HONDA Accord i-CTDI Sport Navi

ESPACE BERLINE
  • Insonorisation
  • Equipements
  • Moteur
  • Esthétique
  • Finition

Prix : 28 400 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres, 16 soupapes, turbo Diesel, injection directe avec rampe commune
Cylindrée 2204 cm³
Puissance maxi 140 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 34.20 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.67 m
Largeur 1.76 m
Hauteur 1.45 m

Poids

Total 1533 kg

Capacités

Coffre de 459 à 0 dm³
Réservoir 65 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 210 km/h
0 à 100 km/h 9.40 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.60
Urbaine 6.70
Mixte 5.40
Essai 0.00

Un silence à toute épreuve

Jusqu’à présent, HONDA utilisait plutôt les moteurs Diesel d’autres constructeurs tels que PEUGEOT (pour motoriser sa Concerto) ou son ex partenaire ROVER (pour sa Civic)., Pour la septième génération de sa berline Accord, HONDA a développé son propre moteur Diesel pour affirmer son indépendance, pour répondre au marché européen avide de ce type de moteur et surtout montrer son savoir-faire dans le domaine. Le défi n’était pas facile à relever au regard de l’avance que possède déjà la concurrence. Les ingénieurs HONDA ont plus que gagner leur pari en concevant un moteur Diesel efficace en matière de rendement et de discrétion.

Moteur révolutionnaire

Entièrement en aluminium, le quatre cylindres de 2.204 cm3 utilise la technologie injection directe à rampe commune de seconde génération. Monté transversalement, cette mécanique développe 140 ch à 4.000 tr/mn avec un couple de 340 Nm délivré dès 2.000 tr/mn. Il est doté de quatre soupapes par cylindre, d'un arbre d'équilibrage et d'un turbocompresseur à géométrie variable avec échangeur. Sa consommation est particulièrement faible : 5,4 l/100 km de moyenne pour la berline et 5,8 l pour la version Tourer (break), soit des valeurs très concurrentielles. Il ne faut à cette Accord i-CDTi que 9,4 secondes pour avaler le 0 à 100 km/h et sa vitesse de pointe atteint 210 km/h. La transmission est assurée par une boîte manuelle à 5 rapports. Ce qui surprend le plus au volant de l’Accord, c'est le silence qui règne dans l’habitacle. Le bruit du moteur est à peine perçu. A titre d’exemple, par temps de pluie, les essuie-glace font plus de bruit que la motorisation. Le constructeur japonais a cherché à faire oublier aux passagers qu’ils voyagent "dans" un Diesel. L'isolation phonique a donc été particulièrement bien soignée avec un dispositif acoustique pour réduire les bruits au niveau du capot moteur et de la cloison séparant le moteur de l'habitacle. L'épaisseur des vitres avant est passée de 3,5 mm à 5 mm toujours avec ce même souci de limitation du bruit. En bref, c'est un des moteurs Diesel les plus discrets que nous ayons pu essayer. La route en devient moins fatigante… Même si elle est un peu moins anonyme que la version précédente, la HONDA Accord n'a pas révolutionné son esthétique. Elle est même d’un classique époustouflant et assez fade à mon goût au regard de la concurrence qui rivalise d’idées (à l’image de RENAULT ou de MAZDA). Seule la calandre s’affirme un peu plus et les rétroviseurs intègrent un rappel de clignotants. Une touche d’esthétique de plus en plus prisée chez les constructeurs, mais gare aux petits chocs lors des manœuvres car l’addition risque d’être dure à digérer. La finition est correcte mais manque d'imagination. Seul point positif, le tableau de bord offre une touche de fantaisie avec un large écran tactile et des commandes facilement accessibles. C’est bien sous le capot qu’on trouve la révolution… Sur la route, les suspensions et la direction vive et précise confèrent à la HONDA une tenue de route aussi imperturbable et irréprochable que celle des références françaises. Dotée d'un ESP et d'un freinage très mordant, l'Accord est agréable et sécurisante malgré un léger défaut de vibrations, sensible sur mauvais revêtement. Sûre et réactive, c'est une routière digne de se nom. Economique et performante, elle comblera les pères de famille les plus exigeants. L'Accord est dotée d'un équipement ultra complet offrant, entre autres, des essuie-glace à déclenchement automatique, un régulateur de vitesse, un nouveau système de navigation par satellite (avec écran tactile), un toit ouvrant, un ensemble CD-radio et six airbags (deux rideaux en plus des frontaux et latéraux).

Chasseur de bruit !

Ce qui surprend le plus au volant de l’Accord, c'est le silence qui règne dans l’habitacle. Le bruit du moteur est à peine perçu. A titre d’exemple, par temps de pluie, les essuie-glace font plus de bruit que la motorisation. Le constructeur japonais a cherché à faire oublier aux passagers qu’ils voyagent "dans" un Diesel. L'isolation phonique a donc été particulièrement bien soignée avec un dispositif acoustique pour réduire les bruits au niveau du capot moteur et de la cloison séparant le moteur de l'habitacle. L'épaisseur des vitres avant est passée de 3,5 mm à 5 mm toujours avec ce même souci de limitation du bruit. En bref, c'est un des moteurs Diesel les plus discrets que nous ayons pu essayer. La route en devient moins fatigante…

Esthétiquement banale

Même si elle est un peu moins anonyme que la version précédente, la HONDA Accord n'a pas révolutionné son esthétique. Elle est même d’un classique époustouflant et assez fade à mon goût au regard de la concurrence qui rivalise d’idées (à l’image de RENAULT ou de MAZDA). Seule la calandre s’affirme un peu plus et les rétroviseurs intègrent un rappel de clignotants. Une touche d’esthétique de plus en plus prisée chez les constructeurs, mais gare aux petits chocs lors des manœuvres car l’addition risque d’être dure à digérer. La finition est correcte mais manque d'imagination. Seul point positif, le tableau de bord offre une touche de fantaisie avec un large écran tactile et des commandes facilement accessibles. C’est bien sous le capot qu’on trouve la révolution…

Une vraie routière

Sur la route, les suspensions et la direction vive et précise confèrent à la HONDA une tenue de route aussi imperturbable et irréprochable que celle des références françaises. Dotée d'un ESP et d'un freinage très mordant, l'Accord est agréable et sécurisante malgré un léger défaut de vibrations, sensible sur mauvais revêtement. Sûre et réactive, c'est une routière digne de se nom. Economique et performante, elle comblera les pères de famille les plus exigeants. L'Accord est dotée d'un équipement ultra complet offrant, entre autres, des essuie-glace à déclenchement automatique, un régulateur de vitesse, un nouveau système de navigation par satellite (avec écran tactile), un toit ouvrant, un ensemble CD-radio et six airbags (deux rideaux en plus des frontaux et latéraux).

Avec l'Accord i-CTDi, HONDA a réussi son pari de réaliser une motorisation Diesel performante et entre de manière très remarquée dans les marchés où le Diesel est roi. Force est de reconnaître que pour un coup d’essai, c’est un coup de maître. Reste maintenant, à HONDA de ne pas s’arrêter en si bon chemin en nous offrant des évolutions de cette motorisation.

Stéphane PEREZZAN

2004-10-15