KIA Picanto 1.1 CRDi

ESPACE CITADINE
  • Look
  • 5 portes
  • Garantie
  • Equipement de série
  • Volume coffre en configuration cinq places

Prix : de 7 990 € à 11 490 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 3 cylindres - 12 soupapes turbo diesel injection directe rampe commune
Cylindrée 1120 cm³
Puissance maxi 75 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 15.60 mkg à 1900.00 tr/min

Dimensions

Longueur 3.53 m
Largeur 1.59 m
Hauteur 1.48 m

Poids

Total 1058 kg

Capacités

Coffre de 157 à 882 dm³
Réservoir 35 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 163 km/h
0 à 100 km/h 15.70 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 3.80
Urbaine 5.40
Mixte 4.40
Essai 0.00

Total movida

Le segment des petites voitures est en plein mouvement depuis l'arrivée des RENAULT Twingo et FIAT 500. KIA a rapidement réagi en remodelant sa Picanto. Il est vrai qu'après trois années d'existence, un petit passage chez le "relifteur" est forcément bienvenu. La mini KIA arrive en concessions avec un mot d'ordre : fini de rire. Alors, devenue plus sérieuse la mignonne coréenne ? C'est ce que nous allons voir…

En chair et en os

La ligne de la KIA est bien proportionnée, les designers n'ont pas eu à la retoucher, c'est toujours cela d'économisé. Ils se sont plutôt penchés sur ce qu'on voit en premier : la face avant. Image de Marque oblige, la calandre a adopté le dessin inauguré par la Cee'd, marqué par deux barres horizontales en inox encadrant le logo pour la version haut de gamme. Les optiques ont été entièrement revues, passant à une forme nettement arrondie s'étirant sur les ailes pour placer les clignotants. Plus féminine, la face avant a gagné en allègement grâce au capot redessiné pour le rendre plus plongeant, c'est toujours mieux pour l'aérodynamique de la voiture. L'arrière est quasi semblable à la version d'origine. L'intérieur des feux a été revu afin de récupérer deux formes circulaires, plus actuelles. Les boucliers ont été eux aussi redessinés en leur donnant une forme plus ronde, surtout à l'avant pour préserver le piéton en cas de choc. La nouvelle Picanto voit sa longueur augmenter de quatre centimètres dont trois à l'avant. Séduire la population féminine pour une voiture typée citadine est une bonne stratégie. Comme la Picanto est une voiture avec une carrosserie à cinq portes, l'accès à l'arrière est plus facile pour les enfants. Voilà un argument qui peut lui donner la préférence. En attendant sa cousine i10 de HYUNDAI, ses concurrentes, comme le trio PSA/TOYOTA ou la FIAT Panda, commencent à accuser quelques années elles aussi. La petite KIA conserve le même empattement de 2,37 mètres avec à peine 1,20 mètre pour les porte-à-faux symboliques. L'intérieur a reçu quelques très légères retouches qui se reconnaissent d'abord par une harmonie de couleur noire. La console centrale a été redessinée tout comme la visière des compteurs qui bénéficient au passage du rétro éclairage orange de la Cee'd. Les tissus sont nouveaux à dominante noire pour rester dans le ton sérieux de l'habitacle. Pour avoir testé une des places arrière, l'espace est surprenant, sans même recourir à une banquette coulissante (celle de la KIA est fixe). En revanche, l'homologation à cinq places ne peut se comprendre qu'avec trois enfants et encore. Le coffre est extrêmement petit (seulement 157 litres). Plus petit que celui d'une Panda (230 litres), il est toutefois plus volumineux que celui d'une 107/C1/Aygo (139 litres) pourtant plus longue. Heureusement, la Picanto dispose de quelques rangements supplémentaires dans l'habitacle dont un tiroir sous le siège passager en finition haute. Deux petites mesquineries auraient pu être évitées : la tablette n'est maintenue que par une seule ficelle et le hayon ne contient pas de poignée intérieure pour le fermer. Comme la probabilité d'accueillir trois enfants reste faible, la banquette arrière peut se rabattre asymétriquement (dossier et assise). En configuration deux places, le volume du coffre atteint l'agréable valeur de 882 litres. En voilà une qui va rapporter des sous puisque ses trois moteurs ont un taux de CO2 en dessous de 122 g/km, à condition de ne pas prendre la boîte automatique. KIA a reconduit les moteurs de la version initiale. Le diesel est le seul trois cylindres de la famille développant l'honorable puissance de 75 chevaux. Il offre les avantages propres à ce genre de moteur, à savoir de l'énergie surtout quand il monte vite dans les tours. Relativement silencieux, il offre un compromis efficace pour une utilisation à dominante citadine qui sort aussi à la campagne. Cela n'a pas empêché KIA de nous sortir de la ville et même d'attaquer un peu de montagne. Mais ce segment roule encore beaucoup à l'essence et c'est pourquoi les deux autres moteurs de la gamme utilisent de l'essence sans plomb. Ces deux blocs se font quasiment de la concurrence tant ils sont proches. Dans les deux cas, on a à faire à des quatre cylindres avec trois soupapes par cylindre. Les cylindrées (1,0 litre et 1,1 litre) et les puissances sont très proches, séparées seulement par trois petits chevaux (respectivement 62 et 65 chevaux). Pourquoi choisir le plus "gros" ? Seuls l'accès à l'option (900 €) boîte de vitesses automatique à quatre rapports et la finition supérieure "Active" peuvent répondre à cette question. La gamme KIA poursuit la généralisation de sa garantie à sept ans (ou 150.000 kilomètres) avec le Sportage qui suit la trace de la famille Cee'd. Pour les gros rouleurs, l'offre de garantie peut se transformer en trois ans sans limite de kilométrage. La Picanto qu'on ne peut pas classer dans les grandes routières, est proposée avec cette formule. Les deux finitions sont très proches, juste séparées de 1.000 €. Seule la version diesel a droit à tous les niveaux disponibles alors que les deux moteurs essence se les répartissent. La finition haute "Active" offre la possibilité de passer en "Active A/C" moyennant l'ajout de 800 € à la facture pour une climatisation manuelle. Le prix alléchant de la version de base "Motion" accueille le strict minimum. On peut retenir que la voiture contient le système Isofix sur les sièges arrière. Autre détail intéressant, la voiture est équipée d'un économiseur de batterie qui coupe automatiquement les feux (restés allumés). Le haut de gamme récupère quelques équipements de confort comme les vitres électriques à l'avant, une prise USB et un lecteur de CD / MP3 à quatre haut-parleurs. Un ESP sera proposé en option au cours de l'année 2008.

Femmes au bord de la crise d'envie

Séduire la population féminine pour une voiture typée citadine est une bonne stratégie. Comme la Picanto est une voiture avec une carrosserie à cinq portes, l'accès à l'arrière est plus facile pour les enfants. Voilà un argument qui peut lui donner la préférence. En attendant sa cousine i10 de HYUNDAI, ses concurrentes, comme le trio PSA/TOYOTA ou la FIAT Panda, commencent à accuser quelques années elles aussi. La petite KIA conserve le même empattement de 2,37 mètres avec à peine 1,20 mètre pour les porte-à-faux symboliques. L'intérieur a reçu quelques très légères retouches qui se reconnaissent d'abord par une harmonie de couleur noire. La console centrale a été redessinée tout comme la visière des compteurs qui bénéficient au passage du rétro éclairage orange de la Cee'd. Les tissus sont nouveaux à dominante noire pour rester dans le ton sérieux de l'habitacle. Pour avoir testé une des places arrière, l'espace est surprenant, sans même recourir à une banquette coulissante (celle de la KIA est fixe). En revanche, l'homologation à cinq places ne peut se comprendre qu'avec trois enfants et encore. Le coffre est extrêmement petit (seulement 157 litres). Plus petit que celui d'une Panda (230 litres), il est toutefois plus volumineux que celui d'une 107/C1/Aygo (139 litres) pourtant plus longue. Heureusement, la Picanto dispose de quelques rangements supplémentaires dans l'habitacle dont un tiroir sous le siège passager en finition haute. Deux petites mesquineries auraient pu être évitées : la tablette n'est maintenue que par une seule ficelle et le hayon ne contient pas de poignée intérieure pour le fermer. Comme la probabilité d'accueillir trois enfants reste faible, la banquette arrière peut se rabattre asymétriquement (dossier et assise). En configuration deux places, le volume du coffre atteint l'agréable valeur de 882 litres.

La bonne éducation

En voilà une qui va rapporter des sous puisque ses trois moteurs ont un taux de CO2 en dessous de 122 g/km, à condition de ne pas prendre la boîte automatique. KIA a reconduit les moteurs de la version initiale. Le diesel est le seul trois cylindres de la famille développant l'honorable puissance de 75 chevaux. Il offre les avantages propres à ce genre de moteur, à savoir de l'énergie surtout quand il monte vite dans les tours. Relativement silencieux, il offre un compromis efficace pour une utilisation à dominante citadine qui sort aussi à la campagne. Cela n'a pas empêché KIA de nous sortir de la ville et même d'attaquer un peu de montagne. Mais ce segment roule encore beaucoup à l'essence et c'est pourquoi les deux autres moteurs de la gamme utilisent de l'essence sans plomb. Ces deux blocs se font quasiment de la concurrence tant ils sont proches. Dans les deux cas, on a à faire à des quatre cylindres avec trois soupapes par cylindre. Les cylindrées (1,0 litre et 1,1 litre) et les puissances sont très proches, séparées seulement par trois petits chevaux (respectivement 62 et 65 chevaux). Pourquoi choisir le plus "gros" ? Seuls l'accès à l'option (900 €) boîte de vitesses automatique à quatre rapports et la finition supérieure "Active" peuvent répondre à cette question.

Revenir

La gamme KIA poursuit la généralisation de sa garantie à sept ans (ou 150.000 kilomètres) avec le Sportage qui suit la trace de la famille Cee'd. Pour les gros rouleurs, l'offre de garantie peut se transformer en trois ans sans limite de kilométrage. La Picanto qu'on ne peut pas classer dans les grandes routières, est proposée avec cette formule. Les deux finitions sont très proches, juste séparées de 1.000 €. Seule la version diesel a droit à tous les niveaux disponibles alors que les deux moteurs essence se les répartissent. La finition haute "Active" offre la possibilité de passer en "Active A/C" moyennant l'ajout de 800 € à la facture pour une climatisation manuelle. Le prix alléchant de la version de base "Motion" accueille le strict minimum. On peut retenir que la voiture contient le système Isofix sur les sièges arrière. Autre détail intéressant, la voiture est équipée d'un économiseur de batterie qui coupe automatiquement les feux (restés allumés). Le haut de gamme récupère quelques équipements de confort comme les vitres électriques à l'avant, une prise USB et un lecteur de CD / MP3 à quatre haut-parleurs. Un ESP sera proposé en option au cours de l'année 2008.

A l'occasion de son troisième anniversaire, la petite Picanto se refait une beauté qui se remarque par une nouvelle face plus joviale. Les phares ronds, la nouvelle calandre et le capot plongeant lui donnent un air plus féminin ; après tout, la clientèle féminine est la plus encline à acheter la petite KIA. La Picanto offre une cinq portes à un prix d'attaque très bas, idéale pour transporter les enfants et quelques bagages. Certes, la liste des équipements de série est réduite mais la garantie de trois ans, elle, est bien présente. KIA poursuit sa conquête du marché avec dès les premiers jours de 2008, l'arrivée de la Pro Cee'd, le troisième maillon de la famille qui s'est habillé en coupé.

Philippe NIOLLET

2008-01-15