KIA Cee’d 1.6 CRDi 136

ESPACE Compacte
  • Garantie 7 ans
  • Prix compétitif
  • Fonctionnalité
  • Conduite
  • Qualité des matériaux

Prix : 23 300 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres en ligne - 16 soupapes - Turbo Diesel à injection directe, rampe commune
Cylindrée 1582 cm³
Puissance maxi 136 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 28.60 mkg à 1500.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.31 m
Largeur 1.78 m
Hauteur 1.47 m

Poids

Total 1289 kg

Capacités

Coffre de 380 à 1318 dm³
Réservoir 53 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 196 km/h
0 à 100 km/h 9.80 s

Environnement

Emission CO2 99 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 3.50
Urbaine 4.20
Mixte 3.80
Essai 6.10

UNE COMPACTE SIMPLE ET FONCTIONNELLE

Nous croisons de plus en plus dans nos rues la berline compacte de KIA dans ses différentes versions. La Cee’d a été dessinée, conçue et fabriquée en Europe et après plus d’un million d’exemplaires produits pour le marché européen, KIA renforce sa position avec un restylage. La Cee’d se décline en plusieurs carrosseries : cinq portes, break SW et coupé Procee’d. Plus récemment, l’arrivée de nouvelles motorisations et la présentation de la version GT line lui permettent de se distinguer de la concurrence. 

Un design passe partout

Le restylage de la KIA Cee’d est assez léger, la voiture garde ce profil de caisse plongeant vers l’avant qui lui donne du dynamisme. En effet, de côté, la surface vitrée se trouve beaucoup plus grande à l’avant du véhicule et le bas de la vitre de la porte avant est situé très bas, dans le prolongement des phares. Malgré ce dessin qui donne de la hauteur, la ligne globale reste simple. La face conserve la signature de la marque avec la forme de la calandre au dessin spécifique. Ici dans sa version d’entrée de gamme, malgré la présence de quelques petits détails comme le contour des vitres chromées, la voiture reste assez sobre. A l’intérieur, on retrouve cette sobriété au niveau de la sellerie en tissu, du tableau de bord et de la console avec des compteurs simples mais très lisibles. 

Nous avions à l'essai une finition Active, qui se situe après la finition Motion non disponible avec la motorisation 1.6 CRDi 136. Mais on préfère de loin la version GT line pour 1.700 € de plus, nouvellement proposée, avec ses antibrouillards avant composés de quatre LED qui lui donnent un côté plus agressif. De même, la finition Premium s’affiche avec ses phares diurnes à LED. Les jantes de dix-sept pouces de la GT line renforce la ligne dynamique au même titre que la double sortie d’échappement et les extracteurs. C’est la même chose à l’intérieur avec la sellerie en cuir très sympathique !

Une bonne qualité perçue 

Ce n’est pas pour rien que KIA propose sept ans de garantie ou 150.000 kilomètres. Même si on se retrouve dans une voiture assez simple, les assemblages sont bien finis que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur du véhicule malgré certains petits détails à améliorer. A l’intérieur, la planche de bord est bien assemblée même si les plastiques ne sont pas de super qualité.

Cette voiture dispose du strict minimum mais est bien faite, de même son prix est attractif pour le niveau de qualité et la perception de sa robustesse. On rappelle que la Cee’d a obtenu cinq étoiles à l’Euro Ncap.

Une vie à bord agréable

Il n’y a pas de gadgets comme on peut le retrouver chez certains concurrents. Au volant, on se retrouve face à des cadrans simples et à une console centrale orientée vers le conducteur. L’écran de sept pouces est très aisé d’utilisation et on trouve facilement ce que l’on souhaite faire. Même si cela reste standard, il n’en reste pas moins que l’ensemble est fonctionnel.

La grande surface vitrée que l’on voit de l’extérieur est très bénéfique pour la luminosité à l’intérieur. On ne se retrouve donc pas oppressé comme dans certains autres modèles du segment, ce qui lui donne par la même occasion une bonne visibilité. La vie à bord est agréable avec ce sentiment d’espace. Le volume du coffre est dans la moyenne de sa catégorie. Cette voiture se veut très pratique avec de nombreux rangements. Le break SW rend encore les choses plus faciles pour 1.100 € de plus. 

Un confort de conduite qui pourrait s’améliorer

La prise en main est extrêmement rapide et la voiture est simple d’utilisation. L’ensemble des commandes se veut très souple et même trop souple pour la direction. Ainsi, malgré plusieurs niveaux de réglage, cette direction n’est pas précise et même avec le mode Sport, le plus ferme, on a une impression de flottement assez déroutante, en particulier sur voies rapides. Il n’y a donc aucune sensation de conduite et aucune remontée d’informations dans le volant. Par contre, cette direction vraiment très souple facilite les manœuvres. Le comportement de conduite n’est pas des plus agréables, la caisse accusant beaucoup de roulis et l'arrière "se soulageant" un peu trop.

Le moteur Diesel de 136 chevaux couplé à une boîte manuelle à six rapports est extrêmement souple lui aussi. Cette motorisation est également proposée avec une boîte de vitesses automatique à double embrayage à sept rapports. Ce moteur est suffisant pour faire de la route avec dix chevaux de plus que le précédent ; de plus, il est disponible à bas régime. La consommation reste correcte, toutefois supérieure à six litres pour 3,8 litres annoncés en mixte. Le moteur testé est le plus puissant proposé dans la gamme qui est complétée par les Diesel 1,4 litre de 90 chevaux et le même 1,6 litre ramené à 110 chevaux. Deux moteurs à essence sont également proposés : un 1,4 litre de 100 chevaux et le nouveau trois cylindres 1,0 T-GDi qui malgré sa cylindrée réduite délivre 120 chevaux grâce à une suralimentation à injection directe. Il existe également un 1,6 T-GDi de 204 chevaux uniquement réservé au Procee’d GT. Le confort de conduite du CRDi n’est malheureusement pas au rendez-vous. Sur autoroute le bruit dans l’habitacle est assez important et on ressent les vibrations du moteur.

Elle essaie de rattraper son retard

Malgré certains équipements modernes proposés en option, comme le détecteur d’angle mort ou la caméra de recul, il y a certains petits détails qui trahissent l’âge de la voiture. L’ordinateur de bord fait un peu "old school" avec cet affichage rouge en décalage avec l’écran couleur central multifonction et sa mise à jour garantie pendant sept ans. Le système de climatisation est très pratique avec ses différents modes de vitesse et sa bizone. On aurait aimé un régulateur de vitesse plus simple d’utilisation. Pour avoir ces options auxquelles on s’habitue de plus en plus, il faut choisir la version Premium qui propose un pack regroupant un certain nombre d’aides à la conduite.

Conclusion

La KIA Cee’d arrive avec de nouvelles versions et de nouvelles motorisations. C'est une compacte très fonctionnelle et fiable, avec un prix attractif pour ce niveau de qualité et une garantie de sept ans ou 150.000 kilomètres. Elle se place à des prix nettement moins élevés que des voitures du même segment, comme les PEUGEOT 308, FORD Focus ou autre RENAULT Megane. On regrette que sa ligne épurée soit un peu trop sobre alors que la RENAULT ou la PEUGEOT peuvent mettre en avant leur personnalité. Il faudra choisir une version GT line pour lui donner une agressivité un peu plus marquée.

Julien LOPEZ

2016-04-25