INFINITI Q60 Sport Tech 3.0t

ESPACE SPORTIVE
  • Performances
  • Ligne sportive réussie et originale
  • Equipement complet
  • Suspensions un peu sèches
  • Détails de finition perfectibles

Prix : 63 450 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type V6 double arbre à cames en tête – 24 soupapes – AWD – BVA7 - Injection directe essence – double turbo
Cylindrée 2997 cm³
Puissance maxi 405 ch à 6400 tr/min
Couple maxi 48.00 mkg à 1600.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.69 m
Largeur 2.05 m
Hauteur 1.39 m

Poids

Total 1860 kg

Capacités

Coffre de 0 à 342 dm³
Réservoir 80 L
Nb de places 4

Performances

Vitesse maxi 250 km/h
0 à 100 km/h 5.00 s

Environnement

Emission CO2 210 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 7.10
Urbaine 13.30
Mixte 9.40
Essai 11.90

ALTERNATIVE CONVAINCANTE

Vous aimez les sportives premium, mais vous voulez vous distinguer de l’hégémonie des versions allemandes… INFINITI est peut-être une bonne solution à votre recherche, en tout cas c’est la première impression en prenant en main la dernière INFINITI Q60 dans un rouge sublime qui ne peut pas vous laisser indifférent.

Un coupé au look européanisé !

Autant l’avouer le précédent coupé G37 est plutôt passé inaperçu dans l’Hexagone, la faute à un look avant tout destiné au marché américain et qui se marie assez mal avec les canons européens. INFINITI a donc entièrement revu sa copie avec cette version Q60, et le résultat est pour le moins très réussi. D’ailleurs les regards des curieux, au passage du véhicule, qu’on voit encore peu dans les rues est un signe qui ne trompe pas ! Que ce soit de face avec la grande calandre reprise sur l’ensemble des modèles de la gamme, ou vue de derrière où la ligne fuyante associée à de jolies optiques fines également est du meilleur effet. Les belles jantes alu de couleur noire, et la double sortie d’échappement caractéristique de cette version haut de gamme, viennent rehausser l’ensemble avec un certain bonheur.

Il convient également de signaler que ce coupé n’étant pas dérivé d’un autre modèle de la marque (comme peuvent le proposer les marques Premium allemandes en particulier), cela lui confère une authenticité et une exclusivité qui est un véritable atout sur ce type de marché où la clientèle est très exigeante.

Ambiance intérieure moderne et chaleureuse

L’intérieur est quant à lui tout aussi accueillant. Les sièges en cuir de bonne facture offrent un confort et un excellent maintien, ce qui est toujours primordial dans une version sportive où nécessairement les enchaînements de virages sont pris à des allures plus importantes qu'avec une berline traditionnelle.

Le tableau de bord est complet, le volant multifonctions agréable, l’équipement pléthorique et le double écran central tactile déjà présent sur les autres versions, toujours aussi intéressant en termes d’ergonomie et de lisibilité puisque vous pouvez naviguer dans les différents menus tout en conservant sur l’autre écran la carte GPS et la navigation associée. De nombreux menus vous permettent de paramétrer toutes les fonctionnalités de la voiture ; cela demande une petite prise en main mais au final et après quelques premières manipulations, le système s’avère intuitif et simple à intégrer.

En termes de finition, on est encore un peu en retrait par rapport à la concurrence allemande qui, il est vrai, a placé la barre très haut ! L’agencement n’est pas en cause car il n’y a rien à redire à ce sujet, mais les plastiques demeurent durs et peu agréables au toucher.

En termes d’habitabilité, la Q60 ne se distingue pas de ses concurrentes… De l’espace aux places avant, et un espace arrière restreint où il ne fait pas bon faire plus d'un mètre soixante. Il ne peut y avoir de miracle et ce que l’on concède à la belle ligne tendue générale, se paye nécessairement en dégradant l’habitabilité arrière… Le coffre offre un volume de chargement très correct pour la catégorie mais avec une forme assez complexe et un accès pas des plus aisés, mais bon, on peut quand même y mettre un sac de golf et c’est bien là l’essentiel.

Une motorisation au top !

Avec un tel plumage, on attendait donc un ramage à la hauteur des ambitions d’INFINITI sur ce marché, et avouons-le, nous n’avons pas été déçus ! Si le modèle est commercialisé avec une sage motorisation de 2.000 cm3 de cylindrée, la gamme est coiffée par une motorisation nettement plus brillante. Il s’agit en l’occurrence d’un V6 3.0 litres équipé de deux turbocompresseurs et développant la bagatelle de 405 chevaux, couplé à une boîte de vitesses automatique à sept rapports.

Dès les premiers tours de roues, on apprécie la sonorité de l’ensemble, les accélérations sont franches et le passage des vitesses se fait de manière très efficace aussi. Il est vrai qu’avec un 0 à 100 km/h réalisé en 5,0 secondes, on a déjà affaire à des performances exceptionnelles.

Le comportement du véhicule est très sain, avec un excellent freinage, et une transmission intégrale qui remplit parfaitement la tâche qui lui est assignée, à savoir : "maîtriser les 405 chevaux" ! Ceci étant, pour avoir eu l’occasion de réaliser cet essai sur des trajets routiers variés, on en conclut rapidement que l’INFINITI est plus à son aise et très rapide sur des portions de type grandes départementales, et se montre moins à son avantage lors d’une épreuve chrono sur des petites routes escarpées… Son comportement reste tout à fait rigoureux si d’aventure vous vouliez quand même enchaîner les petits virages et les épingles, mais son train avant avouera un peu vite ses limites et vous fera revenir à des allures plus raisonnables.

Compétitive

Dans sa finition "Sport Tech", tout est de série et seule la peinture métallisée (en l’occurrence un superbe rouge dénommé "Dynamic Sunstone Red") est proposée en option. Le tarif est un peu élitiste mais vous pouvez également opter pour la version "Sport" moins onéreuse mais toujours motorisée par ce joli V6 3.0 avec une "entrée de gamme" à 56.950 €.

La consommation quant à elle sera directement liée à votre conduite… Difficile de s’imaginer profiter paisiblement d’un tel véhicule au caractère affirmé sans avoir le pied droit un peu lourd. Si les chiffres normalisés annoncent une consommation proche des 9,4 l/100 km, la moyenne durant notre essai a plutôt avoisiné les 12 l/100 km.

Performante, très bien équipée, avec une ligne exclusive magnifique, l’INFINITI Q60 ne manque pas d’arguments pour convaincre ceux qui veulent disposer d’un véhicule original au sens propre du terme. Elle offre un bon compris finalement avec un équipement pléthorique, un réel confort et constitue une véritable alternative aux coupés premium allemand qui dominent la catégorie. Il n’y a guère que la finition intérieure qui est légèrement en retrait sans que cela soit un point rédhibitoire à l’achat ! Avec le développement constant de son réseau, il y a fort à parier que l’on croisera de plus en plus ce modèle sur nos routes.

Fabrice DUMAS

2017-12-15