MAZDA 6 MZR-CD 2.0 5 portes

ESPACE BERLINE & BREAK

Prix : de 26 400 € à 32 700 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres en ligne turbo diesel, injection directe à rampe commune
Cylindrée 1998 cm³
Puissance maxi 140 ch à 3500 tr/min
Couple maxi 33.00 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.76 m
Largeur 1.79 m
Hauteur 1.44 m

Poids

Total 1455 kg

Capacités

Coffre de 501 à 1702 dm³
Réservoir 43 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 201 km/h
0 à 100 km/h 10.70 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.00
Urbaine 6.70
Mixte 5.60
Essai 0.00

Kizuna, le lien affectif

Après la MAZDA 6, berline à quatre portes lancée en novembre dernier, MAZDA commercialise en France à partir du mois d’avril 2008 une version à cinq portes (Hatchback) ainsi qu’un break, tous deux animés par un moteur diesel MZR-CD 2.0, à injection directe par rampe commune et suralimenté. Ces nouveaux modèles de deuxième génération bénéficient de nombreuses améliorations portant principalement sur la précision des assemblages, sur la réduction du poids et sur l’augmentation des dimensions ainsi que la recherche de l’esthétique. Les efforts consacrés à l’évolution du concept "Zoom-Zoom" consistent à créer une forte affinité entre les passagers et la voiture par une atmosphère d’empathie et de confort.

De nouveaux atouts

De sa devancière, la nouvelle MAZDA 6 conserve le style esthétique, avec un intérieur plus vaste et plus séduisant. Le poste de conduite se pare de cadrans noirs disposant d’une nouvelle illumination ambre-rouge et d’un cerclage lumineux bleu indirect. Un nouveau volant sportif et un levier de vitesses plus ergonomique, situé plus près du conducteur, rendent la conduite plus aisée. Tous les changements apportés au sein de l’habitacle ont permis d’améliorer l’insonorisation, en abaissant le niveau acoustique de 2,5 décibels. L’équipement en fonctionnalités du volant est une des particularités marquantes de la MAZDA 6. Le réseau CF-Net,"Cross-Functional Network" ou "Réseau à fonctionnalités croisées" est une amélioration notable dans le domaine de sécurité active. Elle permet au conducteur d’avoir accès, avec le minimum de perte d’attention, aux principaux systèmes d’informations et de régulation de la vitesse installés sur la voiture, sans avoir à lâcher le volant. L’enregistrement filmé des temps de réaction, lors de la manipulation des différents systèmes regroupés sur les branches du volant, a révélé un gain de temps de 20 à 30 % par rapport à d’autres équipements multifonctions haut de gamme. Plus grande et mieux équipée, la nouvelle MAZDA 6 ne devait pas pour autant être plus lourde et moins agile. La recherche du gain de poids, par l’utilisation d’acier à limite d’élasticité élevée à différents niveaux de la structure, a permis de gagner 35 kg par rapport à l’ancien modèle. Elle gagne aussi en qualités aérodynamiques et en stabilité à grande vitesse grâce à un excellent coefficient de traînée égal à 0,27. L’assistance électrique de la direction, placée directement sur la crémaillère et non sur la colonne, améliore la rigidité et la stabilité autour du point milieu. Les motorisations répondent à tous les goûts. Le turbo diesel MZR-CD 2.0, à injection directe par rampe commune, a déjà fait ses preuves. Il présente cependant quelques différences au niveau de la cartographie de l’injection qui ont permis d’abaisser son niveau sonore, d’améliorer sa souplesse et d’abaisser sa consommation d’environ 6 à 7 %. Pour les inconditionnels de la motorisation à essence, un nouveau moteur MZR 2.5 remplace l’ancien moteur de 2,3 litres. Très agréable par son silence de fonctionnement, il bénéficie des systèmes de calage variable de la distribution (S-VT) et d’admission à flux piloté (VIS). Sa puissance maximum atteint 170 chevaux à 6.000 tr/mn avec un couple de 226 Nm à 4.000 tr/mn. Les deux autres versions de motorisations à essence MZR 1.8 et MZR 2.0 figurent toujours au catalogue. Garder un style plus proche de la berline avec un maximum de volume est dans l’air du temps. La version break offre une largeur d’ouverture de 1,066 mètre. Sa capacité maximale d’embarquement de 1.751 dm3 est une excellente valeur sur ce segment du marché. Au niveau de l’habitacle, l’espace arrière a été étudié pour offrir le maximum d’aisance au niveau des genoux et des épaules, détail jugé important pour une clientèle européenne. L’art du pliage, issu d’une longue tradition nippone, a servi pour la conception d’un cache-bagages original. Solidaire du hayon, il s’articule et suit le mouvement de la porte pour ne pas gêner les manipulations. Suffisamment rigide tout en restant souple, sa toile maillée isole l’habitacle de l’air extérieur lorsque le coffre est ouvert, tout en permettant de voir à travers. Il reste toutefois démontable et peut être facilement rangé sous le plancher du coffre.

Dynamisme et légèreté

Plus grande et mieux équipée, la nouvelle MAZDA 6 ne devait pas pour autant être plus lourde et moins agile. La recherche du gain de poids, par l’utilisation d’acier à limite d’élasticité élevée à différents niveaux de la structure, a permis de gagner 35 kg par rapport à l’ancien modèle. Elle gagne aussi en qualités aérodynamiques et en stabilité à grande vitesse grâce à un excellent coefficient de traînée égal à 0,27. L’assistance électrique de la direction, placée directement sur la crémaillère et non sur la colonne, améliore la rigidité et la stabilité autour du point milieu. Les motorisations répondent à tous les goûts. Le turbo diesel MZR-CD 2.0, à injection directe par rampe commune, a déjà fait ses preuves. Il présente cependant quelques différences au niveau de la cartographie de l’injection qui ont permis d’abaisser son niveau sonore, d’améliorer sa souplesse et d’abaisser sa consommation d’environ 6 à 7 %. Pour les inconditionnels de la motorisation à essence, un nouveau moteur MZR 2.5 remplace l’ancien moteur de 2,3 litres. Très agréable par son silence de fonctionnement, il bénéficie des systèmes de calage variable de la distribution (S-VT) et d’admission à flux piloté (VIS). Sa puissance maximum atteint 170 chevaux à 6.000 tr/mn avec un couple de 226 Nm à 4.000 tr/mn. Les deux autres versions de motorisations à essence MZR 1.8 et MZR 2.0 figurent toujours au catalogue.

Un break pour automobilistes exigeants

Garder un style plus proche de la berline avec un maximum de volume est dans l’air du temps. La version break offre une largeur d’ouverture de 1,066 mètre. Sa capacité maximale d’embarquement de 1.751 dm3 est une excellente valeur sur ce segment du marché. Au niveau de l’habitacle, l’espace arrière a été étudié pour offrir le maximum d’aisance au niveau des genoux et des épaules, détail jugé important pour une clientèle européenne. L’art du pliage, issu d’une longue tradition nippone, a servi pour la conception d’un cache-bagages original. Solidaire du hayon, il s’articule et suit le mouvement de la porte pour ne pas gêner les manipulations. Suffisamment rigide tout en restant souple, sa toile maillée isole l’habitacle de l’air extérieur lorsque le coffre est ouvert, tout en permettant de voir à travers. Il reste toutefois démontable et peut être facilement rangé sous le plancher du coffre.

Disponible sur le marché français avec trois niveaux de finition "Elegance", "Sport" et "Performance", trois motorisations à essence et un turbo diesel, la nouvelle MAZDA 6 voit sa gamme agrandie. La recherche poussée dans son design, le soin apporté à sa fabrication et son dynamisme, visent à induire une réelle fusion entre la voiture et son utilisateur. C’est ce lien émotionnel fort que les japonais nomment "Kizuna".

Guy NICOLAS

2008-05-01