CITROEN C5 Restylée 2004

ESPACE BERLINE
  • Présentation améliorée
  • Confort
  • Equipements
  • Nouveau V6 Hdi PDA/FORD pas prévu pour C5

Prix : de 19 150 € à 31 650 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type nc
Cylindrée 0 cm³
Puissance maxi 0 ch à 0 tr/min
Couple maxi 0.00 mkg à 0.00 tr/min

Dimensions

Longueur 0.00 m
Largeur 0.00 m
Hauteur 0.00 m

Poids

Total 0 kg

Capacités

Coffre de 0 à 0 dm³
Réservoir 0 L
Nb de places 0

Performances

Vitesse maxi 0 km/h
0 à 100 km/h 0.00 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 0.00
Urbaine 0.00
Mixte 0.00
Essai 0.00

Cure de jouvence bienvenue

L’important programme CITROEN de nouveautés (la C4) de restylage (C5) et de modèles dérivés (C3 Start and Go) pour 2004 constitue une remarquable stimulation pour l’ensemble des produits de la marque. La nouvelle CITROEN C5 présentée actuellement au Mondial de Paris propose un véritable concentré de technologie et d’innovations favorisant le bien-être et la sécurité. Ce véhicule adopte, en avant-première dans la gamme CITROEN, de nouveaux systèmes d’aide à la conduite modernes et efficaces comme les projecteurs directionnels xénon bi-fonction permettant un éclairage optimal en virage, l’aide au stationnement avant et arrière avec visualisation de la manœuvre sur l’écran multi-fonction, un limiteur et régulateur de vitesse ou encore un système inédit d’alerte de franchissement involontaire de ligne (AFIL). AFIL est un système détectant, sur autoroute ou voie rapide, un changement de voie non intentionnel, clignotant non actionné. Le conducteur est alerté par le déclenchement d’un vibreur situé dans l’assise du siège, du côté correspondant au franchissement de ligne.

La nouvelle CITROEN C5 dispose aussi en matière de sécurité d’une nouvelle génération d’ESP qui corrige la trajectoire de manière plus fine et plus efficace et d’un nouveau coussin gonflable de colonne de direction pour une meilleure protection des genoux et des tibias du conducteur. La CITROEN C5 bénéficie, par ailleurs, d’un confort intérieur supérieur, grâce au vitrage latéral feuilleté, et à une suspension Hydractive filtrant plus efficacement les imperfections de la chaussée. A l’intérieur, l’habitacle incite à voyager et à s’abandonner au plaisir de conduire et, pour les passagers, à celui de se laisser conduire. A l’extérieur, la nouvelle C5 se distingue par ses lignes claires et tendues. A l’avant, les blocs optiques en forme de boomerang, sont mis en valeur par le nouveau dessin du capot en aluminium et de la calandre portant de nouveaux chevrons plus géométriques. En partie basse, la C5 reçoit un bouclier intégrant des bandeaux de protection et des projecteurs antibrouillard situés au niveau de la prise d’air du bouclier avant. A l’arrière l’auto présente un rappel des feux boomerang en cohérence avec l’avant. L’intérieur est doté d’éléments chromés ou laqués. Un jonc de style créé la liaison entre le haut et le bas de la planche de bord et peut se prolonger jusque dans les contre-portes. La planche de bord reçoit une instrumentation moderne et une façade de console centrale intégrant une climatisation automatique bizone à réglages séparés et un système hi-fi. En complément de la climatisation, un capteur d’ensoleillement mesure à l’avant (côté droit et côté gauche) l’intensité des rayons du soleil. Il permet au système de climatisation d’atténuer l’effet de rayonnement solaire en faisant varier automatiquement la distribution et la température de l’air pulsé. Ces groupes de climatisation sont équipés d’un capteur d’hygrométrie qui prévient l’apparition de buée dans l’habitacle et d’un filtre à pollen, combiné à une couche de charbon actif, pour isoler davantage l’habitacle de certains agents polluants extérieurs. La gamme se compose de trois motorisations essence : deux quatre cylindres 1,8 litre 16 soupapes et 2 litres 16 soupapes de respectivement 117 et 143 ch., ainsi qu’un six cylindres en V de 3 litres de cylindrée et 24 soupapes, intégrant un système de distribution à calage continûment variable développant 210 ch. Une boîte automatique auto-adaptative à commande séquentielle est disponible avec le 2.0i 16V et en série avec six vitesses sur la V6. Côté Diesel , trois motorisations HDi associée à la technologie à rampe commune de dernière génération et dont les puissances varient de 110 (1.6 HDi) à 138 ch (2.0 HDi), cette dernière étant associée à une nouvelle boîte de vitesses manuelle à 6 rapports. La version 2.2 HDi de 136 ch est couplée à une boîte automatique auto-adaptative à commande séquentielle. Les atouts des moteurs HDi en matière de protection de l’environnement sont renforcés par la présence du filtre à particules (FAP).

Lignes nouvelles plus dynamiques

A l’extérieur, la nouvelle C5 se distingue par ses lignes claires et tendues. A l’avant, les blocs optiques en forme de boomerang, sont mis en valeur par le nouveau dessin du capot en aluminium et de la calandre portant de nouveaux chevrons plus géométriques. En partie basse, la C5 reçoit un bouclier intégrant des bandeaux de protection et des projecteurs antibrouillard situés au niveau de la prise d’air du bouclier avant. A l’arrière l’auto présente un rappel des feux boomerang en cohérence avec l’avant. L’intérieur est doté d’éléments chromés ou laqués. Un jonc de style créé la liaison entre le haut et le bas de la planche de bord et peut se prolonger jusque dans les contre-portes. La planche de bord reçoit une instrumentation moderne et une façade de console centrale intégrant une climatisation automatique bizone à réglages séparés et un système hi-fi. En complément de la climatisation, un capteur d’ensoleillement mesure à l’avant (côté droit et côté gauche) l’intensité des rayons du soleil. Il permet au système de climatisation d’atténuer l’effet de rayonnement solaire en faisant varier automatiquement la distribution et la température de l’air pulsé. Ces groupes de climatisation sont équipés d’un capteur d’hygrométrie qui prévient l’apparition de buée dans l’habitacle et d’un filtre à pollen, combiné à une couche de charbon actif, pour isoler davantage l’habitacle de certains agents polluants extérieurs.

Au choix, trois motorisations essence et trois motorisations Diesel Hdi

La gamme se compose de trois motorisations essence : deux quatre cylindres 1,8 litre 16 soupapes et 2 litres 16 soupapes de respectivement 117 et 143 ch., ainsi qu’un six cylindres en V de 3 litres de cylindrée et 24 soupapes, intégrant un système de distribution à calage continûment variable développant 210 ch. Une boîte automatique auto-adaptative à commande séquentielle est disponible avec le 2.0i 16V et en série avec six vitesses sur la V6. Côté Diesel , trois motorisations HDi associée à la technologie à rampe commune de dernière génération et dont les puissances varient de 110 (1.6 HDi) à 138 ch (2.0 HDi), cette dernière étant associée à une nouvelle boîte de vitesses manuelle à 6 rapports. La version 2.2 HDi de 136 ch est couplée à une boîte automatique auto-adaptative à commande séquentielle. Les atouts des moteurs HDi en matière de protection de l’environnement sont renforcés par la présence du filtre à particules (FAP).

Les concepteurs de la C5 restylée ont bien entendu les critiques faites de ci de là à la grande berline aux chevrons. La voilà maintenant mieux armée pour faire face à la concurrence. Le choix fait par CITROEN de ne pas envisager (pour le moment) de motoriser la nouvelle C5 avec le nouveau V6 HDi PSA/FORD est peut-être regrettable !

Jean-Pierre LAURAIN

2004-10-10