SUZUKI Vitara 1.6 DDiS Pack Auto AllGrip

ESPACE SUV
  • Bonne association boîte-moteur
  • Prix
  • Style
  • Boîte auto cumulée avec AllGrip et haut de gamme

Prix : 27 190 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes - turbo Diesel injection directe rampe commune
Cylindrée 1598 cm³
Puissance maxi 120 ch à 3750 tr/min
Couple maxi 32.64 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.18 m
Largeur 1.78 m
Hauteur 1.61 m

Poids

Total 1325 kg

Capacités

Coffre de 375 à 1120 dm³
Réservoir 47 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 180 km/h
0 à 100 km/h 12.40 s

Environnement

Emission CO2 118 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.10
Urbaine 5.20
Mixte 4.50
Essai 0.00

LES BONS ATTELAGES

La boîte automatique progresse de plus en plus dans notre paysage, et tout constructeur digne de ce nom se doit de proposer une telle transmission. SUZUKI fait partie de ceux-là et a prévu une offre auto pour chacun de ses modèles, y compris pour son vénérable Jimny. Mais comme SUZUKI est un spécialiste incontesté des transmissions intégrales, l’attelage boîte auto – 4x4 est désormais proposé dans les deux modèles les plus récents : le S-Cross et bien sûr le nouveau Vitara.

Odyssée

Les deux motorisations du récent Vitara sont logiquement conservées, la voiture n’a qu’un an, à savoir un 1,6 litre essence et un 1,6 litre Diesel, tous les deux de 120 chevaux. Jusqu’à présent, seule la version essence profitait de la boîte automatique avec une architecture classique à convertisseur de couple. Le Diesel est fourni par FIAT, issu de l’union passée avec GM. Et comme le constructeur italien a développé une boîte à double embrayage qui sied bien à son Multijet, pourquoi ne pas en faire profiter les amis ? C’est chose faite, le Vitara Diesel bénéficie à son tour de l’automatisme en version "double embrayage". Cette proposition nommée "TCSS" pour "Twin Cluch System by Suzuki" n’est disponible qu’avec la transmission intégrale et la finition haute.

Le "DDiS" était déjà apprécié par sa discrétion et son économie (tous les moteurs respectent la norme Euro 6), le mode auto ajoute le bon côté reposant. La boîte s’occupe de tout, quelque fois hésite quand on sollicite un peu trop la voiture. En effet, on garde la main ou plutôt les mains sur les passages via les palettes présentes derrière le volant. Entre les deux, le mode Sport réveille aussi la mécanique. Dans ce cas, l’ordinateur affiche six litres environ de consommation moyenne, valeur plus qu’honorable en montagne, comptez un bon litre de moins à plat.

Prêts pour une grande odyssée automobile ? Sachez que ce même attelage TCSS à six rapports est également accessible avec les mêmes moteur et transmission dans les entrailles du S-Cross avec juste dix kilogrammes de plus que son petit frère. Le rendement est semblable.

Epicées

On l’a vu, la proposition est unique, exclusivement réservée à la transmission intégrale AllGrip qui, elle, est de conception SUZUKI. Le système mérite qu’on revienne dessus. Il est très simple d’utilisation par la commande située sur la console centrale, qu’on soit à bord du Vitara ou du S-Cross. Quatre modes sont possibles. Le plus utilisé "Auto" privilégie le mode traction et active le mode intégral quand les conditions d’adhérence l’imposent. Le bien nommé mode "Sport" passe au 100% intégral en privilégiant toutefois la propulsion pour optimiser les temps de réponse et donner plus de réactivité au moteur. C’est typiquement le mode préféré en conduite sur petites routes de préférence pas linéaires.

Les deux autres modes "Lock" et "Snow" sont destinés aux conditions difficiles. Le mode "Lock" répartit à 50/50 le couple entre les essieux, efficace pour se sortir des ornières et terrains difficiles. Il permet également de descendre des fortes pentes en toute sérénité. Le dernier mode est à réserver au manque d’adhérence comme la neige ou le verglas.

Agissez

C’est donc le niveau haut "Pack" ou "Style" qui cumule le bon attelage qui est affiché respectivement à 27.190 € pour le Vitara et 29.390 € pour le S-Cross. Le surcoût de la boîte est modéré (1.600 €) à une note qui inclut le système "AllGrip" (2.000 €). Malgré ces ajouts, le prix reste tout à fait abordable. On peut agir sur son porte-monnaie pour se faire plaisir grâce à une dotation d’équipements très intéressante. Parmi ceux-là, on trouve une caméra de recul, un régulateur adaptatif ou la navigation 3D. L’intérieur se dote d’un toit vitré ouvrant, et du cuir sur la sellerie du S-Cross. A l’extérieur, les jantes en alliage passent en dix-sept pouces, la calandre est intégralement chromée et le bouclier avant s’illumine de diodes de jour verticales.

Le Vitara peut se parer de la peinture So’Color qui désigne en fait deux couleurs "très tendance" (le toit et les rétroviseurs sont d’une couleur différente du reste de la carrosserie). La contrepartie est de débourser 850 € (320 € de plus que la simple peinture métallisée). Restons dans la tendance, en ajoutant quelques Euros de plus à la facture, on peut choisir de colorer le cerclage des aérateurs centraux et du panneau de planche de bord. SUZUKI revient, tel un luxe premium, à une belle montre à aiguilles située entre les deux aérateurs. Pour 65 €, on peut sélectionner son graphisme préféré parmi une liste fournie par le constructeur. Le S-Cross est plus banal, ayant bénéficié récemment d’une calandre revue à deux barrettes chromées.

SUZUKI utilise efficacement l’attelage entre son moteur Diesel et une boîte à double embrayage. L’ensemble est proposé sur le récent Vitara et sur son grand frère S-Cross. Pour un prix raisonnable, on peut dans les deux cas jouer les cumulards en y ajoutant la transmission intégrale et le haut de gamme. Rappelons également que toute la gamme SUZUKI est dotée d’une version automatique. On avait apprécié cette transmission type CVT dans la petite Celerio. La star Swift abrite elle aussi une boîte auto classique. Il y en aura pour tous les goûts…

Philippe NIOLLET

2016-01-01