OPEL Crossland X 1.2 Turbo 110 ch BVM6 Design

ESPACE SUV
  • Dotation de série
  • Habitabilité
  • Conduite agréable
  • Confort et insonorisation
  • Esthétique trop discrète
  • Quelques vibrations
  • Consommation en conduite vive

Prix : 22 900 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 3 cylindres – 12 soupapes - Turbo injection directe essence
Cylindrée 1199 cm³
Puissance maxi 110 ch à 5500 tr/min
Couple maxi 20.90 mkg à 1500.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.21 m
Largeur 1.77 m
Hauteur 1.61 m

Poids

Total 1245 kg

Capacités

Coffre de 410 à 1255 dm³
Réservoir 45 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 187 km/h
0 à 100 km/h 10.90 s

Environnement

Emission CO2 107 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.30
Urbaine 5.40
Mixte 4.30
Essai 0.00

INNOVATION INEDITE

Le tout premier SUV Crossland X d’OPEL propose une alternative moins sportive mais plus pragmatique et accessible. Il offre effectivement une modularité inédite, de grandes surfaces vitrées, un espace de chargement record dans sa catégorie et un style SUV super branché. L’innovation est surtout le fruit de sa collaboration avec PSA puisqu’il utilise la plateforme des PEUGEOT 208 ou autre CITROËN C3 et est produit dans son usine espagnole de Saragosse.

Florissant

 Après quatre-vingt-huit ans de collaboration avec GENERAL MOTORS, la firme automobile est redevenue complètement européenne après son rachat par le groupe PSA. Synergie première : l’avenir du segment des SUV est bien plus florissant que celui des petits monospaces. La marque au "Blitz" a franchi le pas en abandonnant le Meriva pour ce tout nouveau SUV urbain. OPEL a joué gros en donnant naissance au Crossland X car il risquait de prendre des parts de marché sur son grand frère le Mokka X qui représente une bonne partie de ses ventes. Les deux modèles se différencient par un style plus baroudeur pour le Mokka X, et un aspect plutôt familial, orienté vers un esprit crossover pour le Crossland X.

 Equipements exemplaires

 L’entrée de gamme est bien fournie et reçoit des systèmes de sécurité passifs habituels : l'allumage automatique des feux, les airbags frontaux, latéraux, avant et rideaux, les antibrouillards, les fixations aux places arrière latérales, la caméra Opel Eye avec reconnaissance des panneaux et alerte de changement de file.

 A l’intérieur, la dotation de base inclut un volant cuir multifonction, une sellerie en tissu de deux tons, un cache-bagages rigide avec glissière de rangement au dos de la banquette arrière et un verrouillage centralisé à télécommande. A l'extérieur, les jantes sont en alliage seize pouces "twin spoke" et les feux de jour sont à LED. Le Crossland X a été généreusement doté en matière de connectivité : de base le R4.0 IntelliLink est un système multimédia avec écran tactile de sept pouces, 4x20W, six haut-parleurs, USB, Bluetooth mains libres, audio streaming, Apple CarPlay & Android Auto pour l'utilisation de certaines applications du smartphone. Enfin un assistant personnel connecté, le "Opel On Star" offre aux conducteurs un service d’assistance automatique aux secours en cas d'accident, un téléchargement des itinéraires dans le GPS, un contrôle sur sa voiture via une application dédiée, et un point d'accès wifi aux occupants de la voiture.

 

Modularité

 Le SUV OPEL offre une modularité exemplaire et un espace de chargement plus que généreux. Avec un volume de coffre de 410 litres et même jusqu’à 1.255 litres en mode étendu, il est tout simplement le meilleur de sa catégorie. Bien que plus court de sept centimètres que le Mokka X avec ses 4,21 mètres, le Crossland X se veut plus familial et donc plus spacieux. Le constructeur allemand a redoublé d’ingéniosité sur la possibilité d’ouvrir de l’espace : les sièges arrière sont disposés en 40/60 et peuvent coulisser sur quinze centimètres avec des dossiers rabattables, une trappe à skis autorise le placement d’objets longs et le double plancher "Flex Floor" assure une surface plane, banquette arrière rabattue.

 

Bonne conduite et agrément

Côté confort, on est bluffé par la douceur. La récupération du châssis du PEUGEOT 2008 y est sans doute pour quelque chose. L’OPEL est vraiment agréable et son comportement routier est appréciable. La planche de bord est de bonne qualité, très ergonomique et tournée vers le conducteur. L’affichage tête haute offre une bonne visibilité suivant les conditions de luminosité. On y trouve les indications clé comme la vitesse instantanée, la reconnaissance des limitations de vitesse, les instructions de navigation, les alertes de sécurité et les commandes du régulateur de vitesse directement dans son champ de vision. L’insonorisation est très bonne, ce qui laisse apprécier la  musique à bord. Les sièges sont agréables et bien dessinés, leurs réglages électriques permettent d'ajuster une bonne position de conduite. A l’arrière les passagers ont de la place.

 

Choix des moteurs

Les moteurs du Crossland X ne sont autres que ceux du PEUGEOT 2008. OPEL offre un choix de cinq moteurs adapté à chaque type de conduite ; trois moteurs à essence Puretech 1.2 injection directe de 82 chevaux et turbo 110 à 130 chevaux ainsi que de deux blocs Diesel, les versions 1,5 litre TurboDiesel de 102 et 120 chevaux. Les moteurs sont couplés au choix à une transmission manuelle ou automatique. Les performances de notre version d’essai pourvue du trois cylindres essence de 110 chevaux sont relativement correctes pour ce moteur distingué à plusieurs reprises au sein de chez PSA.

 Le plaisir de conduite est présent avec une bonne puissance et du tempérament. On ressent un peu de vibrations à basses vitesses et un peu d’à-coup sous l’effet du start&stop. Le Crossland X reste cependant discret et nerveux à la fois, avec une sonorité agréablement sportive. Attention aussi dès qu’on le pousse, la consommation flambe un peu. Petites particularités sur les moteurs Diesel : ceux-ci sont équipés de la toute dernière technologie de contrôle des émissions d’oxydes d’azotes (NOx). Un réservoir de dix-sept litres d’additif AdBlue adapté au système BlueInjection assure la réduction des émissions de NOx. Les motorisations essence Puretech et Diesel BlueHdi sont un atout.

 

Sécurité accrue

L'éclairage est de mise sur la série avec des phares "Innovative Full Led" 30% plus lumineux que des halogènes classiques dans toute situation. L’assistance feux de route est très appréciable et d’un grand intérêt, notamment le basculement automatique des feux de route en feux de croisement lors de la détection d’un véhicule en face. De plus, l’éclairage dit d’intersection s’active au-dessous de 40 km/h lorsqu’on dépasse un certain angle de braquage ou que l’on met son clignotant, il permet une meilleure visibilité dans les virages et manœuvres de stationnement. Une caméra de recul panoramique offre une bonne vision à 180°, une vue aérienne et une intéressante fonction zoom qui s’active automatiquement pour des obstacles à moins de soixante-dix centimètres du véhicule. Le système d'avertissement de sortie de voie détecte automatiquement les lignes qui délimitent les voies sur la chaussée et avertit par un signal sonore. Une aide au stationnement facilite également les créneaux avec un bon calcul de trajectoire et une gestion réussie de la manœuvre. Un système intelligent que l’on retrouve sur beaucoup de véhicules, est le freinage automatique d’urgence. Ce système détecte les véhicules mais aussi les piétons. Entre 5 et 85 km/h, il mesure non-stop la distance du véhicule qui vous devance et si on est trop près, déclenche un freinage et réduit la vitesse.

L’OPEL Crossland X est très agréable à conduire. On apprécie la qualité de sa fabrication, son confort et sa sécurité. D’un point de vue esthétique, il est plus discret sur le marché face aux stars françaises RENAULT Captur et PEUGEOT 2008. Il possède cependant de sérieux atouts comme ses équipements en série assez complets et se montre comme un des SUV urbain les plus spacieux.

JP. RICCI

2018-09-20