KIA XCeed Gamme 2019

ESPACE Crossover
  • Ligne crossover
  • Rapport prix/équipements de série
  • Habitabilité
  • Suspensions fermes
  • Consommation T-GDi 204

Prix : de 24 990 € à 37 590 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes – Turbo essence injection directe - Traction - BVA DCT7
Cylindrée 1591 cm³
Puissance maxi 204 ch à 5500 tr/min
Couple maxi 27.00 mkg à 1500.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.39 m
Largeur 1.83 m
Hauteur 1.49 m

Poids

Total 1342 kg

Capacités

Coffre de 426 à 1378 dm³
Réservoir 50 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 220 km/h
0 à 100 km/h 7.50 s

Environnement

Emission CO2 143 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.50
Urbaine 7.50
Mixte 6.20
Essai 0.00

DEPASSEMENT ENCOURAGÉ

La famille Ceed s’agrandit avec un quatrième rejeton, et pas des moindres. En effet, KIA mise beaucoup sur son XCeed (prononcer "Excid" pour le clin d’œil au verbe to exceed qu’on peut traduire par dépasser) puisque compte en vendre autant que les trois autres Ceed réunies. Pour mémoire, cette famille compte une berline cinq portes, un break "SW" et l’élégant break de chasse ProCeed. Et comme le segment des SUV devient saturé, le XCeed se positionne comme un crossover à l’image d’un FIAT 500X, mais au contraire de l’italienne ou de la majorité des voitures ayant un X dans leur nom pour évoquer une transmission intégrale, le XCeed est une pure traction.

Xposition

On sait depuis plusieurs années que le constructeur coréen a compris qu’il ne fallait pas négliger le design à tel point que la voiture est réservée au marché européen, dommage pour le reste du monde. Dommage en effet parce que le coup de crayon sous la houlette de Grégory Guillaume est particulièrement réussi et devrait plaire aux européens. Les optiques étirées sur les ailes reprennent le style de la Ceed berline, et c’est à peu près le seul lien de parenté. Pas tout à fait, les deux voitures se partagent les portières avant, seul élément de carrosserie commun (et les moteurs). La calandre, toujours dans le style "tiger nose", est plus creusée alors que les flancs sont plus galbés. Le XCeed se positionne donc comme un crossover en se distinguant par son capot plus haut et plus horizontal, une garde au sol plus élevée (+4 cm) et les passages de roue recouverts d’un plastique noir mat.

Le toit a été dessiné fuyant, juste surhaussé de fines barrettes de toit en alu, descendant sur un hayon en profil fastback. Les feux arrière sont effilés eux aussi, et les boucliers ont été bien sculptés. Les coloris ont été choisis pimpants dont le jaune de lancement, mais le rouge de ma première voiture d’essai ne jure pas. Si on s’en tient aux dimensions, le XCeed partage le même empattement que la berline, seuls les porte-à-faux ont été augmentés au total de huit centimètres sur le crossover.

Xtension

Sous le capot, pas de révolution, la gamme des moteurs est déjà connue, et même reconnue. Autant commencer par se faire plaisir au volant du XCeed rouge : le T-GDi de 204 chevaux est une affaire. Associé exclusivement à la boîte à double embrayage à sept rapports (cela permet de réduire le malus écologique), il donne un super tempo à la voiture. Et si on en veut plus, on peut sélectionner le mode sport et utiliser les palettes au volant. Evidemment, se faufiler dans ces petites routes de l’arrière-pays marseillais donne le sourire (un peu moins en regardant la consommation moyenne). KIA se targue d’avoir amélioré les suspensions avant, pour améliorer le confort et tenir compte de l’architecture du crossover. Le résultat n’est pas flagrant sur ces fameuses petites routes qui mettent en évidence la dureté de la suspension, attention aux dos fragiles…

Plus sages, les autres T-GDi (turbo + injection directe) donnent 120 et 140 chevaux, le plus petit étant le trois cylindres d’un litre découvert au volant du Stonic. Les Diesel sont également présents pour les gros rouleurs sous la forme d’un moteur 1,6 litre capable des puissances de 115 et 136 chevaux. Ce dernier, dans mon XCeed gris métallisé, était lui aussi associé à la boîte "7DCT". Pas assez vert malgré sa consommation moyenne beaucoup plus faible ? Sachez que le XCeed sera prochainement décliné en "plug in hybrid" (hybride essence/électrique rechargeable).

Xpression

En découvrant l’intérieur, on retrouve l’air de famille avec la berline mais il y a un signe de nouveauté qui ne trompe pas. Vous ne voyez pas ? Pourtant c’est bien visible en haut de la console centrale, il s’agit bien sûr d’un écran multi media dont la taille atteint 10,25 pouces dès le niveau 2 (sinon c’est huit pouces). On peut afficher une carte pour la navigation sur l’intégralité de la surface mais aussi le scinder en trois parties pour disposer d’autant d’informations différentes. Bien entendu, les fonctions "Apple CarPlayTM" et "Android Auto TM" sont accessibles tout comme le "Bluetooth®". Autre innovation, le XCeed peut emporter le système UVO Connect qui permet de fournir des données en temps réel (trafic), des points d’intérêt, des places de parking ou le diagnostic de la voiture. Le système utilise sa propre carte SIM.

Le XCeed récupère également le combiné d’instruments digital troquant les compteurs à aiguilles par les mêmes en digital avec la possibilité de configurer la présentation. Par exemple, le mode Sport privilégie le compte-tours. Les autres technologies ne sont pas en reste avec une ribambelle d’aide à la conduite et la sécurité également comme le régulateur adaptatif, la surveillance des angles morts, l’aide au stationnement ou la lecture des panneaux. Le système de lecture tête haute complète cette riche dotation dont la liste est longue.

KIA a architecturé sa gamme en quatre niveaux. Reconnaissons que le premier niveau "Motion" emporte déjà pas mal d’équipements en série. Les alertes (maintien dans la file, vigilance etc…), le régulateur/limiteur de vitesse, la caméra de recul et, à l’extérieur, les projecteurs "Full LED" et les jantes en alliage de seize pouces sont un aperçu de ce qu’on peut trouver dans cet XCeed. Le prix d’attaque est à 24.990 € (T-GDi 120) et 27.590 € (CRDi 115). Je vous épargne la dotation des niveaux supérieurs, mais en démarrant aussi bien, la richesse des XCeed suivants se devine aisément. Notre modèle T-GDi 204 disponible avec les deux niveaux hauts s’échange contre 34.000 ou 37.000 € environ. Le cœur des ventes sera bien sûr plus raisonnable avec des versions essence autour de 30.000 € et 3.000 € de plus en Diesel, et toujours sept ans ou 150.000 kilomètres de garantie pour tous les modèles.

KIA n’a pas de SUV compact qui aurait pu se placer au-dessus du Stonic. Qu’à cela ne tienne, il explore le segment du crossover qui plait aussi, et dégaine une arme redoutable : le XCeed. La famille est quasi complète, et le dernier né est promis à un avenir encouragé par sa ligne réussie. Le dépassement (des ventes mais pas que) est également motivé par une dotation de série digne d’un segment supérieur et une palette de motorisations et de transmissions à la hauteur. 

Philippe NIOLLET

2019-09-04