VOLVO XC40 T5 AWD R-Design

ESPACE SUV
  • Confort
  • Finition
  • Style
  • Prix
  • Consommation
  • Malus 2018 : 4.890 €

Prix : 48 520 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes – Essence injection directe turbo 4 roues motrices - Automatique Geartronic 8 vitesses
Cylindrée 1969 cm³
Puissance maxi 247 ch à 5500 tr/min
Couple maxi 35.00 mkg à 1800.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.43 m
Largeur 1.86 m
Hauteur 1.65 m

Poids

Total 1684 kg

Capacités

Coffre de 460 à 1336 dm³
Réservoir 54 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 230 km/h
0 à 100 km/h 6.50 s

Environnement

Emission CO2 164 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 6.00
Urbaine 8.90
Mixte 7.10
Essai 11.70

LE SUV PREMIUM VENU DU FROID

Voiture de l’année 2018, le nouveau VOLVO XC40 est le premier modèle de la marque à être couronné : consécration pour le constructeur suédois qui s’essaie avec brio sur le segment des SUV compacts. La gamme du constructeur scandinave s’enrichie donc d’un petit crossover. Ce nouveau VOLVO XC40 est le petit dernier de la gamme des SUV. Les différences entre les modèles supérieurs, les XC90 et XC60, sont subtiles, mais le XC40 a sa propre personnalité, tout en ne niant pas son affiliation au nouveau style de la marque suédoise.

Design

Il arbore une ligne de caisse très haute. La carrosserie biton surligne le dynamisme de ce SUV compact. Le VOLVO XC40 arbore un style dynamique et sportif. Le bouclier avant en impose avec une grille placée en hauteur, cernée par deux élégants blocs optiques fins et reprenant la signature lumineuse de la marque. La ceinture de caisse remonte également très haut. Cela lui confère une impression de sécurité. Notre version R-Design arbore une carrosserie biton du plus bel effet. Rétroviseurs et pavillon de couleur noire sont de série sur cette finition. Le diffuseur arrière et la double sortie d’échappements sont également de la partie. Les feux, tout en hauteur, en forme de "L" amène une fluidité sur la ligne arrière. Cela renforce le dynamisme et dégage un sentiment de modernité. Ces détails stylistiques devraient être appréciés de la clientèle visée. Le long et haut capot, légèrement nervuré de part et d’autre, donne à ce VOLVO XC40 une impression de catégorie supérieure. Au vu des dimensions, celui-ci est bien situé dans la moyenne de la catégorie.

Côté intérieur

A bord, on retrouve une ambiance chère à VOLVO. L’intérieur est très bien fini, cela reste sobre avec une ligne épurée et élégante. Toutes les commandes tombent bien sous la main : l’ergonomie du Suédois a été bien étudiée. Les ajustements sont au niveau des segments supérieurs. Contrairement à l’extérieur, l’intérieur est partagé avec ses deux grands frères, les XC60 et XC90, à l’exception de la partie acoustique. Les treize hauts parleurs conçus par Harman-Kardon satisferont les plus mélomanes d’entre vous. Le XC40 se remarque également par un confort de haut standing. L’insonorisation est de très bon niveau et ce SUV ne souffre pas de bruits aérodynamiques.

La console centrale est composée d’un écran vertical de neuf pouces. Un bouton permet, après un appui prolongé, d’éteindre l’écran pour le nettoyer. Une petite serviette microfibre est fournie pour effectuer ce nettoyage. Toutes les options sont pilotables via son interface mais son ergonomie reste discutable. Les applications les plus populaires sont bien présentes mais les autres, manquantes, devront être téléchargées via un smartphone ou une carte SIM à insérer sous la console centrale. Celle-ci est encadrée par deux aérateurs. J’ai trouvé le système d’aération particulièrement silencieux.

Les compteurs sont désormais remplacés pas un grand écran LCD de 12,3 pouces. Ils restent lisibles en toutes circonstances. Le volant est bien dessiné et possède, de part et d’autres du moyeu central, quelques commandes bien pratiques. Les espaces de rangement sont nombreux et bien situés et les bacs des portières sont vraiment fonctionnels au vu de leur contenance. Le vide poche central permet d’accueillir tous les plus grands smartphones du marché, celui-ci est pourvu d’une recharge induction.

A l’arrière, la banquette est scindée en 2/3 1/3. On peut regretter qu’elle ne soit pas coulissante. Celle-ci est très confortable, seule la place centrale a été légèrement sacrifiée en largeur. Le tunnel de transmission pour les roues arrière r cette place à un enfant ou une personne de petit gabarit. Le coffre avec 460 litres de chargement et 1.336 litres banquette repliée, sont dans la moyenne de la catégorie. Le seuil de chargement est idéalement placé.

Comportement

Une chose remarquable est le confort de conduite. L’amortissement, malgré les dix-neuf pouces des pneumatiques, est très agréable. Les défauts de la route sont très bien filtrés. Le châssis étrenne la nouvelle plateforme CMA qui est redoutable d’efficacité. Les différents modes de conduite n’agissent que sur le moteur.

Notre modèle était pourvu du T5 essence de 247 chevaux. Celui-ci manque un peu de caractère. La masse de 1,7 tonne de notre SUV et l’insonorisation, comme indiqué précédemment, performante gomment la sportivité du véhicule. La boîte de vitesses Geartronic à huit rapports est vraiment plaisante. Les passages de vitesse s’effectuent en douceur sans à-coup. Elle est très réactive et douce. Malheureusement, cet ensemble homogène conduit à une consommation moyenne élevée, rarement en dessous de dix litres ; avec un réservoir de 54 litres, ne comptez pas faire plus de 500 kilomètres.

La réputation du constructeur suédois sur le thème de la sécurité active et passive n’est plus à démontrer. Précurseur sur de très nombreuses technologies, VOLVO fait partie des pionniers de la sécurité. Le système d’aide à la conduite agit sur le volant et les freins lors de l’approche d’un danger. Outre les avertisseurs de franchissement de ligne, régulateur de vitesse adaptatif, et freinage d’urgence, ces technologies nous font percevoir ce que deviendra la conduite autonome.

Le VOLVO XC40 fait une très belle percée dans sa catégorie très concurrentielle. Il offre une belle alternative aux SUV allemands typés premium plus consensuels et plus tristes. Le confort est son atout premier avec une esthétique qui ne laisse pas indifférent. Au vu de ses qualités, et auréolé par son titre de Voiture de l’Année 2018, le succès commercial de ce SUV devrait être au rendez-vous. La seule ombre au tableau pourrait être son prix.

Régis DUPRAT

2018-09-08