’un point de vue sportif (et uniquement sportif), il faudrait faire encore un effort supplémentaire pour venir batailler avec une RENAULT Mégane RS ou une FORD Focus ST. Au niveau châssis et couple, le retard se fait sentir. Au final, cette pro_cee’d GT est une bonne GT et une belle découverte. On prend plaisir à son bord, que de chemin parcouru en une quinzaine d’année !

Stephane PEREZZAN

2014-03-28