RENAULT Talisman

ESPACE Berline
  • Conduite très agréable
  • Maniabilité et sécurité exceptionnelles
  • Design intérieur et extérieur
  • Confort des sièges
  • Quelques détails de finition
  • Suppression du hayon
  • Autonomie réduite
  • Consommation moteur essence TCe 200

Prix : de 27 900 € à 41 000 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 soupapes Twin turbo Diesel injection directe rampe commune
Cylindrée 1598 cm³
Puissance maxi 160 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 48.95 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.85 m
Largeur 1.87 m
Hauteur 1.15 m

Poids

Total 1518 kg

Capacités

Coffre de 608 à 0 dm³
Réservoir 47 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 215 km/h
0 à 100 km/h 9.40 s

Environnement

Emission CO2 115 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.00
Urbaine 5.00
Mixte 4.40
Essai 6.60

PORTE-BONHEUR

Après trois générations de Laguna, RENAULT change le nom de sa berline familiale. Le type de la voiture change également ; finie la pratique cinq portes avec hayon, voici la Talisman, une classique berline quatre portes à coffre séparé. Elle remplace par la même occasion la peu répandue Latitude, une SAMSUNG SM5 rebadgée RENAULT.  

Design affirmé

Attaquée de toutes parts, monospaces et breaks compacts, crossovers, berlines "premium", la familiale cinq portes semble avoir vécu. A l'image de ses principales rivales, PEUGEOT 508, CITROËN C5, VOLKSWAGEN Passat, la survie passe par un retour au classicisme et une montée en gamme afin de se rapprocher des étoiles germaniques AUDI A4, BMW Série 3 et MERCEDES Classe C, dont les ventes ne faiblissent pas. Le profil de la Talisman est élégant et dans l'air du temps avec une ceinture de caisse haute surmontée d'un habitacle en demi-ellipse, avec trois glaces latérales entourées d'un jonc chromé. L'avant reprend le style de calandre à barrettes chromées soulignant un imposant losange, déjà vu sur l'Espace V et le Kadjar, mais inaugure les feux de jour en forme de "C" autour des phares. L'arrière est lui aussi original avec de fines lignes de LED rouges étirées sur quasiment toute la largeur du coffre, entourant les stops et les clignotants et allumées de jour comme de nuit. La ligne est certes classique, mais elle ne manque pas de caractère et ses dimensions, longue, large et basse en imposent. 

 

Intérieur chaleureux

Les Talisman essayées étaient présentées avec les deux finitions Intens et Initiale Paris, les plus élaborées. En ouvrant la porte de ces modèles, on apprécie un vaste habitacle clair et d'apparence flatteuse. Les magnifiques sièges recouverts de cuir Nappa (Initiale Paris) ou d'un ensemble similicuir et tissu (Intens) sont en harmonie avec la teinte extérieure. Le tableau de bord est recouvert du même revêtement surpiqué que celui des sièges. Au centre, trône la tablette connectée R-Link2, avec son grand écran tactile vertical de 8,7 pouces, permettant de gérer l'ensemble des fonctions du véhicule. Le bloc "compteurs" est entièrement électronique et change d'ambiance lumineuse en fonction du mode de conduite sélectionné. L'ensemble est moderne, agréable, confortable mais quelques détails mériteraient d'être peaufinés. Grâce aux multiples réglages du siège et du volant, on trouve facilement une excellente position de conduite que l'on peut enregistrer. Malheureusement une seule mémoire est disponible ; pas très pratique s'il y a plusieurs conducteurs. Les matériaux et leurs assemblages sont d'un bon niveau, mais on note encore quelques plastiques peu seyants sur les contre-portes, les rangements sont nombreux mais les bacs de portes sont trop petits, les haut-parleurs dans le coffre ne sont pas protégés et sous le capot, le cache-moteur fait un peu léger.

 

Plus habitable mais moins pratique que la Laguna

 

Par rapport à la Laguna, toutes les côtes d'habitabilité sont à la hausse. Les sièges à l'avant sont larges, l'assise est profonde et ils sont agréablement rembourrés, plus souplement au centre que sur les bords. Sur Initiale Paris, ces sièges sont réglables électriquement, chauffants, ventilés, massants et l'assise est réglable en longueur. La banquette arrière est également confortable et l'espace pour les jambes est un des plus grands de la catégorie. Par contre, afin de donner un aspect plus statutaire à la Talisman, le hayon pratique de la Laguna a disparu. L'ouverture de la malle n'est pas très grande et rend difficile l'accès aux objets placés au fond du profond coffre. En contrepartie, le volume de 608 litres est très satisfaisant. Les dossiers de la banquette arrière sont rabattables mais la hauteur de chargement est très réduite. Pour les amateurs de versatilité, la Talisman sera proposée en break au printemps 2016 avec des suppléments de 1.200 € sur les finitions Life et Zen et 1.400 € sur Intens et Initiale Paris.

 

La gamme, les prix

 

La Talisman sera commercialisée en France le 9 décembre 2015 avec 18 versions au catalogue se partageant cinq motorisations et quatre finitions. Le premier niveau Life (27.900 € avec BVM6 et 29.400 € avec EDC6) n'est disponible qu'avec le seul moteur Diesel 1.5 dCi 110, et dispose déjà d'un équipement fourni. Parmi les plus marquants, on note la climatisation automatique bi-zone, les capteurs de pluie et de luminosité, le frein de parking assisté, le limiteur-régulateur de vitesse, la radio Bluetooth® avec six haut-parleurs et commandes au volant, les quatre vitres électriques, la condamnation centralisée avec télécommande à distance, les sièges conducteur et passager réglables en hauteur, etc.

La finition Zen donne accès aux motorisations Diesel 1.5 dCi 110 (BVM6 à 29.900 € et EDC6 à 31.400 €), Diesel 1.6 dCi 130 (BVM6 à 31.200 € et EDC6 à 32.700 €) et essence 1.6 TCe 150 (EDC7 à 31.500 €). L'équipement s'enrichit du système Renault MultiSense® (choix des modes de conduite), du système Renault R-Link 2® (système multimédia connecté avec écran tactile 7" et cartographie Europe), de l'aide au parking avant et arrière, de la carte Renault mains-libres avec allumage des feux à l’approche, du siège conducteur massant, des jantes alliage 17", etc.

 

Le niveau Intens ajoute sur le Diesel 1.5 dCi 110 (BVM6 à 32.900 € et EDC6 à 34.400 €), Diesel 1.6 dCi 130 (BVM6 à 34.200 € et EDC6 à 35.700 €), Diesel 1.6 dCi 160 (EDC6 à 36.500 €), essence 1.6 TCe 150 (EDC7 à 34.500 €) et essence 1.6 TCe 200 (EDC7 à 35.800 €) le pack Aides à la conduite (freinage actif d’urgence, alerte distance de sécurité, régulateur de vitesse adaptatif, affichage tête haute), le pack Visio System (commutation automatique des feux de croisement/route, alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux de signalisation, alerte de franchissement de ligne) le système Renault R-Link 2® avec écran tactile 8,7", la sellerie tissu/similicuir, les feux LED PURE VISION, les jantes alliage 18", les vitres latérales arrière et lunette arrière surteintées.

 

Enfin Initiale Paris, uniquement avec le Diesel 1.6 dCi 160 EDC6 (41.000 €) et le moteur essence 1.6 TCe 200 EDC7 (40.300 €), est très richement doté avec le pack 4Control® (châssis à quatre roues directrices et amortissement piloté), le pack City (Easy Park Assist, caméra de recul, avertisseur d’angles morts, ouverture mains-libres du coffre), les sièges avant à réglages dix voies électriques, chauffants, massants et ventilés avec réglage manuel de la longueur d’assise, le vitrage latéral feuilleté, les appuis-tête avant relax, le système audio BOSE Surround System avec 13 haut-parleurs et lecteur CD, les jantes alliage 19 pouces Initiale Paris, et la sellerie cuir Nappa pleine fleur gris camaïeu ou noir. Cette version a droit à une teinte de carrosserie spécifique, noir améthyste à 920 €. Les autres peintures métallisées sont en option à 720 €. A plus de 40.000 €, la peinture métallisée devrait être de série. C'est une augmentation de prix déguisée car qui va acheter une Talisman blanc opaque ?

 

Proposée entre 27.900 € et 41.000 €, la Talisman se situe dans la zone de prix des CITROËN C5, PEUGEOT 508 et VW Passat à motorisation et équipement comparables et moins chère de quelques milliers d'euros par rapport aux AUDI A4, BMW Série 3 et MERCEDES Classe C. A noter : aucune version de la Talisman ne subit de malus écologique.

 

En route avec la Talisman 1.6 TCe 200 EDC7

La Talisman Initiale Paris reprenant les mêmes motorisations essence et Diesel, les suspensions à amortissement piloté ainsi que le système 4Control à quatre roues directrices que l'Espace V, on y retrouve la maniabilité et la sécurité du monospace encore exacerbées par un centre de gravité plus bas. Rappelons que le système 4Control braque les roues arrière en sens opposé des roues avant, de 3,5 degrés maximum jusqu'à 50 km/h (mode Confort) et jusqu'à 80 km/h (mode Sport, vitesse élevée de 10 km/h par rapport à l'Espace), suivant le mode de conduite choisi. Au-delà les roues arrière tournent dans le même sens que celles de l'avant et procurent une grande stabilité dans les courbes rapides. Sur les routes sinueuses de la Sarthe, la combinaison de ce châssis exceptionnel, du moteur TCe 200 et de la boîte EDC7 réactive procure un intense plaisir de conduite qui se paie au niveau de la consommation… L'ordinateur de bord a indiqué 9,2 l/100 km de moyenne à l'issue de ma session de conduite. En adoptant une conduite plus souple, mon coéquipier du jour a réalisé 7,2 l/100 km, ce qui est plus raisonnable.

Le système Renault MultiSense® (choix des modes de conduite), agissant sur les paramètres du moteur, de la boîte de vitesses, de la direction, de l'amortissement permet d'adapter le comportement de la voiture au profil de la route et à l'humeur du conducteur. Cinq modes sont possibles : Eco, Confort, Neutre, Sport et Perso. L'éclairage, les informations du tableau de bord, la sonorité du moteur sont différents pour chaque mode. Les modes Eco et Confort ne sont pas vraiment adaptés à ces routes sinueuses et imparfaitement revêtues. La Talisman est moins incisive en Eco et les suspensions trop assouplies du mode Confort engendrent des mouvements de caisse peu agréables. Par contre le mode Sport privilégiant le dynamisme rend la conduite plus "fun" grâce au train arrière enroulant plus vivement les virages serrés, à l'accélérateur plus réactif et à la boîte EDC7 laissant monter le régime moteur plus haut dans les tours, mais les passagers apprécient moins d'être chahutés. Finalement, pour une conduite de tous les jours, le mode Neutre est un compromis agréable entre confort et vivacité. Je n'ai pas eu le temps de paramétrer le mode Perso qui permet d'affiner les réglages correspondant au mieux à sa conduite. A signaler : quel que soit le mode choisi, en cas de coup de volant brusque, pour éviter un obstacle par exemple, le système MultiSense® donne la priorité à la sécurité en durcissant les amortisseurs pour limiter le roulis et en braquant les roues arrière dans le même sens qu'à l'avant afin de conserver la stabilité de la voiture.

Puis avec la Talisman 1.6 dCi 160 EDC6

La deuxième boucle d'essai empruntait quelques kilomètres sur autoroute avec le Diesel 1.6 dCi 160, ce qui a permis de tester le régulateur de vitesse adaptatif, l'avertisseur d'angle mort et l'alerte de franchissement de ligne. Le régulateur de vitesse adaptatif, actif de 40 à 140 km/h ajuste automatiquement la vitesse de la voiture pour conserver une distance de suivi présélectionnée en freinant si besoin lorsque l'on rattrape un véhicule nettement plus lent. Si le système détecte un risque de collision, des alertes visuelles et sonores sont d’abord déclenchées au tableau de bord et sur l’affichage tête haute. Unfreinage automatique peut être déclenché en cas d’urgence. Il faut s'habituer au régulateur adaptatif, car pour ne pas rester scotché derrière chaque véhicule rattrapé on peut être incité à trop anticiper le changement de file, autrement dit, à abuser de la file de gauche. Les dévoreurs d'autoroute apprécieront le dCi 160, souple, silencieux et offrant d'excellentes reprises. Si la consommation est plus raisonnable qu'avec le 1.6 TCe 200, on n'atteint tout même pas des records (6,6 l/100 km) et le réservoir de seulement 47 litres limitera l'autonomie à un petit 700 kilomètres (à peine 600 kilomètres avec le TCe 200) ; un peu faible pour une routière.  

Indiscutablement la Talisman est une réussite. Sa ligne affirmée, son intérieur raffiné, son équipement généreux et surtout son comportement dynamique exceptionnel la place d'emblée au top du segment D, même si quelques imperfections de finition subsistent. Dans quelques mois, la Talisman Estate sera une réponse à ceux qui regrettent l'absence de hayon sur la berline et nous ne manquerons pas d'essayer les versions d'entrée de gamme afin de juger leurs capacités démunies des équipements "high tech".  

D. DECHENE

2015-11-18