VOLKSWAGEN Tiguan Allspace

ESPACE SUV
  • Habitabilité et volumes
  • Modularité
  • Ecart de prix avec Tiguan court

Prix : 32 990 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres – 16 soupapes - traction – BM6 - essence turbo injection directe
Cylindrée 1395 cm³
Puissance maxi 150 ch à 5000 tr/min
Couple maxi 25.50 mkg à 1500.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.70 m
Largeur 1.84 m
Hauteur 1.67 m

Poids

Total 1535 kg

Capacités

Coffre de 230 à 1775 dm³
Réservoir 58 L
Nb de places 7

Performances

Vitesse maxi 200 km/h
0 à 100 km/h 9.50 s

Environnement

Emission CO2 135 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.30
Urbaine 7.10
Mixte 6.00
Essai 0.00

GRAN’GUAN

On ne cesse de le répéter et les nouveautés sont là pour le confirmer : le SUV est à la mode. Les monospaces longtemps vedettes des salons et des ventes, sont terrassés et seuls les crossovers par leur statut "entre deux" sauvent leur peau. Avant le T-Roc dans quelques semaines et le futur Touareg 2 l’année prochaine, VW complète sa gamme de SUV. Il y en aura pour tout le monde et en particulier pour les familles avec ce grand Tiguan. Après le "Ti", voici le grand nommé "Allspace".

Baume

Le monospace Sharan en fin de carrière ne sera probablement pas remplacé et le séduisant Tiguan 2 commence à remporter un beau succès après plus d’un an de production. La conclusion se devine aisément, rallonger le SUV pour en faire profiter les familles et concurrencer les féroces PEUGEOT 5008 et NISSAN X Trail. Le Tiguan se transforme en Tiguan Allspace et gagne deux places supplémentaires au passage. La politique VW dans ce domaine, est d’avoir une offre tous les vingt centimètres environ, ce qui place l’Allspace à mi-chemin entre le Tiguan et le futur Touareg.

De profil, en comparaison avec le Tiguan court, on mesure immédiatement le porte à faux arrière allongé (visible par la forme de la troisième vitre), mais aussi la sensation d’une portière arrière plus large qui indique l’augmentation de l’empattement. L’Allspace mesure donc vingt et un centimètres de plus que le Tiguan dont onze pour l’empattement. Pour alléger le style dans la longueur, le capot de l’Allspace est plus bombé, ce qui donne plus d’assurance à la face. Celle-ci se pare de chrome dès le premier niveau. Ce baume de beauté est volontairement retenu par VW pour donner un cran de plus à la présentation de son grand SUV.

Victoire

La victoire est d’avoir optimisé les centimètres. L’empattement allongé profite à l’habitacle et l’espace intérieur a nettement augmenté, aux places arrière bien sûr. Les occupants avant gardent leur aise. Les sièges arrière du deuxième rang sont modulaires à la manière d’un monospace, coulissant sur dix-huit centimètres et inclinables. Ils se rabattent avec une poignée spécifique pour ne pas perdre les réglages, et permettent l’accès aux deux sièges supplémentaires. On ne baigne pas dans l’aisance, et selon la formule consacrée ou, tout simplement, l’usage qu’on leur destine : ils sont réservés à des enfants. Pas déméritant, l’Allspace assure tout de même un volume de coffre de 230 litres en configuration sept places. Bien sûr, plus on réduit leur nombre (les dossiers sont facilement repliés dans le plancher qui devient presque plat), plus on gagne du volume, jusqu’à 1.775 litres et 1,92 mètre de longueur de chargement.

La planche de bord est identique à celle du Tiguan, avec, selon le niveau, l’affichage des compteurs en mode digital "Active Info Display". Il faut juste apprécier le gabarit supérieur du véhicule, et dans les passages étroits ou les manœuvres, les aides sous forme de caméra de recul ou de visualisation 360° sont bienvenues, voire indispensables. Prévoir dans ce cas d’augmenter la note lors de l’achat.

Montagne

La voiture "prend" quelques kilogrammes de plus, et c’est pourquoi les moteurs d’entrée commencent avec une puissance de 150 chevaux quel que soit le carburant. L’Allspace, plutôt destiné aux grandes distances en grande famille, accueille bien entendu les Diesel. On retrouve le TDI 150 avec l’accès possible à la boîte DSG et à la transmission intégrale. Affront suprême à toute idée verte, notre Tiguan était équipé du Diesel bi-turbo de 240 chevaux, sévèrement affligé d’un malus de près de 5.000 €. Cette motorisation est exclusivement réservée à la finition haute "Carat Exclusive". La consommation n’est pas son fort au regard des prestations. C’est sûr, sa vente sera très marginale. Moins marginale en revanche, la proposition essence s’est développée. L’intéressant TSI 150 EVO avec désactivation de deux des quatre cylindres pourrait rivaliser avec le TDI de même puissance. En revanche, la transmission intégrale n’est pas disponible. Entre les deux, VW propose un TSI de 180 chevaux exclusivement en 4Motion et avec boîte DSG, lui aussi fortement pénalisé, plus encore que le TDI 240. C’est exactement la même architecture avancée pour le TDI intermédiaire (190 chevaux). Le système 4Motion, plutôt bienvenu en montagne, est activé par une molette placée sur la console centrale. Elle permet de sélectionner quatre modes. Outre le mode "Automatic" appliqué dans la plupart des cas, deux modes "Offroad" et un "Snow" sont prévus pour les zones difficiles.

Comme l’Allspace se place au-dessus du Tiguan (de l’ordre de 3 à 4.000 € de plus), la récompense est une apparence plus haut de gamme dès le premier niveau "Trendline" qui se matérialise par une calandre intégralement chromée (réservée aux niveaux hauts du Tiguan) et des sorties d’échappement trapézoïdales. La dotation de série est également meilleure avec par exemple l’ACC dès le premier niveau, le hayon électrique à partir du niveau 2 (Conforline). La gamme conserve les désignations des quatre finitions. Comptez 36.630 € pour un TSI 150 Conforline et 39.440 € pour le TDI 150 correspondant. Le prix de notre TDI 240 dépasse les 52.000  €. Le Tiguan dispose bien entendu de toutes les technologies de son cadet, et des systèmes d’info divertissement et connexions VW.

Le Tiguan a du succès, mérité, mais il ne propose que cinq places. Les SUV ont la cote, mais les grands SUV ne sont pas si nombreux. L’équation est donc résolue par VW qui étire le Tiguan pour en faire un grand Tiguan capable d’offrir bien sûr sept places et un coffre décent. Les familles seront ravies, circulant à bord d’un VW mieux doté. Les moteurs, eux aussi, débutent un cran au-dessus en termes de puissance. Tout cela a un prix, lui aussi augmenté sensiblement…

Philippe NIOLLET

2017-11-09