PEUGEOT 5008 2,0L HDi 150 FAP Allure

ESPACE Monospace
  • Motorisation
  • Equipement
  • Agrément de conduite
  • Modularité
  • Tarif si on inclut toutes les options
  • Gabarit console centrale
  • Non utilité des roues 18 pouces

Prix : 32 900 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type Quatre cylindres en ligne – 16 soupapes - turbo Diesel à géométrie variable Injection directe haute pression
Cylindrée 1997 cm³
Puissance maxi 150 ch à 3750 tr/min
Couple maxi 34.68 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.53 m
Largeur 1.89 m
Hauteur 1.62 m

Poids

Total 1563 kg

Capacités

Coffre de 194 à 1754 dm³
Réservoir 60 L
Nb de places 7

Performances

Vitesse maxi 195 km/h
0 à 100 km/h 10.00 s

Environnement

Emission CO2 138 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.50
Urbaine 6.70
Mixte 5.30
Essai 7.60

VOYAGER BIEN !

On le sait CITROËN a renouvelé complètement son fer de lance le monospace C4 Picasso qui existe désormais dans sa version II. Chez PEUGEOT (le cousin germain dans le groupe PSA), le monospace 5008 n’existe pas encore dans une nouvelle version, mais il est vrai que le 5008 est beaucoup plus jeune (il existe depuis 2009). Du fait de cette jeunesse, PEUGEOT a décidé de faire évoluer un peu le 5008 par quelques savants coups de bistouri et l’augmentation de l’offre en termes d’équipement. Nous avons essayé la version Diesel de 150 chevaux en version Allure soit quasiment le must. En route….

Très léger redesign

Au premier regard on remarque que le 5008 n’a pas foncièrement changé, enfin si, un peu quand même, en le regardant de face. Les évolutions sont si subtiles que nous avons eu quelques difficultés à les identifier. Ce restylage consiste à faire que la ligne de ce 5008 s’approche encore plus de celle des autres véhicules de la marque (308 et 3008 notamment). Les principaux changements concernent le bouclier avant qui reçoit une calandre chromée dite "flottante", des enjoliveurs d’antibrouillards redessinés, des nouveaux projecteurs avant, des clignotants et l’ajout de LED. Le nom PEUGEOT apparait désormais en toute lettre. La partie arrière, sur laquelle on pouvait également s’attendre à une évolution, n’a pas du tout été modifiée. Pas de doute, le monospace s’insère parfaitement dans la filiation des modèles récents et surfera peut-être sur le fait que la 308 a raflé le titre de Voiture de l’Année 2014. Attention cependant à ne pas faire un moule de design unique pour les véhicules de la marque, on le sait dans la vie les frères et sœurs ne se ressemblent pas tous forcément et c’est une bonne chose…

Accueil performant

L’intérieur du 5008 n’a pas changé. Notre modèle d’essai accueille sept passagers (grâce à l’option (710 €) deux sièges escamotables dans le plancher). Mais attention, ce n’est pas non plus un minibus du fait que les deux places arrière de la troisième rangée offrent une assise sommaire et quelque peu étriquée. Il s’agit donc d’une solution de dépannage sur de courts trajets mais qui se fera au détriment bien sûr du volume disponible dans le coffre. Hormis les passagers de la dernière rangée, le 5008 sait recevoir ses passagers, les cinq autres sièges en cuir dans la finition essayée (option à 1.860 €), offrent une assise de très bonne qualité. L’ambiance à bord est cossue et ça on aime. Le coffre fait toujours 679 litres en mode cinq places, même les bagages seront à l’aise.

Une offre pléthorique d’équipements

Avec le nombre et la qualité des équipements proposés, ce 5008 vous facilite la conduite et rend le voyage à bord très agréable. On citera par exemple, le GPS efficace et rapide, la vision tête haute qui affiche votre vitesse sous format digitale en projection directe sur la route (à la façon avion de chasse). Si cet équipement parait futile au premier abord, il devient vite indispensable grâce notamment à la possibilité fine de réglage qu’il propose. Quel côté agréable et sûr de pouvoir connaître sa vitesse sans quitter la route des yeux. Il y a aussi l’intégration du téléphone en mode Bluetooth, l’ensemble de sonorisation multimédia, le toit panoramique, la caméra de recul efficace de jour comme de nuit, et encore nous en avons oublié…

Le conducteur bénéficie d’une très bonne position de conduite. Tout juste pourra t’on critiquer la proéminence de la console centrale qui gêne quelque peu les conducteurs de grand gabarit dont la jambe droite viendra fatalement se caler voire se cogner sur le tunnel de la console centrale. La position de la boîte de vitesses à six rapports pourra ainsi être un peu haute pour certains conducteurs. Mais ce sont les seuls bémols notables.

Vidéo mobile

Avec ce 5008 si bien équipé, on oublie les longs voyages cauchemardesques où vous entendiez durant tout le voyage "papa, maman quand est-ce qu’on arrive ?". Tout d’abord pour les passagers de la deuxième rangée, les sièges sont confortables et tous de même dimension (pas de banquette 2/3 1/3 donc). Pour le divertissement des passagers arrière, outre le fait qu’ils puissent bénéficier d’un bon confort sonore grâce à la sonorisation JBL, deux écrans couleur sept pouces haute résolution (800 x 480) et orientables, sont intégrés dans le dos des appuie-tête avant. Pour pouvoir les utiliser, une console de connexion est disponible au pied de la deuxième rangée de siège. Il est possible de brancher sur cette console un lecteur DVD par exemple ou d’autres sources audio-vidéo nomades. Pour écouter le son, deux casques sans fil Bluetooth sont disponibles (pensez à les recharger avant le départ). Pour le troisième passager de la deuxième rangée, il est possible de connecter un casque supplémentaire. Tout cela aura le mérite de rendre la route moins longue pour nos chers bambins.

Moteur vaillant et mécaniques efficace

Actuellement le 5008 offre sept motorisations possibles (trois versions essence dont le nouveau THP 163 et quatre versions Diesel allant de 115 à 163 chevaux). Notre modèle d’essai nous a permis d’essayer le nouveau bloc 2,0L HDi 150. Ce moteur a été une vraie bonne surprise pour nous. En effet au premier abord, la masse du 5008 (1.563 kg) nous faisait craindre que le moteur, malgré sa puissance et son couple, pouvait se trouver quelque peu en défaut. Heureusement il n’en est rien. Ce moteur offre une capacité d’accélération assez impressionnante, notamment sur le troisième rapport. Il est très facile de passer d’une phase de sous-régime à une phase de quasi surrégime qui se transforme en une réelle phase d’accélération. Vraiment  plaisant!

Bien entendu, le moteur puissant ne fait pas tout. Le 5008 est bien né et offre toujours des vraies compétences de routière, d’ailleurs le tableau de bord façon berline nous le rappelle bien. Même avec quatre passagers et des bagages plein le coffre, le train roulant est incisif, les mouvements de caisse très réduits et l’habitacle contribue à filtrer les bruits de roulement. Un petit bémol cependant : les roues 18 pouces, bien que fort jolies, ne contribuent pas à conserver l’insonorisation a son meilleur niveau.

Un peu vieillissant face à son cousin C4 Picasso II, ce 5008 relifté bénéficie encore d’excellentes qualités. Le relifting léger lui offre un rafraîchissement utile. Mais surtout son moteur vaillant et performant n’a presque rien à envier au moteur BlueHDi 150 désormais disponible sur le C4 Picasso II. De plus, ses qualités routières restent intactes et vous permettent de voyager dans d’excellentes conditions même sur de très longues distances. Ce 5008 a actuellement quatre ans d’existence. L’histoire ne nous dit pas si PEUGEOT lui prépare déjà un successeur mais ce relifting peut permettre au 5008 de tenir encore la dragée haute aux concurrents que sont le C4 Picasso ou le RENAULT Scénic pour ne citer que les modèles français…

Harry ANDRE

2014-07-18