KIA Carens 2.0 CRDI 140 Active 5 portes

ESPACE MONOSPACE
  • Performances du moteur diesel
  • Consommation
  • Confort
  • Vraie troisième banquette arrière
  • Design quelconque
  • Volume du coffre en mode 7 places

Prix : 23 200 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres en ligne turbo diesel injection directe à rampe commune
Cylindrée 1911 cm³
Puissance maxi 140 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 30.80 mkg à 3000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.55 m
Largeur 1.80 m
Hauteur 1.72 m

Poids

Total 1556 kg

Capacités

Coffre de 414 à 0 dm³
Réservoir 55 L
Nb de places 7

Performances

Vitesse maxi 187 km/h
0 à 100 km/h 11.00 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.30
Urbaine 7.80
Mixte 6.20
Essai 0.00

Le monospace sobre

KIA contre-attaque sur le marché des monospaces compacts en proposant une version restylée de son Carens. Le nouveau Carens est la troisième génération de ce véhicule depuis sa création en 1998. Désormais KIA vise clairement une clientèle européenne friande de monospaces compacts. Le segment est certes porteur, mais où l’existence de nombreux modèles, dont notamment certaines stars des constructeur français, sont bien en place en termes de nombre de ventes. Alors qu'est-ce que ce Carens peut apporter de différent ? C’est que nous allons voir à travers cet essai.

Un monospace compact au design sobre

Actuellement KIA dispose de deux monospaces dans sa gamme de véhicule. Le Carens est la version la plus compacte des deux (l’autre monospace est le Carnival). Il a subi un "restyling" pour lui permettre de concurrencer plus sérieusement les stars du secteur (FORD Focus C-max, RENAULT Mégane Scénic, CITROËN Xsara et C4 Picasso ou encore VOLKSWAGEN Touran pour ne citer qu’eux). Le nouveau Carens présente aujourd’hui une apparence totalement nouvelle à l’extérieur comme à l’intérieur. KIA se devait de remplacer l'ancienne version qui avait des allures relativement quelconques et un bloc moteur un peu bruyant dans sa version diesel. D’un point de vue esthétique, le Carens dispose de formes arrondies qui lui donnent une allure passe-partout ce qui ne sera pas forcément apprécié des utilisateurs en recherche d’une voiture au style original. Cette impression est cependant atténuée par la forme du hayon, des optiques arrière et du bas de caisse. On notera les imposants phares. Le Carens fait plus de 4,5 mètres de longueur ce qui en fait un des monospaces compacts les plus long de sa catégorie. Le KIA propose cinq places dont une deuxième rangée de sièges composée d’une banquette arrière rabattable 60/40. Dans cette configuration le Carens offre une habitabilité et une modularité meilleures que celles de l’ancienne génération (la deuxième rangée de siège coulisse) bien qu’au regard de la longueur du véhicule on pourrait en attendre encore plus. Une option troisième rangée de banquette à 500 € offre deux places supplémentaires qui s’extirpent du coffre indépendamment l’un de l’autre. Par contre les deux personnes qui s’y installeront ne devront pas être des joueurs de basket et de plus, le coffre, aux dimensions raisonnables en mode cinq places, devient alors très restreint, n’offrant plus aucune possibilité d’embarquer des bagages pour plusieurs personnes. Autre inconvénient de la version sept places, l’absence de cache bagages pour le coffre. L'équipement de la version essayée, finition "Active" qui correspond au deuxième niveau sur quatre possibles, offre notamment la climatisation automatique, un régulateur de vitesse, des rétroviseurs électriques, des lève-vitres électriques et des jantes aluminium de seize pouces. Côté sécurité, l’ABS et le répartiteur de freinage sont de série, l’ESP lui, est en option (1100 €). La planche de bord, de couleur grise bi-ton, est à l’image de ce Carens, fonctionnelle certes mais sans originalité et comme quelquefois chez KIA, des efforts restent à faire sur la qualité des matériaux. Les différents indicateurs, les commandes de bord et l’autoradio (MP3) sont bien positionnés même si l’autoradio demanderait à gagner en qualité sonore (au contraire de la Cee'd qui fait bien mieux dans ce domaine). Dans les petites particularités, on note le pommeau de vitesses situé en position haute et le frein de parking est une pédale située au sol comme sur de nombreux véhicules américains. La très bonne surprise du Carens est son turbo diesel CRDI de deux litres. Ce bloc moteur de 140 chevaux est associé à une boîte de vitesses à six rapports très efficace et qui permet une consommation bien réglée. Nous avons essayé le véhicule sur autoroute et les performances du moteur, KIA-HYUNDAI (la maison mère de KIA), nous ont étonnés malgré le poids à vide du véhicule de près de 1.600 kg. Le moteur est relativement silencieux (un effort a dû être fait sur l’insonorisation de l’habitacle), ce qui permet un confort routier appréciable. Le monospace s’appuie sur la plateforme de la Magentis et côté comportement routier, le véhicule s’en sort très bien que ce soit en milieu urbain ou sur autoroute. Les 140 chevaux offrent même une reprise suffisante permettant des dépassements efficaces en toute sécurité. Côté service après-vente, le Carens est garanti trois ans, ce qui aura pour effet de convaincre certains hésitants. On ne risque pas de se perdre dans de multiples motorisations : c’est simple on a le choix entre ce moteur diesel ou la version essence de deux litres de 145 chevaux. Il va s’en dire qu’au vu des performances du moteur diesel et de la consommation au demeurant très correcte, le diesel nous semble incontournable. On ajoutera que les versions à boîte automatique existent pour chacune des motorisations.

Une bloc moteur diesel performant

La très bonne surprise du Carens est son turbo diesel CRDI de deux litres. Ce bloc moteur de 140 chevaux est associé à une boîte de vitesses à six rapports très efficace et qui permet une consommation bien réglée. Nous avons essayé le véhicule sur autoroute et les performances du moteur, KIA-HYUNDAI (la maison mère de KIA), nous ont étonnés malgré le poids à vide du véhicule de près de 1.600 kg. Le moteur est relativement silencieux (un effort a dû être fait sur l’insonorisation de l’habitacle), ce qui permet un confort routier appréciable. Le monospace s’appuie sur la plateforme de la Magentis et côté comportement routier, le véhicule s’en sort très bien que ce soit en milieu urbain ou sur autoroute. Les 140 chevaux offrent même une reprise suffisante permettant des dépassements efficaces en toute sécurité. Côté service après-vente, le Carens est garanti trois ans, ce qui aura pour effet de convaincre certains hésitants. On ne risque pas de se perdre dans de multiples motorisations : c’est simple on a le choix entre ce moteur diesel ou la version essence de deux litres de 145 chevaux. Il va s’en dire qu’au vu des performances du moteur diesel et de la consommation au demeurant très correcte, le diesel nous semble incontournable. On ajoutera que les versions à boîte automatique existent pour chacune des motorisations.

Le Carens ne peut pas être classé comme le monospace de l’année. En effet si vous recherchez un monospace "tendance" et proposant de multiples options, il faudra aller voir la concurrence. La force du Carens est ailleurs et comme souvent chez le constructeur coréen KIA, c’est le rapport prix / qualité / prestations qui peut faire la différence. Le très bon bloc moteur d’origine HUYNDAI associé à une bonne mécanique (boîte de vitesses et suspensions) lui confère un réel agrément de conduite et un comportement routier appréciable. Si on ajoute à cela les sept vraies places optionnelles, on obtient un véhicule intéressant pour un ménage qui souhaite investir dans une voiture familiale sans pour cela débourser des sommes trop importantes.

Harry ANDRE

2007-10-01