SUZUKI S-Cross 1.4 Boosterjet Hybrid

ESPACE SUV
  • Efficacité hybridation
  • Confort
  • Consommations
  • Accès à la transmission intégrale
  • Pas encore de boîte auto compatible
  • Fin de carrière

Prix : de 24 340 € à 28 890 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 16 soupapes - Turbo injection directe essence + SHVS 48 V - Intégrale Allgrip - BVM6
Cylindrée 1373 cm³
Puissance maxi 129 ch à 5500 tr/min
Couple maxi 24.00 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.30 m
Largeur 1.78 m
Hauteur 1.58 m

Poids

Total 1265 kg

Capacités

Coffre de 430 à 1269 dm³
Réservoir 47 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 190 km/h
0 à 100 km/h 10.20 s

Environnement

Emission CO2 140 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 0.00
Urbaine 0.00
Mixte 6.20
Essai 0.00

ELECTRIQUE TRIP

Le SX4 S-Cross commence à accuser les années. Déjà le terme SX4 est un peu passé aux oubliettes, et à part le logo sur le hayon, on l’a oublié au profit de S-Cross. Restylé récemment, le grand SUV de SUZUKI commence à accuser les années, mais malgré tout, il assure son rôle de "grand Vitara" depuis la disparition de ce modèle du catalogue. Comme son petit frère SUV, le S-Cross passe au mode Hybrid, et profite de cette modernité pour assurer une fin de carrière avec intérêt.

Hybridation légère

Retour en arrière, SUZUKI dévoilait sa vision de l’hybridation en 2016. On découvrait la Baleno équipée du SHVS (pour Smart Hybrid Vehicle by Suzuki), un alterno-démarreur associé à une deuxième batterie (de technologie Li-Ion). Leur mission était d’aider et de soulager le moteur thermique, et ainsi de réduire la consommation d’essence. Précurseur en la matière, le constructeur passe une deuxième étape en améliorant son dispositif, et en le déclinant sur la plupart de ses modèles comme le S-Cross.

SUZUKI poursuit son œuvre en améliorant le système qui entre dans la catégorie de l’hybridation légère ou "Mild Hybrid". L’alterno-démarreur et la batterie sont conservés mais en passant de 12 à 48 V, non seulement le moteur thermique est soulagé, mais cette fois-ci l’énergie stockée dans les batteries donne du boost en l’assistant en cas de besoin. Le but pour ne pas dire le jeu est de recharger les batteries et la conduite hybride utilise tous les moyens pour y arriver : les décélérations et freinages. En complément, c’est la nouveauté du système, l’injection d’essence se coupe carrément lors des ralentis ou des changements de vitesse. Dans le même esprit d’efficacité, certaines fonctions sont électrifiées comme la pompe à eau ou le calage de la distribution. Résultat affiché par SUZUKI, le gain en consommation est d’environ 20% malgré le surpoids de quinze kilogrammes.

Conduite douce

Le passage du SHVS à 48 V permet au système hybride d’apporter deux fonctions au moteur thermique dans l’esprit du "boost". Le bénéfice de l’électricité est son apport de couple (53 Nm) immédiat compensant l’inertie du moteur thermique. Et dans le même esprit, le surcroît de couple s’applique également dans les bas régimes avant que le turbo du Boosterjet n’agisse. Le moteur 1,4 Boosterjet devient la seule proposition moteur de la gamme S-Cross. On devine aisément la disparition des moteurs Diesel que SUZUKI empruntait à ses concurrents. Le 1,4 litre a subi quelques évolutions comme la modification des injecteurs (passés à sept trous permettant une puissance d’injection à 350 bars) ou l’optimisation du taux de compression. L’amélioration du rendement permet à SUZUKI d’afficher une consommation de 5,6 à 5,9 l/100 km (selon la nouvelle norme plus réaliste WLTP) et environ 0,6 l/100 km en plus avec la transmission intégrale "AllGrip".

Le S-Cross a une vocation plus familiale que le Vitara (treize centimètres plus court). Lui qui était un modèle de sobriété en Diesel, doit "assurer" en version essence. L’hybridation apporte 13,3 chevaux dans les bas régimes où le moteur thermique subit son inertie naturelle et son turbo non encore actif. Le but est bien sûr d’adopter une conduite écologique pour recharger les batteries, et réduire l’utilisation du moteur thermique. Le petit écran placé entre les deux compteurs explique le fonctionnement. Attention, la voiture ne possède pas de mode 100% électrique. Le S-Cross bénéficie toutefois d’un confort et d’une insonorisation efficaces. Le 1,4 litre et son associé SHVS n’ont pas de peine à relancer la voiture, sans même avoir recours à un "rétrogradage". Pour 2.000 € de plus, le S-Cross devient un 4x4 grâce au système AllGrip. Pour mémoire, le système maison permet quatre modes de transmission : "Auto", "Sport", "Snow" et "Lock". Pour l’instant, le S-Cross ne propose que la boîte mécanique à six rapports avec le système hybride, il reste néanmoins disponible avec boîte automatique avec ou sans AllGrip, mais sans SVHS.

Rapport prix/prestations canon

La gamme S-Cross a été réduite à trois niveaux de finition. Le haut de gamme essayé "Style" est ultra équipé. A part l’incontournable peinture métallisée à 530 €, tout est inclus dans le prix : 26.890 €. On compte des équipements très intéressants comme la navigation 3D avec information du trafic en temps réel, la sellerie cuir et le toit panoramique à double ouverture coulissante. Le niveau 2 "Privilège" (25.540 €) est déjà très bien équipé : sièges avant chauffants, système multimédia avec écran couleur de sept pouces, tactile et système Mirror LinkTM et AppleCar Play®, la liste est longue...

SUZUKI poursuit sa stratégie d’électrification de sa gamme en améliorant son système d’hybridation. Il est une aide efficace pour assister le moteur thermique et permettre une réduction des consommations et rejets désagréables. Comme son petit frère, le S-Cross bénéficie de ce système d’hybridation légère, et il ne s’en porte que mieux pour terminer haut la main sa carrière. Mais attention, le S-Cross n’est pas "fini" ! Il est toujours plaisant à conduire, et son volume intérieur est appréciable pour emmener toute la famille. Comme le prix est très attractif au regard de sa dotation d’équipement de série, le tout sans être trop pénalisé par un malus 2020, pourquoi se priver ? Le plus pour les habitués des routes difficiles est de choisir la version AllGrip dotée de l’efficace transmission intégrale…

Philippe NIOLLET

2020-02-26