LANCIA Musa 1.3 multijet

ESPACE CITADINE

Prix : de 16 900 € à 22 100 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 soupapes turbo diesel injection directe à rampe commune
Cylindrée 1248 cm³
Puissance maxi 90 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 20.00 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.03 m
Largeur 1.70 m
Hauteur 1.66 m

Poids

Total 0 kg

Capacités

Coffre de 395 à 465 dm³
Réservoir 47 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 173 km/h
0 à 100 km/h 12.50 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.00
Urbaine 6.00
Mixte 4.70
Essai 0.00

La muse a grandi

Après trois ans de vie, la LANCIA Musa s'offre un petit remodelage, enfin quand je dis petit, je fais une erreur de cinq centimètres. En effet, la nouvelle Musa s'est allongée de cette valeur comme pour mieux s'éloigner de ce segment de mini monospace qui a vu ses ventes dégringoler. D'ailleurs, RENAULT fait de même avec son Grand Modus. La Musa s'est embellie au passage, en renforçant et améliorant sa dotation pour mieux concurrencer la Classe A de MERCEDES à qui elle compte bien toujours faire de l'ombre…

En attendant Delta

C'est sûr, les italiens sont les champions du design. Ils ont redonné un air "Premium" à la LANCIA avec une débauche d'inserts chromés sur la carrosserie tout en n'oubliant surtout pas les signes de reconnaissance de la future Delta. L'air de famille se remarque à l'arrière avec un nouveau hayon doté d'une vitre teintée descendant plus bas, dans l'esprit de celle du concept Delta HPE découvert au dernier Mondial de Paris. Les feux arrière, nouveaux eux aussi, ont gagné des LED (diodes) verticales qui rappellent également la future LANCIA mais aussi les traits fins de l'élégante Thesis. La forme générale triangulaire fait un clin d'œil rapide à la MASERATI Quattroporte. Bref, l'arrière a gagné en élégance, souligné par des nouveaux boucliers contenant les feux de recul et antibrouillards repris de la Grande Punto. L'avant a renforcé sa personnalité en adoptant une calandre avec des barres verticales plus marquées, là aussi à l'image de la calandre Delta. Le bouclier a été revu pour redonner plus de "largeur" à la voiture. LANCIA vise plus haut en ajoutant du chrome, notamment sur l'entourage de la vitre de custode, à l'image du très discret coupé Kappa. Bien entendu, le nouveau logo simplifié habille la voiture. Outre le redesign de la voiture, l'allongement essentiellement porté sur l'arrière a voulu redonner ce qui pouvait manquer sur la version précédente : le volume du coffre. Il gagne 70 litres en aménagement cinq places et peut croître jusqu'à 465 litres dans cette même configuration. Cette contenance très intéressante s'obtient par la banquette arrière coulissante sur toutes les versions. Comme elle est asymétrique, on peut moduler le volume à sa guise en fonction du nombre de passagers arrière. Autre point positif, l'ouverture du hayon descend plus bas abaissant ainsi le seuil de chargement de quatre centimètres. L'habitabilité n'étant pas un handicap dans la Musa, l'intérieur est inchangé. Pas tout à fait, la sellerie est nouvelle avec notamment l'utilisation de cuir et Alcantara en finition supérieure "Platino". A part quelques teintes différentes des cadrans, le plus notable concerne l'amélioration de l'insonorisation et l'adoption d'un pare-brise anti-reflet (de série sur toutes les versions). Autre nouveauté dont LANCIA se targue à l'envi, l'accès au service VIP. Il s'agit d'assister le conducteur de Musa gratuitement pendant toute la durée de garantie (de deux ans). Sur simple appel, LANCIA prend en charge votre Musa chez vous pour s'occuper de l'entretien normal. Ensuite, le possesseur étant obligé de venir en concession récupérer sa voiture (c'est la loi), un taxi lui est payé (à hauteur de 50 €) pour faire le trajet. En cas d'avatar (perte de clés, crevaison, panne de batterie…) autre qu'un dysfonctionnement (qui lui est déjà couvert par la garantie constructeur), l'opération est semblable : l'appel à un numéro vert formé avec les lettres du mot "lancia" vous connectera au service d'assistance. Sans être taxé de sexiste, LANCIA soigne sa clientèle féminine, prépondérante pour cette voiture. Il est entendu que le service VIP pourra satisfaire aussi la gent masculine, d'autant que le constructeur turinois a l'intention de généraliser ce service aux autres véhicules à partir de 2008. Rien de très nouveau en ce qui concerne la panoplie de moteurs. La nouveauté arrivera en mai prochain sous la forme d'un turbo diesel inédit de 1,6 litre développant 120 chevaux. En attendant, trois Multijet bien connus sont proposés autour du petit 1,3 litre (70 et 90 chevaux) et du gros 1,9 litre de 100 chevaux. Bien que se situant aussi sous la barre des 140 g/km en émission de CO2, ce dernier devrait être remplacé par le 1,6 litre vraisemblablement plus sobre et plus en adéquation avec les futures normes européennes. Deux moteurs essence complètent l'offre avec une cylindrée unique de 1,4 litre (77 chevaux en version huit soupapes et 95 chevaux en seize soupapes). Et comme un quart des ventes se fait en Musa DFS (c'est le nom de la boîte robotisée "Dolce Farniente System"), chaque motorisation ou presque a accès à ce système moyennant 800 €. Limitez la conduite en "tout automatique", l’utilisation manuelle de cette boîte agrémente vraiment la conduite vu sa simplicité et sa souplesse. La dotation de série se résume à deux finitions "Oro" et "Platino". Inutile de rappeler que la liste des équipements est bien fournie avec la climatisation, quatre airbags, le volant réglable dans les deux directions, une sellerie tissu / microfibre inédite et le grand toit vitré et ouvrant "Gran Luce". Le passage au double coloris est toujours au catalogue puisque la version "B-Colore" est facturée 1.000 € en tant qu'option. Parmi les nouveaux équipements, on retiendra bien entendu l'accès VIP, mais aussi un ESP et les fixations Isofix pour les sièges enfant. Pour 2.000 € de plus, le haut de gamme "Platino" ajoute les jantes en alliage et toutes les aides automatiques (feux, pluie, radar de recul, régulateur de vitesse etc).

Grande Musa

Outre le redesign de la voiture, l'allongement essentiellement porté sur l'arrière a voulu redonner ce qui pouvait manquer sur la version précédente : le volume du coffre. Il gagne 70 litres en aménagement cinq places et peut croître jusqu'à 465 litres dans cette même configuration. Cette contenance très intéressante s'obtient par la banquette arrière coulissante sur toutes les versions. Comme elle est asymétrique, on peut moduler le volume à sa guise en fonction du nombre de passagers arrière. Autre point positif, l'ouverture du hayon descend plus bas abaissant ainsi le seuil de chargement de quatre centimètres. L'habitabilité n'étant pas un handicap dans la Musa, l'intérieur est inchangé. Pas tout à fait, la sellerie est nouvelle avec notamment l'utilisation de cuir et Alcantara en finition supérieure "Platino". A part quelques teintes différentes des cadrans, le plus notable concerne l'amélioration de l'insonorisation et l'adoption d'un pare-brise anti-reflet (de série sur toutes les versions). Autre nouveauté dont LANCIA se targue à l'envi, l'accès au service VIP. Il s'agit d'assister le conducteur de Musa gratuitement pendant toute la durée de garantie (de deux ans). Sur simple appel, LANCIA prend en charge votre Musa chez vous pour s'occuper de l'entretien normal. Ensuite, le possesseur étant obligé de venir en concession récupérer sa voiture (c'est la loi), un taxi lui est payé (à hauteur de 50 €) pour faire le trajet. En cas d'avatar (perte de clés, crevaison, panne de batterie…) autre qu'un dysfonctionnement (qui lui est déjà couvert par la garantie constructeur), l'opération est semblable : l'appel à un numéro vert formé avec les lettres du mot "lancia" vous connectera au service d'assistance. Sans être taxé de sexiste, LANCIA soigne sa clientèle féminine, prépondérante pour cette voiture. Il est entendu que le service VIP pourra satisfaire aussi la gent masculine, d'autant que le constructeur turinois a l'intention de généraliser ce service aux autres véhicules à partir de 2008.

VIP

Rien de très nouveau en ce qui concerne la panoplie de moteurs. La nouveauté arrivera en mai prochain sous la forme d'un turbo diesel inédit de 1,6 litre développant 120 chevaux. En attendant, trois Multijet bien connus sont proposés autour du petit 1,3 litre (70 et 90 chevaux) et du gros 1,9 litre de 100 chevaux. Bien que se situant aussi sous la barre des 140 g/km en émission de CO2, ce dernier devrait être remplacé par le 1,6 litre vraisemblablement plus sobre et plus en adéquation avec les futures normes européennes. Deux moteurs essence complètent l'offre avec une cylindrée unique de 1,4 litre (77 chevaux en version huit soupapes et 95 chevaux en seize soupapes). Et comme un quart des ventes se fait en Musa DFS (c'est le nom de la boîte robotisée "Dolce Farniente System"), chaque motorisation ou presque a accès à ce système moyennant 800 €. Limitez la conduite en "tout automatique", l’utilisation manuelle de cette boîte agrémente vraiment la conduite vu sa simplicité et sa souplesse. La dotation de série se résume à deux finitions "Oro" et "Platino". Inutile de rappeler que la liste des équipements est bien fournie avec la climatisation, quatre airbags, le volant réglable dans les deux directions, une sellerie tissu / microfibre inédite et le grand toit vitré et ouvrant "Gran Luce". Le passage au double coloris est toujours au catalogue puisque la version "B-Colore" est facturée 1.000 € en tant qu'option. Parmi les nouveaux équipements, on retiendra bien entendu l'accès VIP, mais aussi un ESP et les fixations Isofix pour les sièges enfant. Pour 2.000 € de plus, le haut de gamme "Platino" ajoute les jantes en alliage et toutes les aides automatiques (feux, pluie, radar de recul, régulateur de vitesse etc).

Après l'Ypsilon, c'est au tour de la LANCIA Musa de se refaire une petite cure de rajeunissement ou simplement de remise en forme. La métamorphose agrandit la voiture, profitant au volume du coffre et à son seuil de chargement abaissé. Les traits bénéficient de quelques touches à la fois luxueuses et dans l'esprit de la Delta qui arrivera enfin en 2008. La Musa vise toujours haut en offrant une dotation de série intéressante dont un service d'assistance et de maintenance baptisé VIP. En plus de ses nouveaux traits, la nouvelle LANCIA a pris de l'assurance…

Philippe NIOLLET

2007-12-01