AUDI e-tron 55 Quattro

ESPACE ELECTRIQUE
  • Confort absolu
  • Silence de fonctionnement
  • Finition exemplaire
  • Puissance et performances
  • Autonomie insuffisante pour gros rouleur
  • Réseau recharge rapide encore limité
  • Poids élevé

Prix : 83 880 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 2 moteurs électriques asynchrones
Cylindrée 0 cm³
Puissance maxi 380 ch à 0 tr/min
Couple maxi 57.00 mkg à 0.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.90 m
Largeur 1.94 m
Hauteur 1.62 m

Poids

Total 2490 kg

Capacités

Coffre de 660 à 1725 dm³
Réservoir 0 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 190 km/h
0 à 100 km/h 6.60 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 0.00
Urbaine 0.00
Mixte 0.00
Essai 0.00

L’EMPIRE CONTRE ATTAQUE

Si on pouvait encore en douter il y a quelques mois, force est de constater que la révolution électrique est en marche. Si les constructeurs ont mis un certain temps à réagir face à un des précurseurs comme TESLA, il est clair que l’offensive est engagée pour offrir au marché des modèles aboutis et particulièrement attractifs. AUDI ne fait pas exception à cette règle et propose un modèle e-tron particulièrement bien pensé que nous avons pu essayer, durant une semaine, pour un test très complet et 100% électrique.

Difficile de passer inaperçu

Après une AUDI A3 peu convaincante, le constructeur allemand revient avec ce modèle e-tron, véritable démonstrateur technologique où l’on peut retrouver ce qui se fait de mieux, à notre sens, en termes d’agrément automobile.

Dans la livrée bleue de notre véhicule d’essai, inutile de dire qu’il est difficile de passer inaperçu mais c’est bien là l’objectif de ce véhicule novateur. Si vous ajoutez à cela, une première mondiale avec la suppression des rétroviseurs au profit de petites caméras, vous devenez alors l’objet de toutes les attentions. Les smartphones crépitent à votre passage au gré des photos des passants.

Un véhicule de luxe avant un véhicule électrique

Avant d’être un véhicule tout électrique, l’e-tron est d’abord un formidable véhicule de luxe où les dernières innovations technologiques sont présentes et où la présentation générale est d’une qualité irréprochable.

Design affuté grâce à de superbes optiques avant et à une magnifique ligne continue éclairante arrière, l’e-tron joue la carte de la séduction avec des lignes musclées mais très bien proportionnées. Seul un œil averti remarquera l’absence d’échappement trahissant la motorisation électrique du véhicule car même les trappes d’accès au système de recharge (une de chaque côté) sont totalement intégrées à la ligne générale du véhicule.

Au contraire de certains véhicules électriques utilisant une plateforme thermique existante, l’e-tron bénéficie d’une plateforme spécifique où les batteries prennent place dans le plancher, ce qui lui confère une stature de SUV dont le succès auprès des clients n’est plus à démontrer. Seul le passage sur la balance (plus de 2.500 kg) trahit le poids conséquent des batteries à défaut de leur encombrement.

A l’ouverture de la porte, on est tout de suite agréablement surpris par le niveau de finition du véhicule, fidèle à la réputation de la marque aux anneaux. Véritable salon roulant, on est très bien installé, les sièges sont confortables et disposent de nombreux réglages, le poste de pilotage est très ergonomique et on se sent tout simplement très bien à son volant sans aucun temps d’adaptation. On est bien dans une AUDI !

Vitrine technologique

Fidèle à sa réputation, AUDI frappe un grand coup pour démontrer son savoir-faire automobile et a doté le véhicule des tout derniers progrès technologiques. Nous avons déjà mentionné cette absence de rétroviseurs électriques qui laissent la place à des caméras, dont les images sont diffusées dans les contre-portes. Proposé en option à 1.500 €, ce système n’est pas un gadget car il offre deux gros avantages : un encombrement plus limité en extérieur par rapport aux rétroviseurs classiques (ce qui est non négligeable lors des manœuvres dans les parkings) mais surtout une augmentation du Cx et la suppression complète des bruits aérodynamiques, ce qui, nous le verrons par la suite, est un argument de poids pour un véhicule électrique où le silence est roi. Il est permis de zoomer et d'ajuster dans les quatre directions l'image en usant de l'écran tactile. La résolution est excellente, il faut simplement un petit temps d’adaptation pour le conducteur qui par réflexe porte en premier lieu son regard sur la caméra extérieure (comme il le ferait avec un rétroviseur classique) avant de corriger et de porter son attention sur la contre-porte… Au bout de quelques kilomètres, le pli est pris, preuve que le système a été bien étudié. Espérons simplement que ces nouveaux équipements ne soient pas sujets au vandalisme. Les rétroviseurs classiques restent une fourniture de base, mais font passer le Cx de 0,27 à 0,28.

Bien évidemment, l’e-tron dispose également de toutes les aides à la conduite avec maintien dans la file et régulation de la vitesse auto-adaptative qui permet au véhicule d’être autonome dans les bouchons par exemple. A noter qu’en réglant le système en aide "maximum", l’e-tron lit les panneaux routiers de limitation de vitesses et met à jour automatiquement la vitesse de régulation à la vitesse autorisée… Superbe !

Puissance et couple, la grande force de l’électrique

Dérivée des modèles thermiques, la plateforme reçoit deux moteurs électriques entraînant, avec une répartition variable en continu, les quatre roues. Avec une préférence pour l'arrière où l'équivalent de 210 chevaux assure les mobilités standard en mode propulsion. Lorsqu'il faut faire plus, l'autre moteur, fort de 170 chevaux, vient entraîner les roues avant, passant de fait en transmission intégrale pour procurer jusqu'à 360 chevaux et 561 Nm de couple cumulés. Autant dire que la puissance est bien présente et les démarrages fulgurants.

Comme AUDI aime bien faire les choses, l’e-tron dispose même d’une fonction "boost" permettant de disposer jusqu'à 408 chevaux et 660 Nm durant huit secondes. Avec ce surcroît de puissance temporaire, le 0 à 100 km/h en 6,6 secondes descend à 5,7 secondes et l'on peut viser les 200 km/h en vitesse de pointe.

Autonomie, le talon d’Achille

AUDI annonce une autonomie de 400 kilomètres selon la nouvelle norme d’homologation WLTP. En réalité, notre essai nous a permis d’estimer qu’à partir de 300 kilomètres, il vous faudra penser à recharger. Par contre, AUDI innove également car l’e-tron est le premier véhicule sur le marché à disposer d'un système de recharge de 150 kW capable, en à peine trente minutes, de charger l'énorme batterie à 80 %. On utilise pour cela une borne haute puissance du nouveau réseau Ionity, lancé notamment par les constructeurs et équipementiers allemands. Avec 400 stations en Europe d'ici à 2020 (80 pour la France à cet horizon, contre quatre actuellement, et plus d'une centaine de superchargeurs pour TESLA, 68 actuellement), il ne faudra pas faire plus de 120 kilomètres pour trouver une station et traverser l'Europe en "tout-électrique". En pratique pour l’instant, il faut se montrer très vigilant dans ses déplacements et être prêt à sacrifier du temps de parcours pour recharger le véhicule…

Les lecteurs les plus perspicaces auront aperçu un jeu de palettes au volant alors que le véhicule ne dispose pas de boîte des vitesses !  En fait ces palettes sont disposées pour moduler selon trois niveaux le degré de récupération d'énergie au ralentissement qui s'effectue dans 90 % des cas uniquement via les moteurs. C’est assez plaisant en utilisation courante et on se surprend à les utiliser à bon escient afin de choisir le bon niveau de décélération.

Un agrément de conduite exceptionnel

Le plus impressionnant est que tout cela s'effectue dans un silence de cathédrale, car, excepté le chuintement des pneus, aucun bruit parasite ne vient perturber la sérénité de l'habitacle. Cela relève encore le niveau de confort qui profite d'une suspension pneumatique dont il faut espérer qu'elle figurera en série en France. Sa garde au sol est variable de 14,6 à 22,2 centimètres selon le mode choisi, ce dernier étant réservé au tout-chemin qu'elle affronte sans rechigner. Elle parachève l'aisance de l'e-tron sur route, aussi équilibrée qu'adhérente, sans jamais donner la sensation de fournir d'efforts. Une vraie thérapie pour conducteur stressé.

Si l’hybridation est certainement la meilleure solution actuelle concernant les véhicules propres et moins polluants, la révolution électrique est en marche et l’AUDI e-tron démontre qu’on peut proposer désormais sur le marché des véhicules conçus et pensés pour l’électrique. L’agrément de l’e-tron est indéniable avec un silence royal tout en garantissant un plaisir de conduite intégral dans un confort et un niveau de finition haut de gamme. Il reste juste le sujet de l’autonomie et du temps de charge à faire progresser pour gagner en sérénité à son volant et pour retirer ce fil à la patte toujours associé à ce type de motorisation, mais gageons que les constructeurs vont encore progresser ; on rêve déjà de l’adoption en série d’un toit doté de cellules solaires qui alimenteraient en toute autonomie les batteries… I have a dream !

Fabrice DUMAS

2019-12-05