AUDI A3 2.0 TDI Ambiente

ESPACE COMPACTES
  • Ligne réussie
  • Moteur performant
  • Freinage sécurisant
  • Qualité de fabrication
  • Suspensions fermes
  • Visibilité arrière
  • Habitabilité arrière
  • Prix

Prix : 27 180 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres en ligne, Diesel, injection directe injecteurs-pompes
Cylindrée 1968 cm³
Puissance maxi 140 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 320.00 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.20 m
Largeur 1.63 m
Hauteur 1.42 m

Poids

Total 1340 kg

Capacités

Coffre de 168 à 261 dm³
Réservoir 55 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 207 km/h
0 à 100 km/h 9.50 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.60
Urbaine 7.30
Mixte 5.60
Essai 6.20

Dans la continuité

La nouvelle AUDI A3 a subi une cure de rajeunissement avec une silhouette modernisée. Côté moteurs Diesel, les fameux TDI se déclinent désormais en 2 cylindrées 1,9 et 2,0 litres. AUDI se place parmi les références du marché en qualité de fabrication et cela se confirme avec ce nouveau modèle.

Esthétique

La nouvelle A3 offre une silhouette plus dynamique que sa devancière. Les lignes sont plus tendues et un peu moins en rondeur. Ce style moins "pataud" a néanmoins fait une victime : la visibilité arrière. En effet, la surface vitrée latérale se fait de plus en plus effilée jusqu’à une vitre arrière très mince, les créneaux se font alors un peu à l’aveuglette (gare aux obstacles en ciment) ! Globalement, l’esthétique extérieure est très valorisante : quand on regarde ce nouveau modèle, on a le sentiment d’avoir à faire à une voiture de catégorie supérieure, surtout pour la face avant. Côté qualité, rien à dire, nous sommes bel et bien à bord d’une AUDI. La finition est impeccable, les matériaux sont robustes, l’instrumentation est claire, rien ne manque. Sur le modèle essayé, on peut regretter une faute de goût : le plastique imitation ronce de noyer n’est pas du meilleur effet. Le volant et le siège offrent des possibilités de réglage permettant aux plus tatillons de trouver une position de conduite parfaite. Au premier contact, l’insonorisation de cette AUDI A3 semble excellente. A la longue, il subsiste un bruit sourd, à basse fréquence, assez désagréable. A l’arrière, la voiture est pensée pour 2 personnes uniquement. Pour la place du milieu, il faut faire le grand écart pour passer de part et d’autre du tunnel central, qui, de plus, s’évase vers l’extérieur ! Le moteur 2.0 TDI de 140 ch, associé à la boîte de vitesses à six rapports, fait merveille. Conduire cette voiture est un vrai plaisir. Le moteur répond toujours présent lorsqu’on sollicite l’accélérateur. La boîte de vitesses est douce et la direction assistée est précise, quasiment que du bonheur ! Quasiment, car il faut être vraiment zen pour rouler en respectant les limites de vitesse. En effet, à peine la sixième est-elle passée qu’il faut presque ralentir… Pour les longs trajets sur l’autoroute, le régulateur de vitesse est le bienvenu. Côté freinage, la liste des fonctions électroniques d’assistance est une liste à la Prévert : ABS, système de contrôle de trajectoire ESP et répartiteur électronique de freinage EBV. En bref, ça freine bien ! Une ombre à ce tableau idyllique concerne les suspensions. Celles-ci sont fermes, aussi fermes que les sièges. La tenue de route inspire confiance mais c’est au détriment du confort. Sur les petites routes de campagne, à défaut de moutons, on peut presque compter les bosses. Dans le segment des voitures compactes, le plus disputé en Europe (PEUGEOT 307, VOLKSWAGEN Golf, RENAULT Mégane, CITROËN Xsara, FORD Focus, OPEL Astra…..), l’AUDI A3 est celle qui se vend le plus cher même si le faible appétit du TDI vous fera économiser quelques Euros. Acheter une AUDI A3 est avant tout une affaire de standing.

A bord

Côté qualité, rien à dire, nous sommes bel et bien à bord d’une AUDI. La finition est impeccable, les matériaux sont robustes, l’instrumentation est claire, rien ne manque. Sur le modèle essayé, on peut regretter une faute de goût : le plastique imitation ronce de noyer n’est pas du meilleur effet. Le volant et le siège offrent des possibilités de réglage permettant aux plus tatillons de trouver une position de conduite parfaite. Au premier contact, l’insonorisation de cette AUDI A3 semble excellente. A la longue, il subsiste un bruit sourd, à basse fréquence, assez désagréable.

A l’arrière, la voiture est pensée pour 2 personnes uniquement. Pour la place du milieu, il faut faire le grand écart pour passer de part et d’autre du tunnel central, qui, de plus, s’évase vers l’extérieur !

Sur la route

Le moteur 2.0 TDI de 140 ch, associé à la boîte de vitesses à six rapports, fait merveille. Conduire cette voiture est un vrai plaisir. Le moteur répond toujours présent lorsqu’on sollicite l’accélérateur. La boîte de vitesses est douce et la direction assistée est précise, quasiment que du bonheur ! Quasiment, car il faut être vraiment zen pour rouler en respectant les limites de vitesse. En effet, à peine la sixième est-elle passée qu’il faut presque ralentir… Pour les longs trajets sur l’autoroute, le régulateur de vitesse est le bienvenu.

Côté freinage, la liste des fonctions électroniques d’assistance est une liste à la Prévert : ABS, système de contrôle de trajectoire ESP et répartiteur électronique de freinage EBV. En bref, ça freine bien ! Une ombre à ce tableau idyllique concerne les suspensions. Celles-ci sont fermes, aussi fermes que les sièges. La tenue de route inspire confiance mais c’est au détriment du confort. Sur les petites routes de campagne, à défaut de moutons, on peut presque compter les bosses.

Budget

Dans le segment des voitures compactes, le plus disputé en Europe (PEUGEOT 307, VOLKSWAGEN Golf, RENAULT Mégane, CITROËN Xsara, FORD Focus, OPEL Astra…..), l’AUDI A3 est celle qui se vend le plus cher même si le faible appétit du TDI vous fera économiser quelques Euros. Acheter une AUDI A3 est avant tout une affaire de standing.

L’AUDI A3 est une belle voiture et sa mécanique est brillante. De même, la qualité de fabrication est toujours au meilleur niveau. Seuls le confort et le tarif peuvent inciter à acheter un modèle de la concurrence.

Jacques OUBRIER

2003-10-01