SKODA Fabia 2019

ESPACE CITADINE
  • Prix / équipements
  • Offre break
  • Remodelage très discret

Prix : de 13 290 € à 20 040 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 3 cylindres - 12 soupapes - Turbo essence injection directe -Traction – BVA DSG7
Cylindrée 999 cm³
Puissance maxi 110 ch à 5500 tr/min
Couple maxi 20.40 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.00 m
Largeur 1.73 m
Hauteur 1.47 m

Poids

Total 1165 kg

Capacités

Coffre de 330 à 1150 dm³
Réservoir 45 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 194 km/h
0 à 100 km/h 10.10 s

Environnement

Emission CO2 106 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.30
Urbaine 5.30
Mixte 4.70
Essai 6.50

NOUVEAU PASSEPORT

Les citadines compactes résistent face aux SUV. Comme les autres constructeurs, SKODA doit maintenir sa Fabia dans la course, surtout quand on réalise qu’elle est le deuxième modèle de la marque le plus vendu chez nous. Quatre ans après sa sortie, cette troisième génération passe à la moulinette du remodelage de mi vie. Ce ne sera pas de trop tant la concurrence est rude, et les stars dans le domaine ne manquent pas. A noter qu’elle est une des rares avec la RENAULT Clio à proposer encore une version break (Combi) qui d’ailleurs fait quasiment jeu égal avec la berline en vente en Allemagne ou en République Tchèque.

"Clever"

Sur son nouveau passeport, la Fabia 2019 aurait quasiment pu prendre la photo de la version de 2014. SKODA a été très discrète dans les modifications de style que l’on peut résumer à la calandre. Celle-ci adopte un nouveau contour plus biseauté qui préfigure le dessin des faces des futurs modèles. Les optiques ont été remaniées pour épouser la continuité de la calandre. La forme est plus fine, intégrant la technologie Full LED si la finition le permet. Les boucliers ont été remaniés. A l’arrière, l’indice de la nouveauté se cache dans les feux quand ils sont à LED, techniquement ressemblants à ceux de la Superb.

Soulevons le capot pour voir si ce remodelage s’est accompagné de nouveaux moteurs. Ne cherchez pas de Diesel, ils ont été supprimés de la gamme. Mais le choix est vaste du côté du sans plomb. Le classique moteur MPI (un litre de cylindrée) assure les puissances d’entrée de 60 et 75 chevaux. Le plus moderne TSI (injection directe, turbo), un litre lui aussi à l’aide de trois cylindres, s’occupe du reste : 95 et 110 chevaux. La majorité des ventes préfère le TSI 95, il n’empêche que le haut de gamme TSI 110 permet aisément de sortir des villes. C’est ce que nous avons fait, à bord d’une Fabia équipée de ce moteur et, cela vaut la peine, de la boîte à double embrayage DSG qui, au passage des rapports, en compte sept.

Couleurs

En ville, le bénéfice de la boîte automatique est évident, et le moteur se montre vivace. Sur les routes de campagne ou sur autoroute, notre Fabia n’est pas en reste, silencieuse et bienveillante pour ces occupants. Le trois cylindres s’est fait discret d’un point de vue sonore ; c’est une bonne chose. L’ordinateur de bord a décidé que notre consommation moyenne se concentrait entre 6 et 7 l/100 km, on aurait pu s’attendre à mieux.

A l’image de l’extérieur, l’habitacle a été légèrement retouché. A part le graphisme des compteurs, seule la sellerie peut s’enrichir de surpiqures et même d’Alcantara selon la finition choisie. Il est vrai que notre Fabia Style offre des matériaux tout à fait honorables (plus valorisants dans ce remodelage), agréables au toucher et qui franchement respirent le sérieux. Les sièges sont bien enveloppants, avec une bonne assise. Et en cas de tristesse prononcée, préférez la couleur sur la planche de bord (attention, cette possibilité n’est pas ouverte à toutes les finitions). C’est aussi le cas à l’extérieur : on peut personnaliser sa Fabia en choisissant une couleur différente : noir, blanc ou argent pour les montants et le toit. SKODA a nommé Color Concept l’offre bicolore pour sa Fabia (uniquement berline). Le Color Concept comprend aussi les jantes en alliage de seize pouces à la même couleur que le toit. Notre Fabia d’essai dans sa livrée "Rallye green" et noir en impose (petit clin d’œil à la couleur des Fabia de rallye). La Fabia R5 est d’ailleurs championne en catégorie WRC2.

"Killer"

Notre haut de gamme est affiché à un peu plus de 20.000 €, prix qui inclut 1.200 € pour la DSG et juste 460 € pour passer de la puissance TSI 95 à TSI 110. Le point milieu de la gamme qui compte quatre niveaux et un Business (niveau deux : Edition TSI 95) est à 17.000 €. Pour être complet, la gamme Combi demande 600 € de plus que la berline, et fait l’impasse sur le niveau d’entrée "Active".

A l’image de ses cousines du groupe, la Fabia 2019 intègre des nouvelles aides à la conduite. La détection d’angle mort est désormais complétée par une alerte qui signale un danger au moment de sortir d’une place de stationnement en marche arrière. La gestion automatique des feux croisement / route fait son apparition dans la Fabia. La partie "branchée" est le rayon du "Skoda Connect" qui arrive dans la Fabia. Le principe est d’associer l’info divertissement à toutes les données de trafic comme les conditions de circulation ou la localisation des stations-services avec leurs prix, les données de sa Fabia préférée et l’appel d’urgence. Et bien sûr, les astuces maison "Simply clever" qui caractérisent SKODA sont accessibles. La Fabia 2019 gagne deux ports USB à l’arrière et même une porte-tablette. La torche à LED amovible est à votre disposition dans le coffre qui dispose d’un système flexible de maintien des objets. Le parapluie est bien placé dans son logement sous le siège avant passager. Les rangements sont nombreux et permettent d’accueillir des grandes bouteilles un peu partout. Notre Fabia haut de gamme "Style" ne manque de rien comme le démarrage sans clé, les phares full LED, la climatisation automatique ou encore les détecteurs de pluie et de luminosité.

La troisième génération de SKODA Fabia poursuit sa carrière (la première étant née en 1999), représentant plus de 10.000 ventes en France en 2017. Les chiffres de 2018 s’annoncent meilleurs encore, ce qui laisse encore pas mal de progression à la voiture en attendant une quatrième génération mais aussi un SUV compact (prévu au prochain salon de Genève). Le remodelage est assez succinct ; on pourrait parler d’une légère remise à niveau en style, en matériaux plus valorisants et en technologies. Ses astuces et son prix gardent l’avantage à préférer cette compacte aux sérieux gênes…

Philippe NIOLLET

2018-11-06