MAZDA MX-5 1.8 MZR Elégance cuir

ESPACE Cabriolet
  • Comportement
  • Prix
  • Style trop discret
  • Intérieur vieillissant

Prix : 24 500 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes - Injection essence
Cylindrée 1798 cm³
Puissance maxi 126 ch à 6500 tr/min
Couple maxi 17.03 mkg à 4500.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.02 m
Largeur 1.72 m
Hauteur 1.25 m

Poids

Total 1075 kg

Capacités

Coffre de 0 à 150 dm³
Réservoir 50 L
Nb de places 2

Performances

Vitesse maxi 194 km/h
0 à 100 km/h 9.90 s

Environnement

Emission CO2 167 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.60
Urbaine 9.80
Mixte 7.10
Essai 0.00

UN PETIT CABRIOLET PAS TIMIDE

Voici un petit cabriolet mythique de la marque MAZDA, la MAZDA MX5 ou plus connu sous le nom de Miata qui fête bientôt ses 25 ans. Ce cabriolet passe-partout a su garder un charme qui nous rappelle les petites sportives anglaises d’autrefois.

Un comportement de grande sportive    

La petite MAZDA, malgré ses petits moteurs, un 1,8 litre de 126 chevaux avec boîte manuelle à cinq rapports (modèle essayé) ou un 2,0 litres de 160 chevaux avec boîte manuelle à six rapports ou boîte automatique, a un comportement très agréable et n’a rien à envier aux grandes sportives. Son comportement dynamique et agile a permis de profiter pleinement des petites routes de Bretagne où l’essai a été réalisé. La position très basse permet une bonne prise en mains et un bon ressenti grâce à une suspension ferme. Il est facile de l’inscrire dans les virages grâce à sa direction directe. Avec l’ESP désactivé, la MAZDA se prend même pour une grande en courbe. Le freinage est très mordant et la caisse reste en position grâce à un poids à peine d’une tonne.

Une position de conduite pour ne faire qu’un avec la voiture

Dès que l’on s’installe à bord, on se sent comme dans un cocon entre la porte et la console centrale assez haute, cette sensation est d’autant plus marquée lorsque le toit est fermé. Comme dans une vraie sportive, on se retrouve bien positionné dans le siège confortable gainé de cuir avec un volant face à nous très droit et un levier de vitesses sur le tunnel de transmission qui tombe sous la main. Lorsque l’on entame les premiers tours de roue, on se rend compte qu’elle est facile à conduire avec une boîte très précise. Rapidement, on se sent à l’aise et en union avec la voiture.

Garde une image jeune même si elle a du mal à cacher son âge

Cette MAZDA est la troisième du nom depuis les années 90, elle garde une image extérieure très tendance. Elle reste d’actualité avec entre autre sa face avant "mignonne" mais discrète, un capot bombé qui lui donne de suite une impression de ne pas vouloir être timide, et ses phares escamotables. Sa silhouette globale lui donne des allures de jouet.

La MX5 est disponible avec une capote en toile mais aussi avec un hard top escamotable. Ce dernier lui donne une ligne plus racée mais plus éloignée de celle des petits roadsters typiques, de plus il augmente le poids et le prix. Mais c’est à l’intérieur que nous constatons que la petite a pris de l’âge : le tableau de bord est un peu austère malgré des plastiques de bonne qualité et la présence de cuir sur les sièges et sur certains éléments de l’habitacle. Il existe trois finitions : Elégance, Elégance cuir et Performance (uniquement avec le 2.0).

Voiture plus féminine que masculine ?

Il est difficile de savoir si cette voiture va coller plus à l’image de Monsieur ou de Madame, mais ce qui est sûr, c’est que c’est l’arme infaillible pour une ou un célibataire, mais cependant pas trop grand. En effet, à partir de 1,80 mètre, il faudra penser à rouler le toit ouvert. Côté habitabilité, ce n’est définitivement pas une voiture pour partir en vacances. Son petit coffre vous permet de faire les courses ou de partir en weekend mais pas plus de trois jours. Cette voiture pousse à conduire de façon tranquille, le moteur n’ayant malheureusement pas une sonorité envoutante, ce qui n'incite pas à monter les rapports haut en régime mais bien à profiter de la promenade.

Esthétique trop timide face à la concurrence ?

La petite MAZDA souffre d’un style beaucoup trop sobre face à la concurrence, elle manque de personnalité et d’identité face à des petits cabriolets comme la MINI cabriolet, la FIAT 500C ou encore la RENAULT Wind. Mais dans son segment elle reste dans la course grâce à son comportement de sportive et à son prix attractif qui lui donne un avantage face à des BMW Z4 ou autre MERCEDES SLK. 

La MAZDA MX5 est le parfait moyen de se faire plaisir et d’avoir une voiture agréable à conduire les cheveux au vent sans se ruiner.

Julien LOPEZ

2015-02-07