AUDI Q7 3.0 V6 TDI Quattro - Pack Avus (7 places)

ESPACE TOUT-TERRAIN
  • Qualité de présentation
  • Agrément à bord
  • Performances
  • Sécurité sur tout chemin
  • Habitabilité pour 5 places
  • Encombrement (longueur)
  • Habitabilité troisième rang
  • Prix

Prix : 66 850 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 6 cylindres - 24 soupapes turbo diesel injection directe à rampe commune
Cylindrée 2967 cm³
Puissance maxi 233 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 51.20 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 5.09 m
Largeur 1.98 m
Hauteur 1.74 m

Poids

Total 2295 kg

Capacités

Coffre de 333 à 2035 dm³
Réservoir 100 L
Nb de places 7

Performances

Vitesse maxi 216 km/h
0 à 100 km/h 9.10 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 8.30
Urbaine 14.60
Mixte 10.50
Essai 0.00

Q7, le SUV qualifié pour 7

Absent du marché des SUV haut de gamme et constatant les parts croissantes prises par le X5 de BMW et le ML de MERCEDES aux Etats-Unis, AUDI rattrape son retard en lançant son imposant Q7, prononcé "Kiou Seven". Le SUV AUDI Q7 a été conçu d’abord pour plaire aux Américains, d’où la taille de l’engin qui, en plus de ses dimensions hors normes, permet d’accueillir jusqu’à sept places. Construit à Bratislava, à partir d’une plate forme commune aux PORSCHE Cayenne et VW Touareg, l’AUDI Q7 se revendique le SUV de troisième génération en marquant ses différences.

Q7 au look de Cross-Over XXL

AUDI s’entoure de ses propres équipements pour garder et maintenir sa marque de fabrique dans le domaine de la qualité perçue. Dans ses choix techniques, AUDI propose la transmission intégrale permanente Quattro qui fête d’ailleurs son quart de siècle. Comme la S8, la RS4, et la S6, le Q7 en adopte une de troisième génération, avec un nouvel autobloquant privilégiant le train arrière avec une répartition 40/60 du couple, comme une toute bonne propulsion. Le Q7 allie dans sa partie supérieure des lignes sportives et élégantes et dans sa partie inférieure, un design plus robuste et rassurant. Agressif, le Q7, avec sa fameuse calandre single frame typique de l’actuelle famille AUDI, témoigne de sa virilité et ne laisse que peu de place au pare-chocs et aux feux. Ce gigantisme n’est pas dû à la longueur (5,08 mètres) mais à la hauteur et surtout à une largeur de camionnette (1,98 mètre). L’arrière est lui aussi racé, avec des larges optiques rouges façon AUDI A4 très proche d’ailleurs du nouveau A6 Allroad. On remarque aussi les deux sorties d’échappement discrètes attestant de moteurs puissants et selon les modèles, des jantes spécifiques en alliage de 18, 19 voire même 20 pouces (finition Avus ou en option) ! Disponible dans les concessions AUDI, l’offre des motorisations se résume au V6 diesel TDI 3.0 de 233 chevaux et au V8 essence 4.2 FSI de 350 chevaux qui ravira les Américains et beaucoup moins les Européens. Le modèle à l’essai, le V6 TDI beaucoup plus accessible en prix que le V8 FSI, s’adapte fort bien à nos routes sinueuses grâce à son couple généreux. Son agrément et sa consommation maîtrisée (11 à 12 litres) tiennent à son alimentation à rampe commune de dernière génération et au mode de fonctionnement des injecteurs piézoélectriques (privilégiant le silence de fonctionnement du moteur). Bien entendu, le V6 TDI du Q7 est équipé d’un filtre à particules sans entretien avec catalyseur intégré pour limiter son impact sur l'environnement (émission de 282 g/km de CO2 quand même). Dans l’avenir, AUDI élargira sa gamme diesel en proposant un V8 4.2 TDI de 326 chevaux (celui de l’A8) et aussi un tout nouveau V12 TDI de cinq litres de cylindrée et plus de 500 chevaux (différent du V12 TDI du R10 Le Mans). L’AUDI Q7 s’est laissé dompter facilement grâce à une direction des plus douces, une suspension pneumatique (incompatible avec le châssis sport) confortable et idéalement maintenue et une douceur générale des commandes qui rendent la conduite agréable et détendue. Afin de satisfaire tout style de conduite, plusieurs programmes de régulation de la hauteur de la suspension pneumatique sont disponibles (Automatique, Confort, Dynamique, Tout chemin et Assistance SAV). Le moteur V6 TDI associé à une boîte automatique Tiptronic à six rapports s’adapte très facilement à une conduite sportive. On peut par ailleurs, en mode séquentiel, passer les vitesses manuellement avec le levier ou (en option) via les palettes installées à portée de doigts de chaque côté de la colonne de direction comme dans une véritable Formule 1. La grande réussite de l’AUDI Q7 est d’offrir l’ambiance, le cocooning et la finition d’une berline de haut de gamme dans une carrosserie de SUV. Il va s’en dire que le Q7 s’apprécie surtout pour son confort, sa modularité, son espace intérieur et ses espaces de rangements multiples. Une fois installés à bord, les occupants apprécieront l’ambiance remarquablement raffinée de ce vaisseau de luxe tout à fait digne de sa cousine limousine l’AUDI A8. Parmi les options les plus recommandables, citons notamment un intéressant et efficace radar anti angle mort, avertissant le conducteur du moment (témoins lumineux sur les rétroviseurs extérieurs et signal acoustique) où un autre véhicule double dans une zone à faible visibilité et une installation multimédia BOSE Surround Sound à 14 haut parleurs d’une puissance totale de 270 watts digne d’un véritable Home Cinéma.

Objectif du Q7: dynamisme et agrément

Disponible dans les concessions AUDI, l’offre des motorisations se résume au V6 diesel TDI 3.0 de 233 chevaux et au V8 essence 4.2 FSI de 350 chevaux qui ravira les Américains et beaucoup moins les Européens. Le modèle à l’essai, le V6 TDI beaucoup plus accessible en prix que le V8 FSI, s’adapte fort bien à nos routes sinueuses grâce à son couple généreux. Son agrément et sa consommation maîtrisée (11 à 12 litres) tiennent à son alimentation à rampe commune de dernière génération et au mode de fonctionnement des injecteurs piézoélectriques (privilégiant le silence de fonctionnement du moteur). Bien entendu, le V6 TDI du Q7 est équipé d’un filtre à particules sans entretien avec catalyseur intégré pour limiter son impact sur l'environnement (émission de 282 g/km de CO2 quand même). Dans l’avenir, AUDI élargira sa gamme diesel en proposant un V8 4.2 TDI de 326 chevaux (celui de l’A8) et aussi un tout nouveau V12 TDI de cinq litres de cylindrée et plus de 500 chevaux (différent du V12 TDI du R10 Le Mans). L’AUDI Q7 s’est laissé dompter facilement grâce à une direction des plus douces, une suspension pneumatique (incompatible avec le châssis sport) confortable et idéalement maintenue et une douceur générale des commandes qui rendent la conduite agréable et détendue. Afin de satisfaire tout style de conduite, plusieurs programmes de régulation de la hauteur de la suspension pneumatique sont disponibles (Automatique, Confort, Dynamique, Tout chemin et Assistance SAV). Le moteur V6 TDI associé à une boîte automatique Tiptronic à six rapports s’adapte très facilement à une conduite sportive. On peut par ailleurs, en mode séquentiel, passer les vitesses manuellement avec le levier ou (en option) via les palettes installées à portée de doigts de chaque côté de la colonne de direction comme dans une véritable Formule 1.

Q7 confort Premium

La grande réussite de l’AUDI Q7 est d’offrir l’ambiance, le cocooning et la finition d’une berline de haut de gamme dans une carrosserie de SUV. Il va s’en dire que le Q7 s’apprécie surtout pour son confort, sa modularité, son espace intérieur et ses espaces de rangements multiples. Une fois installés à bord, les occupants apprécieront l’ambiance remarquablement raffinée de ce vaisseau de luxe tout à fait digne de sa cousine limousine l’AUDI A8. Parmi les options les plus recommandables, citons notamment un intéressant et efficace radar anti angle mort, avertissant le conducteur du moment (témoins lumineux sur les rétroviseurs extérieurs et signal acoustique) où un autre véhicule double dans une zone à faible visibilité et une installation multimédia BOSE Surround Sound à 14 haut parleurs d’une puissance totale de 270 watts digne d’un véritable Home Cinéma.

Nul doute le Q7 se pose en sérieux concurrent des SUV très haut de gamme (ML, Touareg, X5). La version V6 diesel très prisée en hexagone sera la plus vendue. D’ailleurs pour sa première année de commercialisation, les ventes de l’AUDI Q7 ont été plus que concluante (3.075 immatriculations) avec un pourcentage de 75% vers la finition la plus prestigieuse Avus !

Jean-Pierre LO-HIVE

2007-07-20