MAZDA 3 2.0 SKYACTIV-G 122 ch M Hybrid BVA Inspiration

ESPACE Compacte
  • Ligne sculpturale
  • Souplesse de conduite
  • Qualité de fabrication
  • Coffre
  • Visibilité arrière

Prix : 30 900 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres en ligne - 16 soupapes - Essence injection directe - Traction - BVA6
Cylindrée 1998 cm³
Puissance maxi 122 ch à 6000 tr/min
Couple maxi 21.70 mkg à 4000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.46 m
Largeur 1.80 m
Hauteur 1.44 m

Poids

Total 1299 kg

Capacités

Coffre de 344 à 1026 dm³
Réservoir 51 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 197 km/h
0 à 100 km/h 10.80 s

Environnement

Emission CO2 128 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.70
Urbaine 7.10
Mixte 5.60
Essai 7.50

DETONNE

A première vue, elle a un air transalpin. Ses lignes, son look sont celles d'une belle italienne, racée avec des formes parfaites. Cette séductrice surprend et charme d'autant plus qu'elle est issue du soleil levant. Cette belle nipponne représente la quatrième génération de la MAZDA 3. Ce modèle ne représente pas la majorité des ventes du constructeur d'Hiroshima sur notre marché, laissant la place au populaire SUV CX3. Mais le nombre de véhicules vendu depuis 2003 à travers le monde est assez éloquent : plus de six millions.

Ligne pure et musclée

Le design repose, comme ses sœurs, sur la philosophie "Jimba Ittai", la MAZDA 3 se veut féline et musclée, à la physionomie de l’animal en mouvement, le cavalier et sa monture ne font plus qu’un. Nous sommes dans le "drive together" : faire corps avec sa voiture. Pour illustrer cette philosophie, il faut prendre le volant. La conduite de la 3 est active et dynamique tant sa présence sur route est remarquable. La MAZDA est maniable et agile, prête à avaler l’asphalte. Sa ligne allongée par ce super capot, une belle calandre et des phares étirés renforce ce côté mordant de la route. Les formes sont assez arrondies sans présenter la moindre arrête. Les feux arrière ont un côté sportif à l'italienne. Le summum à ce design est la touche du maître Takumi-Nuri, ce coup de pinceau "Snowflake White Pearl Mica" est une merveille.

Bien finies

La 3 est disponible en quatre niveaux d’équipements "Style", "Sportline", "Inspiration" et "Exclusive". L’équipement de série de la version "Inspiration" essayée, offre en plus des deux premiers, les équipements suivants : le système SCBS arrière, c’est une aide au freinage intelligent en marche arrière, la gestion automatique des feux de route (HBCS), l’assistant de maintien de trajectoire (LAS) couplé au système d’alerte du conducteur (DAA), un système de surveillance des angles morts (BSM) ainsi qu’un système de reconnaissance active d’obstacles mobiles en marche arrière (RCTA). Cette version est équipée de phares directionnels adaptatifs (AFLS) et bien sûr de feux de jour à LED.

Soin intensif

Le mode épuré et affiné est propre à la marque. Le design du nouveau poste de pilotage est bien optimisé et augmente ainsi l’espace. Le tableau de bord et ses assemblages sont de bonne qualité. L’ensemble de l’habitacle est sobre avec une petite touche décorative d’inserts gris mat brossé placés sur la planche de bord. La sellerie en cuir noir perforé avec surpiqures ajoute ce côté raffiné.

Les commandes de sonorisation, la navigation et Bluetooth se contrôlent facilement et de manière intuitive. Un vrai affichage tête haute "Active Driving Display" offre une bonne visibilité selon la luminosité. Toutes les fonctions essentielles comme la vitesse, les instructions de navigation, les alertes de sécurité et les commandes du régulateur de vitesse sont affichés directement sur le pare-brise. Fini la lamelle plastique qui se lève. Le système multimédia est performant avec un système audio BOSE avec douze hauts parleurs, un vrai régal d'autant plus que l'insonorisation est tout à fait remarquable, ce qui donne une excellente qualité d'écoute .

Le premier geste en montant à bord du véhicule est de connecter son smartphone. Nous avons pu tester les deux applications : Apple CarPlay et Android Auto, la connexion est immédiate et très intuitive. C’est une technologie qui fonctionne bien pour les personnes réticentes aux interfaces multimédia. A noter aussi le tout nouvel écran tactile de 8,8 pouces qui n’est activable en mode tactile qu'à l’arrêt. En mouvement, il faut utiliser la molette placée sur la console centrale, cela permet effectivement de mieux se concentrer sur la route. Les deux passagers avant bénéficient de sièges chauffants, agréables par temps froid. Côté confort, les places arrière sont correctes. Le volume de coffre est assez faible avec seulement 358 litres, mais qui peut être augmenté à 1.026 litres avec la banquette arrière rabattue. Dans ce registre, les concurrentes font beaucoup mieux, et pourtant la MAZDA 3, avec ses 4.46 mètres, est la compacte la plus longue du segment. Pour certains marchés, elle existe aussi en berline à quatre portes, plus longue de vingt centimètres que la version à hayon.

Nouvelle motorisation

En toute simplicité, seulement deux moteurs sont proposés au catalogue : un Diesel 1,8 litre de 116 chevaux avec un turbo à géométrie variable et pour cet essai, ce moteur essence 2,0 litres proposé avec une puissance de 122 chevaux et 213 Nm de couple. La 3 est une grosse cylindrée sans turbo mais dont le moteur est doté d'un système de désactivation lui permettant de se passer de deux de ses quatre cylindres lorsque la demande de puissance est modérée. Il est également équipé d'un nouveau système M Hybrid de micro-hybridation 24 volts associé à une batterie Lithium-ion, permettant de gagner en agrément et en efficacité. Ce système est composé d’un alterno-démarreur apportant du "boost" en convertissant l’énergie cinétique stockée lors des phases de décélération en électricité, afin d’épauler le moteur thermique lors de phases de démarrage, accélération et roulage. Il permet également d’apporter l’énergie requise par les équipements électriques. La consommation lors de cet essai est plus que correcte et est ressortie à un peu moins de 7 l/100 km en conduite tranquille et environ 8 litres à un rythme plus soutenu. A noter que cette motorisation est disponible avec une boîte manuelle ou automatique moyennant 2.000 € supplémentaires.

Sécurité renforcée

La firme japonaise a mis en œuvre les moyens nécessaires à la protection des personnes. L'ensemble des dispositifs de sécurité est globalement bien présent et complet, avec de série, le système de surveillance des angles morts (BSM) qui détecte automatiquement l'environnement du véhicule, la reconnaissance active d’obstacles mobiles, une caméra de stationnement à 360° et un système d’alerte du conducteur (DAA) avec caméra. Un régulateur de vitesse adaptatif "Mazda MRCC" (0-200 km/h) est également présent avec fonction Stop&Go (sur BVA). La MAZDA est également équipée d'un limiteur de vitesse avec adaptation intelligente de la vitesse (ISA) couplé à la reconnaissance des panneaux de signalisation (TSR).

La MAZDA 3 a fière allure et est véritablement une belle surprise. Sa ligne sculpturale, sa qualité de fabrication, son niveau de finition accentuent sa place sur le marché de l’Hexagone. Cette Nipponne nous propose de bonnes performances avec son système Skyactiv G en attendant mieux avec le révolutionnaire Skyactiv X. Cette grande berline compacte a une réelle opportunité de s'ériger du côté des hauts de gamme dans ce segment fort concurrentiel.

Jean-Pierre RICCI

2019-07-01