FORD Focus Coupé Cabriolet Titanium TDCI 136

ESPACE COUPE CABRIOLET
  • Conduite très agréable
  • Intérieur très soigné
  • Volume du coffre
  • Isolation acoustique
  • Place pour les genoux à l'arrière

Prix : 29 480 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres en ligne Injection directe à rampe commune
Cylindrée 1997 cm³
Puissance maxi 136 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 32.60 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.51 m
Largeur 1.83 m
Hauteur 1.45 m

Poids

Total 1548 kg

Capacités

Coffre de 248 à 534 dm³
Réservoir 55 L
Nb de places 4

Performances

Vitesse maxi 206 km/h
0 à 100 km/h 10.30 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.90
Urbaine 7.70
Mixte 5.90
Essai 6.90

La Focus prend le frais

Trois ans après avoir dévoilé le concept coupé cabriolet Vignale au Mondial de Paris, FORD vient de mettre sur le marché la version "CC" à quatre places de la Focus. Le géant américain décide donc de suivre la tendance déjà appliquée par d’autres constructeurs automobiles (OPEL Astra Twin Top, VOLKSWAGEN Eos, PEUGEOT 307 CC ou RENAULT Mégane CC). La FORD Focus se trouve être le premier véhicule estampillé FORD Europe à disposer d’un toit articulé qui se loge dans le coffre en moins de trente secondes. Avec l’arrivée de cette version, la famille Focus est désormais au complet.

Confort et habitabilité très honnêtes

Au premier regard, cette Focus CC présente une allure sobre et raffinée. La ressemblance avec la berline existe toujours mais la collaboration du célèbre carrossier italien PININFARINA a apporté à la version CC une allure assez classieuse. La Focus CC est l’une des plus grandes du segment des coupés cabriolets quatre places. En effet, elle présente des dimensions très respectables : 4,50 mètres de long (plus que la version berline) pour un empattement de 2,64 mètres. Autre conséquence de ces dimensions, le coffre est immense avec 534 dm3 toit fermé et 248 dm3 en configuration cabriolet. Le coffre offre là un des plus grands volumes de chargement de la famille Focus. Les dimensions du véhicule lui permettent de proposer un habitacle spacieux pour chacun des passagers. On découvre ainsi une très confortable banquette arrière malgré un espace aux jambes un peu restreint. L’habitacle est de très bonne facture bien aidé en cela par des matériaux de qualité (sellerie revêtue de cuir noir du plus bel effet). Le confort du conducteur et des passagers a bien été pris en compte. La finition "Titanium" propose entre autres des sièges chauffants confortables, une radio avec chargeur CD et commandes au volant, un excellent GPS intégré (en option), , un régulateur de vitesse et la climatisation automatique. On notera également le frein à main et le pommeau de vitesses chromé. Seul bémol à tout cela, les commandes au volant à quatre branches font vraiment "cheap" dans cet environnement pourtant assez relevé en qualité. Le toit s’escamote à l’arrêt. Pour ce faire, il faut appuyer sur un bouton situé sur la console centrale sans le relâcher. Il faut 29 secondes à la cinématique du toit pour fonctionner et voir celui-ci se loger complètement dans le coffre. Grâce à la présence de seulement deux parties, ce dernier se plie plus rapidement et garanti une meilleure capacité de chargement. A noter que le coffre bénéficie d’une assistance électrique à la fermeture, il est donc fini le temps où on devait claquer son coffre comme une brute pour le fermer. Là, vous exercez une fermeture normale et le véhicule assure le reste. Déroutant les premières fois mais au final cela en devient rassurant. L’aspect sécurité n’est pas négligé puisque l’on retrouve l’ESP, quatre airbags (frontaux et latéraux) et un dispositif de protection anti retournement avec des arceaux de sécurité capables de se déployer en 1/10ème de seconde, indispensables en cas de retournement du véhicule. Côté freinage les versions 2,0 litres reçoivent des freins à disques de 300 mm à l’avant (ventilés) et de 280 mm à l’arrière avec ABS de série. La structure du véhicule a été renforcée pour ce CC par rapport à la berline. Passons à la motorisation. La version que nous avons essayée bénéficiait du moteur diesel Duratorq TDCi DPF 2,0 litres de 136 chevaux. A l’usage, ce moteur élaboré en collaboration avec le groupe PSA, fournit une puissance et un couple suffisants (320 Nm à 2.000 tr/mn) pour une conduite sportive. Il sait également se faire économe pour une conduite plus douce en mode balade. Selon FORD, cette motorisation devrait représenter plus de 65% des ventes. Cette version diesel offre un confort acoustique agréable, sans générer l’inconfort auditif que procurent certains moteurs diesel de cette puissance, notamment par la très bonne isolation phonique de cette Focus (toit fermé bien sûr). Bien entendu une fois le toit enlevé, la sonorité du diesel se fait un peu entendre mais elle reste suffisamment discrète pour apprécier de rouler cheveux au vent. Le plaisir de conduire est au rendez-vous. En effet, le reste de la mécanique est en adéquation avec la qualité de la motorisation. La tenue de route est excellente. La CC est assez rigide pour avaler correctement les virages tout en proposant un amortissement efficace qui ne provoque pas de secousses désagréables. La direction électro/hydraulique est très précise malgré la masse du véhicule (150 kg de plus que la berline). Nous plébiscitons l'excellente précision et le bon étagement de la boîte à six vitesses (de série sur la version "Titanium"). La voiture présente des qualités dynamiques appréciables. Elle est rarement mise en défaut grâce à un amortissement qui a le don de filtrer les aspérités de la route. La direction est précise, bien aidée en cela par des trains roulants finement mis au point et une assistance électro-hydraulique bien calibrée. On pourra noter que les pneus 205/50 sont montés sur des jantes 17 pouces à 10 branches, ceux qui veulent encore plus grand pourront prendre l’option 18 pouces.

Tenue de route et qualité dynamique convaincantes

Passons à la motorisation. La version que nous avons essayée bénéficiait du moteur diesel Duratorq TDCi DPF 2,0 litres de 136 chevaux. A l’usage, ce moteur élaboré en collaboration avec le groupe PSA, fournit une puissance et un couple suffisants (320 Nm à 2.000 tr/mn) pour une conduite sportive. Il sait également se faire économe pour une conduite plus douce en mode balade. Selon FORD, cette motorisation devrait représenter plus de 65% des ventes. Cette version diesel offre un confort acoustique agréable, sans générer l’inconfort auditif que procurent certains moteurs diesel de cette puissance, notamment par la très bonne isolation phonique de cette Focus (toit fermé bien sûr). Bien entendu une fois le toit enlevé, la sonorité du diesel se fait un peu entendre mais elle reste suffisamment discrète pour apprécier de rouler cheveux au vent. Le plaisir de conduire est au rendez-vous. En effet, le reste de la mécanique est en adéquation avec la qualité de la motorisation. La tenue de route est excellente. La CC est assez rigide pour avaler correctement les virages tout en proposant un amortissement efficace qui ne provoque pas de secousses désagréables. La direction électro/hydraulique est très précise malgré la masse du véhicule (150 kg de plus que la berline). Nous plébiscitons l'excellente précision et le bon étagement de la boîte à six vitesses (de série sur la version "Titanium"). La voiture présente des qualités dynamiques appréciables. Elle est rarement mise en défaut grâce à un amortissement qui a le don de filtrer les aspérités de la route. La direction est précise, bien aidée en cela par des trains roulants finement mis au point et une assistance électro-hydraulique bien calibrée. On pourra noter que les pneus 205/50 sont montés sur des jantes 17 pouces à 10 branches, ceux qui veulent encore plus grand pourront prendre l’option 18 pouces.

La FORD Focus Coupé-Cabriolet, fabriquée à Turin, saura certainement conquérir les clients potentiels du créneau de plus en plus pléthorique des coupés cabriolets. Certes, les lignes de cette Focus CC ne sont pas des plus novatrices, mais le véhicule présente de vraies bonnes aptitudes dynamiques. La Focus CC saura séduire une clientèle à la recherche à la fois de bonnes sensations de conduite mais qui ne veulent pas troquer le confort à la sportivité. La Ford Focus Coupé-Cabriolet propose trois motorisations au choix : deux moteurs à essence, le 1,6 litre Duratec de 100 chevaux et le 2,0 litres Duratec de 145 chevaux et un diesel, le Duratorq TDCi 2,0 litres de 136 chevaux. La version diesel nous a amplement convaincus et devrait constituer à coup sûr le gros des ventes.

Harry ANDRE

2008-01-15