VOLVO V50 Gamme

ESPACE BREAK

Prix : de 23 600 € à 39 000 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 soupapes
Cylindrée 1998 cm³
Puissance maxi 136 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 32.20 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.51 m
Largeur 1.77 m
Hauteur 1.45 m

Poids

Total 1409 kg

Capacités

Coffre de 417 à 1307 dm³
Réservoir 55 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 210 km/h
0 à 100 km/h 9.60 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.70
Urbaine 7.70
Mixte 5.80
Essai 0.00

Le remplaçant du V40 arrive

Les nouveaux breaks VOLVO V50 arrivent chez les concessionnaires français en vue de leur très prochaine commercialisation. Le break V50 est le cousin germain de la berline S40 disponible depuis peu. Il est doté entre autres des mêmes motorisations tant essence que Diesel.

Les atours extérieurs sont flatteurs

Alors que la berline S40 s’inscrit dans la droite ligne des berlines S80 et S60, le break V50 se distingue par son originalité. Par rapport au classique V70, le petit dernier de VOLVO apporte une certaine touche de jeunesse et de dynamisme. Le V50 privilégie évidemment le côté pratique du break par son bon volume de chargement tout en intégrant une image d’ensemble bien typée VOLVO avec un zeste d’allure sportive. Le nouveau break VOLVO se distingue par son aspect original. Ainsi, la calandre dotée de la barre diagonale familière possède des barres verticales chromées qui le différencient de la grille de la berline. La forme du capot est en V, les larges épaulements courent de part et d’autre de la carrosserie. Les voies et empattements très larges et longs se retrouvent aux quatre coins de l’auto, ce qui contribue à sa sportivité et lui confère un comportement des plus stables sur route. Le V50 est plus long de 46 mm que la S40. Le porte-à-faux arrière a été allongé pour augmenter l’espace dévolu aux bagages. L’accès au coffre est pratique, le chargement est facilité par un plancher parfaitement plat, même avec les sièges rabattus, et plus bas (46 mm) que celui du V40 et la largeur est plus importante. La caractéristique exclusive de l’intérieur du V50 réside dans sa console centrale aérienne extrêmement fine (déjà vue dans la S40) qui relie la console de tunnel et le tableau de bord. Derrière la console centrale un compartiment a été aménagé pour le rangement de petits objets, facilement accessible des deux côtés. Cette console peut recevoir quatre présentations différentes selon les goûts du conducteur. Le cuir constitue l’une des quatre matières utilisées pour la sellerie. La sellerie la plus novatrice est le "Dala", un textile nervuré spécialement développé pour VOLVO Cars et inspiré des accessoires de sport et de voyage modernes. Avec son architecture à habitacle avancé, son empattement long et son moteur monté transversalement, ce nouveau break offre un habitacle spacieux. Celui-ci peut être modulé avec autant de souplesse que son grand frère le V70. les sièges arrière sont fractionnables en deux parties, et leur dossier se rabat. Le dossier du siège passager avant peut également être rabattu à plat. La qualité de la protection et de la sécurité est légendaire chez le constructeur suédois. L’approche globale de la sécurité concerne non seulement la sécurité active et passive, mais aussi la protection des personnes. Le V50 est ainsi conçu pour offrir une protection efficace aux occupants et à leurs biens, que l’auto roule ou soit à l’arrêt. Ainsi ce modèle peut recevoir des vitres de portières en verre feuilleté, très difficiles à briser. Dès le lancement de la commercialisation du V50, trois motorisations essence cinq cylindres sont disponibles en boîte manuelle ou automatique : 2.4 et 2.4i développant respectivement 140 et 170 chevaux et le T5 développant 220 chevaux. L'offre turbo Diesel est limitée à un moteur quatre cylindres de 2 litres d'une puissance de 140 chevaux, mais bientôt d’autres variantes de puissance compléteront la gamme. "Kinétic" est la nouvelle désignation de la finition de base, puis "Momentum" (c’est aussi nouveau) et "Summum". Les prix de vente vont de 23.600 € pour le 1,8 litre essence (pas encore disponible) en finition "Kinétic" à 39.000 € pour un T5 en finition "Summum" à transmission intégrale, en passant par 28.050 € pour le 2 litres Diesel 136 chevaux en finition "Momentum". Ce moteur totalement nouveau est le fruit d’un programme de développement conjoint entre PSA et FORD et devrait, selon les prévisions de VOLVO, équiper environ la moitié des V50 et S40 vendus en Europe. On le trouve déjà à bord du FORD Focus C-MAX et on le trouvera très bientôt à bord de la PEUGEOT 407. Ce moteur Diesel offre d’excellentes performances. Il est équipé de têtes de cylindre en aluminium et doté de la technologie à rampe commune de seconde génération à rampes mobiles. La conduite du V50 équipé de ce Diesel procure un très vif plaisir de conduite, agrémenté par une boîte manuelle à six rapports, seule disponible lors des essais.

La séduction du break

Le nouveau break VOLVO se distingue par son aspect original. Ainsi, la calandre dotée de la barre diagonale familière possède des barres verticales chromées qui le différencient de la grille de la berline. La forme du capot est en V, les larges épaulements courent de part et d’autre de la carrosserie. Les voies et empattements très larges et longs se retrouvent aux quatre coins de l’auto, ce qui contribue à sa sportivité et lui confère un comportement des plus stables sur route. Le V50 est plus long de 46 mm que la S40. Le porte-à-faux arrière a été allongé pour augmenter l’espace dévolu aux bagages. L’accès au coffre est pratique, le chargement est facilité par un plancher parfaitement plat, même avec les sièges rabattus, et plus bas (46 mm) que celui du V40 et la largeur est plus importante.

Habitacle élégant et spacieux

La caractéristique exclusive de l’intérieur du V50 réside dans sa console centrale aérienne extrêmement fine (déjà vue dans la S40) qui relie la console de tunnel et le tableau de bord. Derrière la console centrale un compartiment a été aménagé pour le rangement de petits objets, facilement accessible des deux côtés. Cette console peut recevoir quatre présentations différentes selon les goûts du conducteur. Le cuir constitue l’une des quatre matières utilisées pour la sellerie. La sellerie la plus novatrice est le "Dala", un textile nervuré spécialement développé pour VOLVO Cars et inspiré des accessoires de sport et de voyage modernes. Avec son architecture à habitacle avancé, son empattement long et son moteur monté transversalement, ce nouveau break offre un habitacle spacieux. Celui-ci peut être modulé avec autant de souplesse que son grand frère le V70. les sièges arrière sont fractionnables en deux parties, et leur dossier se rabat. Le dossier du siège passager avant peut également être rabattu à plat.

Protection optimisée

La qualité de la protection et de la sécurité est légendaire chez le constructeur suédois. L’approche globale de la sécurité concerne non seulement la sécurité active et passive, mais aussi la protection des personnes. Le V50 est ainsi conçu pour offrir une protection efficace aux occupants et à leurs biens, que l’auto roule ou soit à l’arrêt. Ainsi ce modèle peut recevoir des vitres de portières en verre feuilleté, très difficiles à briser.

Une large palette de motorisations

Dès le lancement de la commercialisation du V50, trois motorisations essence cinq cylindres sont disponibles en boîte manuelle ou automatique : 2.4 et 2.4i développant respectivement 140 et 170 chevaux et le T5 développant 220 chevaux. L'offre turbo Diesel est limitée à un moteur quatre cylindres de 2 litres d'une puissance de 140 chevaux, mais bientôt d’autres variantes de puissance compléteront la gamme.

Et trois niveaux de finition

"Kinétic" est la nouvelle désignation de la finition de base, puis "Momentum" (c’est aussi nouveau) et "Summum". Les prix de vente vont de 23.600 € pour le 1,8 litre essence (pas encore disponible) en finition "Kinétic" à 39.000 € pour un T5 en finition "Summum" à transmission intégrale, en passant par 28.050 € pour le 2 litres Diesel 136 chevaux en finition "Momentum".

Quelques mots à propos de ce nouveau Diesel

Ce moteur totalement nouveau est le fruit d’un programme de développement conjoint entre PSA et FORD et devrait, selon les prévisions de VOLVO, équiper environ la moitié des V50 et S40 vendus en Europe. On le trouve déjà à bord du FORD Focus C-MAX et on le trouvera très bientôt à bord de la PEUGEOT 407. Ce moteur Diesel offre d’excellentes performances. Il est équipé de têtes de cylindre en aluminium et doté de la technologie à rampe commune de seconde génération à rampes mobiles. La conduite du V50 équipé de ce Diesel procure un très vif plaisir de conduite, agrémenté par une boîte manuelle à six rapports, seule disponible lors des essais.

Digne successeur du V40, le V50 par sa silhouette dynamique, son sérieux de fabrication, ses qualités de routière, son habitacle confortable et généreux devrait permettre au constructeur suédois de s’affirmer davantage sur le marché français où les breaks ont représenté 7,2 % des ventes en 2003

Jean-Pierre LAURAIN

2004-02-25