VOLVO XC60 T8 Twin Engine Geartronic 8 Inscription Luxe

ESPACE SUV
  • Conduite agréable
  • Performances
  • Confort
  • Ligne
  • Tarif
  • Consommation
  • Options chères
  • Coffre réduit

Prix : 78 430 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type Hybride - Essence 4 cylindres 16 soupapes (303 ch/400 Nm) + Electrique (87 ch/240 Nm) - Intégrale AWD - BVA8
Cylindrée 1969 cm³
Puissance maxi 390 ch à 0 tr/min
Couple maxi 65.30 mkg à 0.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.69 m
Largeur 1.90 m
Hauteur 1.66 m

Poids

Total 2161 kg

Capacités

Coffre de 468 à 1395 dm³
Réservoir 70 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 230 km/h
0 à 100 km/h 5.50 s

Environnement

Emission CO2 42 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 0.00
Urbaine 0.00
Mixte 1.80
Essai 9.80

LE MEILLEUR SUV HYBRIDE RECHARGEABLE ?

Avec des chiffres de ventes en constante augmentation depuis sa commercialisation, le VOLVO XC60 est le best-seller de la marque suédoise, un modèle primordial dans la gamme qui permet à VOLVO de tenir tête aux meilleurs SUV de la catégorie. Les évolutions de ce modèle sont donc cruciales. La deuxième génération du VOLVO XC60, sortie en 2017, incarne parfaitement l’évolution stylistique de la firme de Göteborg.

Sous le capot

La motorisation T8 Twin Engine AWD est partagée avec la gamme 90 (XC90, S90 et V90). Le XC60 profite donc aussi de cette mécanique hybride rechargeable. En pratique, le XC60 T8 Twin Engine se présente comme un T6 amélioré. Sous le capot, se loge le bien connu moteur essence de deux litres à double suralimentation, compresseur et turbo, de 303 chevaux de la version T6. Le plus est qu’il s’adjoint un petit moteur électrique de 87 chevaux. Celui-ci propulse le véhicule en mode tout électrique, amène couple et puissance lors d’accélérations, et récupère l’énergie au freinage. Ce modèle n’est donc pas vraiment un quatre roues motrices comme les puristes l’entendent mais suivant les modes de conduite choisis, on peut être soit en traction, propulsion ou transmission intégrale. Cette hybridation lui permet d’échapper en 2019 au malus écologique et taxe sur les véhicules de société.

Les VOLVO Twin Engine sont équipés du même pack de batterie lithium-ion de 10,4 kWh placé sous le tunnel central. Ce placement optimise la répartition des masses. Le XC60 affiche une autonomie de cinquante kilomètres en mode 100% électrique. Dans la pratique, mieux vaut toutefois tabler sur un rayon d’action d’environ trente-cinq kilomètres en mode de conduite "Hybrid". Afin de limiter l’appétit du gourmant moteur thermique, il faut s’astreindre à recharger la batterie dès que possible. Les trente-cinq kilomètres se dévorent très vite ! Heureusement les bornes de rechargement fleurissent de plus en plus que ce soit sur la voie publique ou dans les entreprises. Il faut compter plus ou moins trois heures pour une recharge complète sur une borne de type "Wallbox" avec 3,7 kW de puissance. Sur le réseau électrique classique, il a fallu environ le double de temps pour une charge complète. Malgré l'hybridation électrique, la consommation du bouillonnant moteur essence, juste en dessous des 10 l/100 km, lors de notre essai, va "calmer" les ardeurs du conducteur et met en évidence l'inadaptation des consommations homologuées (1,8 l/100 km en cycle mixte !).

Sur la route

Ce SUV VOLVO allongé à 4,69 mètres (six centimètres de plus que le premier XC60) permet un parfait accueil pour quatre adultes. Reposant sur la plate-forme SPA (Scalable Product Architecture), le XC60 s’inscrit dans la droite ligne du nouvel ADN de la marque. Les suspensions avant McPherson, couplées à l’option Four-C de notre modèle d’essai, permettent de se mouvoir dans un confort royal quel que soit l’état du revêtement. Cette option permet également de descendre le seuil de chargement via une commande dans le coffre.

Les premiers tours de roue s'opèrent en silence total en mode hybride. Les 2,115 tonnes de la bête ne se font pas ressentir. Les accélérations et relances franches font presque oublier le poids conséquent du véhicule. Le VOLVO se déplace, tel un chat, en silence et en douceur avec une conduite en bon père de famille. En mode Power, le crossover fait tomber le masque : 0 à 100 km/h en seulement 5,3 secondes. Faut dire qu’avec les 400 Nm du moteur thermique et les 240 Nm du moteur électrique, ce XC60 montre son côté dynamique. Mais cette version T8 est principalement orientée dans le raffinement en distillant la puissance de manière linéaire. La boîte automatique à huit rapports complète le tableau ; elle est parfaite. Les rapports passent à la volée que ce soit en conduite cool ou plus sportive. Seules les prises de roulis sur routes sinueuses nous rappellent que nous sommes dans un SUV.

A l’intérieur

Le nouveau style de VOLVO, inauguré sur le XC90 deuxième génération, incarne tous les efforts de la marque suédoise pour confirmer sa place dans le club très fermé des marques premium. Encore plus qu’à l’extérieur, l’habitacle est le catalyseur de ce renouveau. Fini les planches de bord taillées à la serpe, l’habitacle est dorénavant dessiné tout en douceur et en harmonie afin que les passagers passent un agréable moment en compagnie de ce salon roulant suédois. VOLVO a apporté un soin particulier au confort et à l’ergonomie pour que le voyage soit des plus agréables. Les matériaux utilisés sont flatteurs et égaient l’habitacle. Certaines productions d’outre-Rhin devraient s’en inspirer.

L’illustration de ce raffinement s’explique par plusieurs points qui accrochent l’œil dès l’entrée dans l’habitacle : cuir surpiqué sur la planche de bord, inserts en aluminium de part et d’autre de la console. Même la clé de démarrage n’est pas oubliée, un habillage en cuir identique à la sellerie la pare. Le pommeau de levier de vitesses est en cristal d’Orrefors. Il est aussi beau que pratique.

Cet habitacle est commun avec celui des dernières productions de la marque. On retrouve en partie centrale de la planche de bord un grand écran tactile vertical de 12.3 pouces. Idéalement placé, très lisible, il regroupe toutes les fonctions du véhicule. Après un temps d’adaptation assez rapide, on trouve bien ses repères. Ce système reprend les codes des smartphones actuels. Le nombre de menus et de réglages est vraiment exhaustif. Toutes les informations importantes pour le conducteur sont distillées sur l’affichage tête haute afin que rien ne puisse le perturber et lui fasse quitter la route des yeux. VOLVO toujours à la pointe sur la recherche des causes d’accidents, a développé des aides à la conduite très performantes. On note également l’instrumentation entièrement digitale et personnalisable.

Le travail sur la sellerie est également remarquable. Les sièges ne sont pas que flatteurs à l’œil, ils sont également très confortables. Que ce soit au niveau du style, du maintien et du confort, VOLVO a placé la barre très haut. La concurrence n’a qu’à bien se tenir. Les places arrière n’ont pas été oubliées. L’espace aux jambes et à la tête ne souffrent aucune remarque. Seule la place centrale, plus étroite, ne conviendra qu'à un enfant. On peut cependant regretter le manque de prises USB pour les passagers arrière.

Le volume du coffre de ce XC60 T8 Twin Engine est de 468 litres, ce qui n'est pas grandiose vis-à-vis de la taille de la voiture. Il perd 37 litres par rapport à la version non hybride. L’espace perdu correspond au volume de rangement sous le plancher. Le hayon est motorisé, il se ferme via une commande sur celui-ci ou en passant sa jambe sous le pare-choc arrière : toujours pratique quand les mains sont prises.

Ligne

Avec une face avant statutaire et facilement reconnaissable, on note ainsi la calandre flottante recevant les armoiries de la marque, et la fameuse signature lumineuse à LED, qui accroche littéralement le regard. Le profil est fluide et résolument dynamique, avec ses flancs creusés soulignés par un jonc chromé, ses larges épaules, sa ceinture de caisse rehaussée, et sa ligne de pavillon qui s’abaisse vers l’arrière. Notre version d’essai disposait de superbes jantes de vingt pouces, et d’une peinture blanc nacré captant parfaitement la lumière. Résolument valorisant, le XC60 reçoit en sa partie arrière de superbes feux au dessin en forme de boomerang, un bouclier arrière très travaillé, et une double sortie d’échappement rectangulaire.

Le VOLVO XC60 T8, fort de ses atouts, devrait se faire une place dans un marché des SUV très concurrentiels. Peu de SUV peuvent se targuer de performances de cette volée tout en maintenant un confort à la hauteur de celles-ci. S’il fallait lui trouver un défaut, ce serait le tarif. La finition haute "Inscription Luxe" culmine à 78.430 € et les options font vite monter l'addition au-delà de 80.000 €. Par ailleurs, comme pour toutes les hybrides rechargeables, il faut maximiser l’utilisation en 100% électrique et recharger dès que possible. Si c’est dans vos cordes, foncez !

Régis DUPRAT

2019-12-01