CITROEN C5 Aircross BlueHDi 130 Live

ESPACE SUV
  • Confort (suspension et sièges)
  • Prix/Equipement
  • Coffre
  • Habitabilité
  • Boîte manuelle accrocheuse
  • Cache-bagages en deux parties
  • Dossier siège avant non rabattable

Prix : 34 900 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes - Turbo Diesel injection directe haute pression - Traction - BVM6
Cylindrée 1499 cm³
Puissance maxi 131 ch à 3750 tr/min
Couple maxi 30.60 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.50 m
Largeur 2.01 m
Hauteur 1.69 m

Poids

Total 1430 kg

Capacités

Coffre de 580 à 1630 dm³
Réservoir 53 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 189 km/h
0 à 100 km/h 10.40 s

Environnement

Emission CO2 106 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 3.80
Urbaine 4.60
Mixte 4.10
Essai 6.10

CONFORT !

Sur le marché dynamique des SUV, CITROËN nous propose un inédit C5 Aircross, nouveau venu dans un segment déjà bien encombré par la concurrence. Conçu à partir du même châssis que son cousin, le PEUGEOT 3008, le C5 Aircross a sa propre personnalité. Ce modèle tient désormais le haut de gamme du constructeur aux chevrons.

Design

Sorti fin 2018, le SUV de CITROEN se devait d’être différent afin de trouver son public. Pas de doute au premier coup d’œil, ce C5 Aircross est bien un SUV : garde au sol surélevée, capot haut et plat… Et pourtant, son look n’est pas agressif car il possède beaucoup de courbes apaisantes comme ce jonc en forme de C entourant les vitres des portes. Son design est à la fois audacieux et rassurant, la bonne recette pour plaire au plus grand nombre.

Le C5 Aircross adopte les nouveaux codes stylistiques de la marque. On retrouve la signature lumineuse en deux niveaux sur la face. Les phares, placés sous une barrette couleur carrosserie, prolongent la calandre. La partie basse du bouclier arbore deux inserts de couleur personnalisable. Sur les flancs, des Airbumps, une des signatures de style de la marque aux chevrons, sont placés subtilement sur la partie basse des portières. La poupe est plus classique avec des feux marqués par quatre rectangles lumineux à LED. Le CITROËN mesure 4,50 mètres ; à noter que ses concurrents français, les PEUGEOT 3008 et RENAULT Kadjar, sont un peu plus courts, respectivement cinq et un centimètre.

Intérieur

A bord, la présentation est soignée. La planche de bord aux lignes horizontales encadre la console centrale. Quatre aérateurs sont placés de part et d’autres de l’écran tactile de huit pouces. La connectivité, que ce soit la marque à la pomme ou les systèmes Android, trouve toutes les applications respectives permettant de dupliquer les écrans : Apple Car Play et Mirror Screen.

Plusieurs vide-poches sont présents sous la console centrale. Les versions les plus huppées ont droit à la recharge par induction de son smartphone. Un immense vide-poche est aménagé sous la boîte manuelle de notre modèle d’essai. Une seule prise USB pour les passagers arrière prend place sous les aérateurs.

Côté équipements, les aides à la conduite sont bien présentes. En effet l’alerte de franchissement de ligne, le régulateur de vitesse adaptatif, l’Alerte Risque Collision, sont de série sur tous les modèles.

L’espace à bord est généreux. Les sièges font preuve d’un confort remarquable. L’assise bénéficie d’une surépaisseur permettant d’augmenter la souplesse. Ceux-ci sont vraiment enveloppants, seul le maintien latéral pourrait prêter à discussion. Comme le confort est bien sa ligne directrice et prend l’ascendant sur le dynamisme, au final, ce n’est pas gênant.

Ce modèle est décliné seulement en version cinq places. CITROËN n’a pas succombé aux sirènes des plus grands SUV avec une troisième rangée de sièges. Les passagers arrière se voient proposer trois sièges indépendants, rabattables et coulissants individuellement sur quinze centimètres. Ce décalage permet au volume du coffre de passer alors de 580 à 720 litres. C’est tout simplement que le CITROËN C5 Aircross se place sur le haut du podium de sa catégorie avec cette deuxième rangée coulissante. On peut juste regretter qu’aucun système de rabattage des sièges ne soit accessible du coffre. Dans le même ordre d’idée, le dossier du siège avant passager ne s’incline pas à plat et le cache-bagages en deux parties n'est pas pratique.

Suspension

Le confort est souvent mis en retrait par rapport au dynamisme sur les SUV concurrents. Sur ce point précis, le CITROËN C5 Aircross va à contre-courant. Le confort, cher à la marque, est assuré par un ingénieux système de butées hydrauliques progressives. Ce système permet de réguler en compression comme en détente la course des amortisseurs. Le SUV absorbe les dos d’âne, les bouches d’égout, toutes les aspérités de la route dans un confort inégalé. C’est d’une efficacité remarquable. CITROËN nous démontre une nouvelle fois son savoir-faire.

Moteur

Le Diesel de 130 chevaux est dans la moyenne de la catégorie et bien adapté pour une utilisation quotidienne de bon père de famille. Un peu creux à bas régime, il vaut mieux rester sur les plages où le couple est maximal et ne pas hésiter à rétrograder. Les grondements du quatre cylindres sont quand même bien contenus lors d’accélérations franches et à vitesse stabilisée cette motorisation se fait particulièrement discrète. Notre modèle d’essai était pourvu d'une boîte manuelle à six rapports, malheureusement accrocheuse. Le tempérament de ce SUV se veut plus cool qu’agressif. La consommation, mesurée à 6,1 l/100 km lors de notre essai, reste contenue pour un véhicule de ce gabarit.

Ce CITROËN C5 Aircross ne révolutionne pas le segment mais il a de solides arguments. Son rapport prix/équipements reste très bon vis à vis de ses concurrents, notamment son cousin PEUGEOT 3008. Le sochalien s'avère plus cher pour un équipement équivalent. Le confort du C5 est vraiment son point fort et sur ce thème il n’a pas vraiment de concurrence.

Régis DUPRAT

2019-05-01