INFINITI Q60 2.0t Sport Tech

ESPACE COUPE
  • Ligne élégante et sportive
  • Accueil des passagers avant
  • Double écran tactile
  • Qualités dynamiques
  • Espace aux places arrière
  • Commandes trop nombreuses au volant

Prix : 53 390 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres en ligne, double arbre à cames en tête (DOHC), 16 soupapes Turbo essence injection directe à rampe commune
Cylindrée 1991 cm³
Puissance maxi 211 ch à 5500 tr/min
Couple maxi 36.00 mkg à 1250.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.69 m
Largeur 2.05 m
Hauteur 1.40 m

Poids

Total 1775 kg

Capacités

Coffre de 342 à 0 dm³
Réservoir 56 L
Nb de places 4

Performances

Vitesse maxi 235 km/h
0 à 100 km/h 7.30 s

Environnement

Emission CO2 156 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.40
Urbaine 9.20
Mixte 6.80
Essai 7.80

A LA HAUTEUR !

Il y a certains modèles dont on attend impatiemment la sortie… Ce nouveau coupé INFINITI en faisait partie depuis sa première présentation au salon de Genève en mars 2016. Nous avions déjà pu la découvrir plus en détails lors du Mondial de l’Automobile à Paris et c’est donc la version 2.0 turbo compressée dans sa finition haut de gamme Sport Tech que nous vous proposons à l’essai.

Une ligne qui se démarque

Fidèle à sa réputation et à ses dernières productions (comme la Q30), INFINITI nous offre à nouveau une ligne extérieure splendide et qui apporte quelque chose de nouveau dans un paysage automobile parfois un peu trop épuré !

Lors du Mondial de Paris, au milieu des autres modèles exposés, la ligne nous était apparue un peu massive (en particulier de trois quarts arrière qui est souvent le meilleur angle pour apprécier le travail des designers). Mais une fois dans la rue, cette impression se dissipe immédiatement, et ce nouveau coupé a fière allure… Le véhicule confié, dans une livrée bleu foncé avec un intérieur cuir blanc et des jantes bicolores de 19 pouces, est vraiment magnifique. C’est d’ailleurs son point fort dans un marché où les acheteurs sont avant tout très attachés à un tel design alliant élégance et sportivité.

 

Raffinement intérieur

Mais l’INFINITI Q60 sait aussi se faire belle pour accueillir dignement ses passagers, surtout ceux prenant place à l’avant ! Comme souvent dans le cas des coupés, le Q60 est un vrai coupé 2 + 2 places mais l’espace dédié aux places arrière est pour le moins insuffisant pour deux adultes sur de longs trajets… En même temps, ce n’est pas non plus la vocation de ce type de véhicule, et pas la priorité des futurs acquéreurs !

Par contre, l’accueil aux places avant est particulièrement chaleureux ! Une mention spéciale est à décerner aux sièges particulièrement confortables et d’un maintien exemplaire. Enveloppant et disposant de tous les réglages électriques et d’une mémoire à deux positions, ces sièges contribuent à l’agrément général de conduite.

La finition n’est pas en reste, tant par les matériaux employés que par la finition de l’ensemble et la qualité d’assemblage. Mais il faut aussi savoir que le niveau d’exigence de la clientèle est aussi à la hauteur d’un véhicule "premium", c’est-à-dire très élevé ! Cela signifie que tous les détails comptent et à ce titre, on aurait apprécié que le cuir habillant le tableau de bord intègre également la casquette de l’instrumentation au lieu du plastique (certes de qualité) dont elle est constituée.

 

Moteur turbocompressé et boîte automatique sept rapports

Notre modèle d’essai disposait du "petit" moteur essence de deux litres de cylindrée développant grâce à l’adoption d’un turbo, la bagatelle de 208 chevaux, ce qui est tout à fait honorable.

Associé en série à une boîte de vitesses automatique à sept rapports (le Q60 n’est d’ailleurs pas proposé en boîte manuelle), ce moteur permet d’apprécier les qualités dynamiques de cette propulsion. Les conditions météo de notre essai, particulièrement exécrables (pluies abondantes et chaussées mouillées), nous ont permis de vérifier le bon équilibre de l’ensemble en toutes circonstances.

 

Pour satisfaire les plus exigeants, le conducteur dispose de quatre niveaux de conduite différents (dont un mode "neige" spécifique) permettant de jouer sur les paramètres de conduite du véhicule : direction, amortissement, rapport de boîte de vitesses. Les autres modes sont classiques : Normal, Sport, ou Individual permettant de choisir les réglages de manière séparée.

A l’essai, les différences ne sont pas drastiques entre les différents modes, mais à l’usage on se plaît à sélectionner le mode Sport qui dynamise le véhicule. Seul regret, le système ne garde pas en mémoire le dernier réglage et repasse en mode Normal à chaque démarrage…

 

Equipement haut de gamme

Dans cette finition "Sport Tech", le coupé Q60 est particulièrement bien doté et dispose de toutes les aides à la conduite dernier cri : régulateur de vitesse adaptatif, maintien de voie de circulation avec détection de marquage au sol et correction de direction, freinage d’urgence et aussi détection d’obstacle en marche arrière… Bref, l’ensemble est complet et ces aides à la conduite sont très appréciables en utilisation quotidienne. Seul regret, le nombre de commandes sur le volant est beaucoup trop important et la mise en œuvre de ces différents systèmes n’est pas des plus simples et peu intuitive.

 

Le Q60 reprend également le double écran tactile vu sur les autres modèles de la marque, pour le plus grand plaisir des passagers. Le conducteur peut garder un œil en permanence sur le système de navigation tout en effectuant un autre réglage sur le deuxième écran.

Autant l’avouer, nous avons été séduits par ce nouveau coupé Q60 qui arrive dans un marché où les marques allemandes dominent outrageusement le segment ! Au contraire de ces concurrentes, l’INFINITI dans cette finition Sport Tech, dispose de tous les équipements en série et est proposé au tarif compétitif de 53.390 €. C’est en tout cas un modèle qui permet de se démarquer tout en garantissant un véritable plaisir de conduite… Nous attendons avec une impatience certaine l’essai de la version V6 3.0L double turbo développant 405 chevaux et associée à une transmission intégrale ; de quoi pousser encore plus intensément l’expérience sportive !

Fabrice DUMAS

2017-02-02