CITROEN C4 et ë-C4 - 100% ëlectric

ESPACE Compacte

Prix : Non communiqué

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type Electrique - Traction
Cylindrée 0 cm³
Puissance maxi 136 ch à 0 tr/min
Couple maxi 25.60 mkg à 0.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.36 m
Largeur 1.80 m
Hauteur 1.52 m

Poids

Total 0 kg

Capacités

Coffre de 380 à 1250 dm³
Réservoir 0 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 0 km/h
0 à 100 km/h 0.00 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 0.00
Urbaine 0.00
Mixte 0.00
Essai 0.00

LE RETOUR DE LA BERLINE DYNAMIQUE

La C4 est devenue une dynastie chez CITROËN, à tel point que cette berline compacte va revenir en force dans la gamme du constructeur qui compte bon nombre de SUV, la carrosserie préférée des acheteurs. Mais la berline compacte (à cinq portes) n’est pas morte, voyez la cousine PEUGEOT 308. C’est actuellement la C4 Cactus renouvelée en 2018 qui assure l’intérim du segment depuis l’arrêt de la deuxième génération de C4. Cette troisième (ou quatrième) génération est présentée encore virtuellement en ce début d’été, pour nous allécher en attendant sa vraie mise sur la route.

Silhouette

Justement sur la route, la C4 a été pensée par CITROËN pour la dominer, tel un SUV… La garde au sol est plus élevée que chez la concurrence. Sinon, les dimensions sont dans la partie supérieure du segment avec une longueur de 4,36 mètres (vingt centimètres de plus que la Cactus). La voiture est une cinq portes bien sûr, affichant un design très CITROËN. La face est typique avec les projecteurs à double étage et les chevrons chromés étirés sur toute la largeur. La marque 2020 prolonge les chevrons jusqu’aux projecteurs en partie basse. Le remodelage de la C3 utilise d’ailleurs le même signe distinctif. La lunette arrière est très inclinée, et comme on aime les clins d’œil, ce profil rappelle celui de la GS qui célèbre ses cinquante ans cette année. La carrosserie est très sculptée avec des passages de roue très marqués. On retrouve notamment les protections latérales de bas de caisse Airbump®.

Trémas

La nouveauté se lit dans la désignation ë-C4 - 100% ëlectric. Notez au passage le tréma sur le e cher à la marque. La C4 propose donc une version électrique de sa nouvelle berline, et affiche une autonomie de 350 kilomètres (cycle WLTP). La puissance est donnée pour 136 chevaux et un couple de 260 Nm. La conduite d’une électrique s’applique en veillant à gagner en autonomie. C’est le rôle de la fonction "Brake" qui permet d’amplifier la décélération du véhicule sans appui sur la pédale de frein. J’ai testé un dispositif semblable au volant de la NISSAN Leaf 2, et le constat est bluffant d’efficacité. CITROËN annonce trente minutes pour recharger 80% sur une borne de recharge publique. Sinon, la durée augmente (cinq heures) sur une Wall Box de 32 A, et plus sur une simple prise 16A. Bien entendu, la C4 est connectée, et permet de gérer la charge.

Les autres C4, classiques, récupèrent les motorisations maison, toutes compatibles avec la norme Euro 6d. Quatre essence "PureTech" de 100 à 155 chevaux sont proposées avec boîte mécanique ou automatique selon les puissances. Deux Diesel "BlueHDi" de 110 et 130 chevaux complètent l’offre.

Confort

La technologie a la part belle dans l’habitacle qui se veut futuriste en conservant l’aspect horizontal et large qui a déjà marqué les intérieurs des précédentes productions comme le C5 Aircross. Le conducteur dispose d’un combiné numérique face à lui, et d’une tablette tactile de dix pouces, ultra fine et sans bordures placée en hauteur au sommet de la console centrale.

Pour le confort, la C4 reprend, c’est une évidence, les récentes technologies découvertes avec plaisir sur la Cactus. Les suspensions à Butées Hydrauliques Progressives® ajoutent deux butées hydrauliques : une de détente et une de compression. Pour mémoire, quand les défauts de la route poussent la suspension à un plus grand débattement allant jusqu’aux butées, l’hydraulique prend le relais que ce soit en compression comme en détente. L’huile est comprimée et condamnée à s’écouler par des petits canaux, permettant d’éviter un contact brusque avec la butée mécanique mais aussi d’absorber l’énergie en chauffant, et d’éviter un rebond mécanique. Les sièges Advanced Comfort® peuvent équiper l’habitacle de la nouvelle C4 à condition de viser le cœur de gamme. Il s’agit de fauteuils larges et surtout rembourrés avec une mousse plus épaisse.

CITROËN annonce vingt aides de plus en plus orientées vers la conduite autonome comme la lecture et l'affichage des panneaux ou le "Highway Driver Assist" qui soulage le conducteur à l’aide du régulateur de vitesse adaptatif et de l’alerte de franchissement involontaire de ligne (dont CITROËN est le précurseur). L’affichage tête haute, la vision 360° ou la commutation automatique des feux de route font partie de toutes ces aides. A noter que les feux sont alimentés de LEDs.

Prometteuse sur le papier et les photos cette nouvelle C4, c’est incontournable pour CITROËN qui doit à la fois trouver sa place dans le groupe et surtout conserver sa spécificité forte de 101 ans. Pas d’hybride, mais une offre classique essence/Diesel et, c’est la nouveauté, une C4 100% électrique. La C4 engrange toutes les technologies de la marque, que ce soit en confort ou en aides à la conduite. Et bien sûr, le style reste la carte de visite d’une carrosserie qui arbore les fameux chevrons. Attendons de voir la belle "en vrai", et de pouvoir prendre son volant…

Philippe NIOLLET

2020-06-30