FORD Fiesta 1400 TDCi Ghia 5 portes

ESPACE CITADINE
  • Volume disponible
  • Boîte de vitesses agréable et précise
  • Qualités routières
  • Bon rapport prix / équipements
  • Isolation phonique
  • Pas assez de rangements

Prix : 14 250 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres turbo Diesel, injection directe par rampe commune
Cylindrée 1398 cm³
Puissance maxi 68 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 160.00 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 3.91 m
Largeur 1.68 m
Hauteur 1.43 m

Poids

Total 1065 kg

Capacités

Coffre de 284 à 947 dm³
Réservoir 45 L
Nb de places 0

Performances

Vitesse maxi 169 km/h
0 à 100 km/h 0.00 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 3.70
Urbaine 5.30
Mixte 4.30
Essai 5.30

La quatrième du nom

La première génération de Fiesta a été lancée en 1976. Le plus petit modèle de la gamme FORD a été produit à 10 millions d’exemplaires, dont 1.200.000 ont été vendus à ce jour en France, et s’est maintenu dans les 10 modèles les plus vendus en Europe. Joli score !

La Fiesta version 2002, quatrième du nom, est commercialisée en 5 portes depuis le mois de mai, et en 3 portes depuis le Mondial de Paris 2002. La nouvelle petite FORD est animée par une gamme de moteurs modernes à quatre cylindres, 3 essences et un turbo Diesel : Duratec essence 8 soupapes 1,3 litre de 70 chevaux, 16 soupapes 1,4 litre de 80 chevaux, 1,6 litre 16 soupapes de 100 chevaux et Duratorq 1,4 litre Diesel qui développe 68 chevaux. La Fiesta est proposée en trois finitions : Ambiente, Trend et Ghia. La Fiesta millésime 2002 séduit par son style "edge design", ses bonnes qualités aérodynamiques et son habitacle lumineux et spacieux. Par rapport à sa devancière, elle est plus longue de 9 centimètres et se révèle beaucoup plus accueillante : plus large aussi de 8 centimètres à l’avant et de 6 centimètres à l’arrière avec un espace pour les jambes en progrès de 4 centimètres. Cette nouvelle génération de Fiesta remplace ainsi avantageusement la précédente et devient une des plus vastes dans sa catégorie. On gagne aussi du volume dans le coffre grâce à une suspension arrière plus compacte. Le constructeur a vraiment optimisé toutes les possibilités pour gagner de la place et pour offrir un meilleur confort. Cela étant, les espaces de rangement sont insuffisants. Le conducteur et le passager avant sont assis assez haut et profitent d’une agréable visibilité, mais le confort des sièges, un peu raide, pourrait être amélioré. Le moteur dont est dotée cette Fiesta Diesel, le seul de cette gamme, est la conséquence des travaux engagés entre PSA et FORD. En effet ce 1,4 litre est en fait identique au HDi qui équipe certaines PEUGEOT 206 et CITROËN C3 et a été baptisé TDCi par FORD. Il est donc de technologie moderne à injection directe par rampe commune et à turbo sans échangeur. Les quelques réglages spécifiques à FORD ont modifié légèrement puissance et couple. Ce TDCi bien que d’une puissance relativement mesurée se révèle généralement suffisant en parcours routier. Cependant, il ne faut pas en attendre trop de performances avec à bord un équipage complet et des bagages. La Fiesta pêche par son insonorisation un peu juste. Alors que le moteur est plutôt discret, sauf à froid ou au ralenti, les décibels sont trop présents dans l’habitacle. La consommation est restée plus que raisonnable, sur un parcours mixte autoroute/routes nationales, avec peu de kilomètres urbains il est vrai. La dernière née des Fiesta a un comportement sur route très satisfaisant. La boîte de vitesses est toujours précise et facile à manier et le freinage est très efficace. La conduite de cette auto est fort plaisante et met en confiance. La finition Ghia est la mieux dotée de la gamme et comprend entre autres : climatisation, verrouillage centralisé, ABS, 4 airbags et phares antibrouillard, ce qui n’est pas mal !

Un espace intérieur généreux, mais confort améliorable

La Fiesta millésime 2002 séduit par son style "edge design", ses bonnes qualités aérodynamiques et son habitacle lumineux et spacieux. Par rapport à sa devancière, elle est plus longue de 9 centimètres et se révèle beaucoup plus accueillante : plus large aussi de 8 centimètres à l’avant et de 6 centimètres à l’arrière avec un espace pour les jambes en progrès de 4 centimètres. Cette nouvelle génération de Fiesta remplace ainsi avantageusement la précédente et devient une des plus vastes dans sa catégorie. On gagne aussi du volume dans le coffre grâce à une suspension arrière plus compacte. Le constructeur a vraiment optimisé toutes les possibilités pour gagner de la place et pour offrir un meilleur confort. Cela étant, les espaces de rangement sont insuffisants. Le conducteur et le passager avant sont assis assez haut et profitent d’une agréable visibilité, mais le confort des sièges, un peu raide, pourrait être amélioré.

Le moteur se défend plutôt bien

Le moteur dont est dotée cette Fiesta Diesel, le seul de cette gamme, est la conséquence des travaux engagés entre PSA et FORD. En effet ce 1,4 litre est en fait identique au HDi qui équipe certaines PEUGEOT 206 et CITROËN C3 et a été baptisé TDCi par FORD. Il est donc de technologie moderne à injection directe par rampe commune et à turbo sans échangeur. Les quelques réglages spécifiques à FORD ont modifié légèrement puissance et couple. Ce TDCi bien que d’une puissance relativement mesurée se révèle généralement suffisant en parcours routier. Cependant, il ne faut pas en attendre trop de performances avec à bord un équipage complet et des bagages. La Fiesta pêche par son insonorisation un peu juste. Alors que le moteur est plutôt discret, sauf à froid ou au ralenti, les décibels sont trop présents dans l’habitacle. La consommation est restée plus que raisonnable, sur un parcours mixte autoroute/routes nationales, avec peu de kilomètres urbains il est vrai.

Bonne routière, conduite sympa

La dernière née des Fiesta a un comportement sur route très satisfaisant. La boîte de vitesses est toujours précise et facile à manier et le freinage est très efficace. La conduite de cette auto est fort plaisante et met en confiance.

La finition Ghia est la mieux dotée de la gamme et comprend entre autres : climatisation, verrouillage centralisé, ABS, 4 airbags et phares antibrouillard, ce qui n’est pas mal !

Habitabilité, sobriété, bon rapport prix / équipements sont des arguments très favorables pour la réussite commerciale de la nouvelle Fiesta. Mais la concurrence reste très vive dans ce créneau où les 206, Clio, C3 et bien d’autres ne vont pas lui faciliter la tâche. Tant mieux pour le consommateur.

Jean-Pierre LAURAIN

2002-11-01