PEUGEOT e-208 GT

ESPACE Citadine
  • Couple instantané
  • Comportement routier
  • Esthétique
  • Autonomie en fonction de votre conduite
  • Bornes de recharges pas encore généralisées
  • Installation privée à mettre à jour

Prix : 37 550 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type Electrique - Traction - BVA
Cylindrée 0 cm³
Puissance maxi 136 ch à 0 tr/min
Couple maxi 26.50 mkg à 0.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.05 m
Largeur 1.74 m
Hauteur 1.43 m

Poids

Total 1455 kg

Capacités

Coffre de 311 à 406 dm³
Réservoir 0 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 150 km/h
0 à 100 km/h 8.10 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 0.00
Urbaine 0.00
Mixte 0.00
Essai 0.00

FELIN BRANCHE

Les véhicules électriques, on aime ou on déteste mais ils laissent rarement indifférent… Tout le monde a son avis et cela peut engendrer de longues discussions entre pro et anti. Les idées préconçues sont légions : batterie insuffisante, accélération diaboliques, polluantes lors du recyclage… Je vous laisse compléter par vous-même.

Le but de cet article ne sera donc pas de rentrer dans ce débat mais plutôt de vous donner mon ressenti dans toutes les situations de manière à ce que vous puissiez vous projeter au mieux dans son utilisation quotidienne.

Cartes et kart

Je reprends le titre de l’article de mon collègue Philippe NIOLLET pour vous renvoyer vers son analyse de la 208 GT Line PureTech 130 EAT8. En effet, en ce qui concerne la ligne, les équipements et le confort à bord, rien ne change vraiment car les seuls équipements supplémentaires entre la version GT Line et la version GT se résument au système actif de surveillance d'angle mort, au Pack Drive Assist Plus incluant le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop & GO et l’aide au maintien de la position dans la voie, les sièges avant chauffants et l’accès et démarrage mains libres Proximity.

En revanche, étant plus petit que Philippe, j’ai trouvé que la position de conduite et la vision de l’instrumentation 3D étaient mieux positionnées pour moi que sur les versions précédentes. Cela vient probablement du réglage de volant plus bas que j'ai adopté lors de cet essai et qui m’a parfaitement convenu.

Extérieurement, les éléments distinctifs signent la nouvelle PEUGEOT e-208 avec : son monogramme "e" et le Lion dichroïque, changeant de couleur suivant l'angle de vision, la calandre de la couleur de la carrosserie, des passages de roue noirs brillants et des jantes en aluminium dix-sept pouces diamantées avec inserts améliorant l’aérodynamisme.

Félin de velours

Ma première curiosité a été d’ouvrir le capot pour observer le moteur. Je ne fus pas surpris outre mesure de découvrir un compartiment moteur quasi identique à celui d’un véhicule thermique. En effet, l’ensemble des équipements annexes du véhicule tels que la direction assistée ou le circuit de freinage restent identiques à ceux de leur homologue essence et le camouflage global du moteur fait le reste. Au final rien de plus à voir.

Lors du démarrage, la seule différence vient du bruit : il n’y en a pas, si ce n’est un sifflement discret. Le levier de passage de vitesses est le joystick, maintenant standard pour les boîtes automatiques de la firme du Doubs, avec un changement de typographie puisque l’on voit apparaitre à côté de l’habituel D, un B spécifique à la version électrique. Le Peugeot i-Cockpit® 3D présente des spécificités propre au modèle électrique, la jauge d’essence est remplacée par le taux de chargement de la batterie, directement associé à l’autonomie du véhicule. On peut également voir la consommation de la batterie avec sa décharge et sa recharge lors du roulage.

Défi électrique

Ce qui m’a le plus perturbé lors de la mise en route a été l’autonomie du véhicule : deux cent trente kilomètres. Presque la totalité du parcours que j’allais réaliser sur cette journée. Heureusement en arrivant au bout de ma première étape, j’ai pu mettre mon véhicule en charge. J’étais sauvé !

Que nenni, car en revenant à mon véhicule, je me suis alors aperçu que chargement il n’y avait pas eu. Ni la borne, ni le câble n’était en cause mais c’est plutôt votre serviteur qui dans sa précipitation n’avait pas vu le bouton sur la borne qui permettait de mettre en charge. Sachant que pour rejoindre ma première étape j’avais consommé cent-vingt kilomètres d’autonomie en n’en réalisant seulement que soixante, je me suis vu comme un naufragé de la route ! J’avais quatre-vingt-dix kilomètres à faire et cent-dix kilomètres d’autonomie.

Après avoir testé les accélérations foudroyantes sur autoroute et la conduite nerveuse en ville des modes de conduite normal et sport, j’allais devoir me muer en conducteur souple et économe en utilisant le mode éco. Climatisation au minimum, récupération d’énergie en mode B, œil sur le rechargement grâce à l’indication d’utilisation de l’énergie via le powermètre : charge, éco et power allaient devenir mes meilleurs alliés. J’étais paré. Le défi était lancé.

Au bout de quelques kilomètres de ville, grâce à une conduite fluide et sans à-coups, quelle ne fut pas ma surprise de voir que finalement ce mode de conduite me faisait entrer en compétition avec l’ordinateur de bord. Je progressais de manière économe tout en m’amusant, réussissant même parfois à augmenter l’autonomie restante, y compris sur autoroute. A l’arrivée, je disposais encore de soixante kilomètres d’autonomie, bien loin des vingt escomptés au départ. Défi réussi.

Bon, soyons clair, le plaisir de conduire est vraiment au rendez-vous quel que soit le mode. Les trains roulants de la 208 sont dignes du savoir-faire du constructeur sochalien et l’ensemble très homogène vous procure un véritable plaisir au volant. Le plus étonnant en roulage est le bruit du véhicule. Mais elle est silencieuse, allez-vous me dire ? Exactement, le moteur est silencieux, mais les chaussées sur lesquelles nous roulons beaucoup moins ! En effet, le bruit provenant de la route est vraiment plus audible que sur un véhicule classique car rien n’est là pour le couvrir. Sur une chaussée à réduction de bruit, la différence est vraiment marquée.

Bienvenue à la maison

Ayant une cour à mon domicile, j’ai pu stationner mon sacré numéro, clin d’œil à son illustre devancière, proche d’une prise de courant et la mettre en charge pour la nuit. Le lendemain, la recharge était loin d’être complète, n’étant pas équipé d’une installation spécifique. Pas de surprise sur ce point si on regarde le site constructeur : une charge complète sur une prise simple sur le réseau domestique dépasse les vingt-quatre heures !

Le choix de la motorisation électrique demande donc des adaptations de votre domicile si votre besoin dépasse les cinquante kilomètres d’utilisation quotidienne et que vous n’êtes pas sûr de pouvoir recharger votre batterie sur votre trajet. Tout cela est très bien présenté sur le site internet de PEUGEOT avec également un simulateur d’autonomie en fonction de votre type de conduite et de l’environnement global.

L’autonomie homologuée WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures) donne aux utilisateurs une vision plus précise et plus réaliste des valeurs d’autonomie selon l’utilisation réelle du véhicule. Ainsi en utilisation, on doit tenir compte de certains paramètres :

- à une vitesse stabilisée de 130 km/h, l’autonomie d’un véhicule 100% électrique est divisée par deux,

- la différence d’autonomie peut aller jusqu'à 35% suivant la saison, pré-conditionner son véhicule lorsqu’il est branché permettra d’augmenter l’autonomie et de limiter l’impact du chauffage ou de la climatisation,

- l’éco-conduite, par des accélérations souples et l’utilisation du freinage régénératif, peut permettre d’économiser jusqu’à 15% d’autonomie.

Concernant la recharge, plusieurs solutions existent, que ce soit pour la recharge privée ou publique, certaines solutions permettent de récupérer 80% d'autonomie en 30 minutes.

La PEUGEOT e-208 est vraiment un sacré numéro, mais un numéro électrique. Elle conserve toutes les caractéristiques de la 208 thermique en y ajoutant les spécificités électriques. Ce qu’il reste maintenant à savoir est dans quelle mesure son utilisation peut correspondre à votre mode de vie. Pour vous aider, vous avez plusieurs sites spécialisés qui vous expliquent la conduite économique et autres subtilités. En tout cas, la e-208 est une superbe citadine qui mérite toute votre attention, alors n’hésitez pas à l’essayer car elle pourrait vous électrifier.

Michel SANTONI

2020-08-27