VOLKSWAGEN Tiguan 2.0 TDI 140 Confortline 5p

ESPACE TOUT-TERRAIN
  • Moteur
  • Finition
  • Habitabilité
  • Prix
  • Dimension du coffre
  • Absence de roue de secours

Prix : 31 500 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres – 16 soupapes turbo diesel injection directe à rampe commune
Cylindrée 1968 cm³
Puissance maxi 140 ch à 4200 tr/min
Couple maxi 32.00 mkg à 1700.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.43 m
Largeur 1.81 m
Hauteur 1.67 m

Poids

Total 1590 kg

Capacités

Coffre de 470 à 0 dm³
Réservoir 64 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 186 km/h
0 à 100 km/h 10.50 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 5.80
Urbaine 8.80
Mixte 6.90
Essai 7.40

L'arrivée d'un sérieux outsider

Près de six ans après la sortie du Touareg, VOLKSWAGEN a de nouveau élaboré un SUV mais cette fois ci en une version plus compacte, c’est le Tiguan. D’un constructeur habitué à réaliser des voitures murement réfléchies, on s’attendait à un SUV gommant les défauts de la concurrence tout en adoptant les points importants qui font des SUV compacts un secteur si porteur actuellement, aussi bien chez les vrais utilisateurs de 4x4 que chez les citadins aventuriers occasionnels. Après un premier contact positif lors de la présentation du VW, il nous restait donc à essayer le véhicule sur plusieurs jours pour confirmer ou infirmer ces bonnes impressions.

Un véhicule dans le pur esprit VOLKSWAGEN

Force est de constater que, dès la prise en main, la griffe VOLKSWAGEN est bien présente. On sent que de la conception jusqu’à la réalisation, rien n’a été négligé. Il est évident que le marché des SUV compacts a le vent en poupe actuellement. Même les constructeurs qui n’étaient pas des spécialistes du secteur se sont mis à sortir leur SUV. VOLKSWAGEN ne pouvait pas rester sur le bord du chemin et a décidé à son tour de produire son SUV. Il a fallu attendre quelques années mais ce délai a permis à VOLKSWAGEN d’analyser la concurrence et de corriger les points faibles tout en conservant les points forts. Le Tiguan est un produit 100 % VOLKSWAGEN, on y retrouve l’intérieur de la Golf plus, les dimensions d’un Touran et une silhouette proche de celle du Touareg. Au contraire de son grand frère, le Tiguan est un SUV compact puisqu’il a une longueur de 4,43 mètres, inférieure de 50 centimètres à celle de son ainé. Le Tiguan a donc des dimensions qui lui permettent de s’insérer plus facilement dans un environnement citadin tout en offrant une habitabilité confortable. Côté esthétique, on ne sort pas des sentiers battus. VOLKSWAGEN a misé plutôt sur des lignes très proches de celle du Touareg : une calandre en V assez caractéristique du style du constructeur allemand, un bas de caisse et une ouverture de coffre classiques, des phares avant en amande. On ne recherche pas ici l’excentricité mais la sobriété. Sur ce coup là, c’est réussi mais à vrai dire nous aurions apprécié que Tiguan et Touareg ne soient pas si jumeaux en terme de design. Le Tiguan rachète l’intérieur de la Golf Plus. L’ergonomie excellente, doublée d’une finition et d’un choix judicieux dans les matériaux, rassure et ravira les futurs clients. L’habitacle présente une impression d’espace très appréciable notamment pour les conducteurs un peu grands. Les espaces de rangement sont nombreux et bien agencés. La position de conduite est très confortable et permet une visibilité très appréciable. La garde au toit est bonne pour tous les occupants. Les passagers arrière ne sont pas en reste grâce notamment à la possibilité de faire coulisser la banquette arrière, ce qui permet de laisser une place suffisante même pour les grands gabarits. Ils disposeront également de tablettes de support et d’une ventilation. Côté intérieur, le Tiguan est donc taillé pour les longues heures de route et vient donc s’aligner sur les prestations proposées habituellement par les bons monospaces compacts actuels. Au titre des options qui améliorent la conduite, nous relèverons l’excellent et convivial système multimédia avec écran 16/9 offrant à la fois un système GPS rapide avec de très belles cartes en 2D ou 3D et une gestion du trafic efficace mais aussi un disque dur de 30 Go, un lecteur DVD-Vidéo, une caméral de recul avec lignes d’orientation. Nous avons également apprécié l’ouverture du coffre en hayon contrairement à certains SUV de la concurrence aynat une ouverture de gauche à droite que nous estimons vraiment pénalisante en utilisation citadine. La vraie nouveauté est l’apparition de la rampe commune au lieu des sacrosaints injecteurs-pompes chers à la Marque. On le sait depuis longtemps le reproche que l’on pouvait faire aux turbo diesel du groupe VOLKSWAGEN est la désagréable sonorité qui pouvait se faire entendre notamment lors des accélérations. Nous avions donc beaucoup d’attente vis à vis de ce nouveau moteur. Disons le tout de suite nous avons été rassurés. Le changement de technologie mais également l’excellente insonorisation du Tiguan apportent un confort auditif appréciable et apprécié. Sur ce nouveau 2.0 TDI de 140 chevaux, les vibrations d’antan sont presque quasiment éliminées et très acceptables en régime stabilisé. Bien entendu pour être complètement convainquant, il fallait que ce moteur allie performance et sobriété et qu’il soit associé à une mécanique au service d’un véhicule avoisinant les 1.600 kilogrammes. Le moteur sert bien le véhicule, il propose des performances honorables et suffisantes pour une conduite très souple mais aussi pour doubler sur des voies rapides quand cela s’avère nécessaire. Lors des dépassements, le moteur se fait quelque peu entendre mais en régime stabilisé, on retrouve un confort auditif très agréable. Vraiment une belle affaire que l’apparition de cette rampe commune. Il nous tarde de la voir sur le reste de la gamme VOLKSWAGEN. Sur un parcours mélant de la ville, des voies rapides et des embouteillages sur le périphérique parisien, nous avons enregistré une moyenne de 7,4 litres aux cent kilomètres. Donc seconde bonne nouvelle, la sobriété reste au rendez-vous. Pour le reste de la mécanique, nous n’avons pas relevé de défaut. La boîte six vitesses est bien étagée et permet de réduire la sensation de creux que l’on a quelquefois à bas régime. Nous mettrons même en exergue l’excellente direction assistée sur ce véhicule. Cette direction est extrêmement bien dosée et apporte dès la prise en main un réel plaisir de conduite. Quitte à parler des idées reçues, les conducteurs mal à l’aise avec ce type de gabarit ne seront pas en reste. La direction permet, que ce soit en basse vitesse, lors d’un créneau ou en virage rapide, de prendre toujours les bonnes trajectoires. Pour le stationnement, c’est un vrai régal et si vous prenez l’option caméra de recul qui vous permet de visualiser l’arrière du véhicule, alors le stationnement devient un jeu d’enfant. La version que nous avons essayée est une version plus citadine que tout terrain. Il existe une possibilité d’enclencher le mode OFF-ROAD qui permet de réduire la vitesse sur la boîte afin de franchir des obstacles. Cependant sur cette version l’angle d’attaque est de 18 degrés et nous avons constaté que les pneus 235/55 de 17 pouces ne sont pas forcément très adaptés pour du franchissement d’obstacles. Pour remédier à cela, le Tiguan existe dans une version intitulée "Track & Field" qui offre un angle d’attaque de 28 degrés, une protection sous le carter et le programme OFF-ROAD de série. Les conducteurs qui veulent donc un vrai tout terrain devront systématiquement choisir cette version. A noter qu’il existe une option sympathique pour les adeptes du tractage, c’est le crochet d’attelage rétractable qui s’escamote ou se range sous le pare-chocs tout cela avec une simple pression sur un bouton. Vraiment bien.

Habitacle soignée

Le Tiguan rachète l’intérieur de la Golf Plus. L’ergonomie excellente, doublée d’une finition et d’un choix judicieux dans les matériaux, rassure et ravira les futurs clients. L’habitacle présente une impression d’espace très appréciable notamment pour les conducteurs un peu grands. Les espaces de rangement sont nombreux et bien agencés. La position de conduite est très confortable et permet une visibilité très appréciable. La garde au toit est bonne pour tous les occupants. Les passagers arrière ne sont pas en reste grâce notamment à la possibilité de faire coulisser la banquette arrière, ce qui permet de laisser une place suffisante même pour les grands gabarits. Ils disposeront également de tablettes de support et d’une ventilation. Côté intérieur, le Tiguan est donc taillé pour les longues heures de route et vient donc s’aligner sur les prestations proposées habituellement par les bons monospaces compacts actuels. Au titre des options qui améliorent la conduite, nous relèverons l’excellent et convivial système multimédia avec écran 16/9 offrant à la fois un système GPS rapide avec de très belles cartes en 2D ou 3D et une gestion du trafic efficace mais aussi un disque dur de 30 Go, un lecteur DVD-Vidéo, une caméral de recul avec lignes d’orientation. Nous avons également apprécié l’ouverture du coffre en hayon contrairement à certains SUV de la concurrence aynat une ouverture de gauche à droite que nous estimons vraiment pénalisante en utilisation citadine.

Enfin un nouveau moteur turbo diesel avec une rampe commune

La vraie nouveauté est l’apparition de la rampe commune au lieu des sacrosaints injecteurs-pompes chers à la Marque. On le sait depuis longtemps le reproche que l’on pouvait faire aux turbo diesel du groupe VOLKSWAGEN est la désagréable sonorité qui pouvait se faire entendre notamment lors des accélérations. Nous avions donc beaucoup d’attente vis à vis de ce nouveau moteur. Disons le tout de suite nous avons été rassurés. Le changement de technologie mais également l’excellente insonorisation du Tiguan apportent un confort auditif appréciable et apprécié. Sur ce nouveau 2.0 TDI de 140 chevaux, les vibrations d’antan sont presque quasiment éliminées et très acceptables en régime stabilisé. Bien entendu pour être complètement convainquant, il fallait que ce moteur allie performance et sobriété et qu’il soit associé à une mécanique au service d’un véhicule avoisinant les 1.600 kilogrammes. Le moteur sert bien le véhicule, il propose des performances honorables et suffisantes pour une conduite très souple mais aussi pour doubler sur des voies rapides quand cela s’avère nécessaire. Lors des dépassements, le moteur se fait quelque peu entendre mais en régime stabilisé, on retrouve un confort auditif très agréable. Vraiment une belle affaire que l’apparition de cette rampe commune. Il nous tarde de la voir sur le reste de la gamme VOLKSWAGEN. Sur un parcours mélant de la ville, des voies rapides et des embouteillages sur le périphérique parisien, nous avons enregistré une moyenne de 7,4 litres aux cent kilomètres. Donc seconde bonne nouvelle, la sobriété reste au rendez-vous.

Et une mécanique à la hauteur

Pour le reste de la mécanique, nous n’avons pas relevé de défaut. La boîte six vitesses est bien étagée et permet de réduire la sensation de creux que l’on a quelquefois à bas régime. Nous mettrons même en exergue l’excellente direction assistée sur ce véhicule. Cette direction est extrêmement bien dosée et apporte dès la prise en main un réel plaisir de conduite. Quitte à parler des idées reçues, les conducteurs mal à l’aise avec ce type de gabarit ne seront pas en reste. La direction permet, que ce soit en basse vitesse, lors d’un créneau ou en virage rapide, de prendre toujours les bonnes trajectoires. Pour le stationnement, c’est un vrai régal et si vous prenez l’option caméra de recul qui vous permet de visualiser l’arrière du véhicule, alors le stationnement devient un jeu d’enfant.

Et le tout terrain alors ?

La version que nous avons essayée est une version plus citadine que tout terrain. Il existe une possibilité d’enclencher le mode OFF-ROAD qui permet de réduire la vitesse sur la boîte afin de franchir des obstacles. Cependant sur cette version l’angle d’attaque est de 18 degrés et nous avons constaté que les pneus 235/55 de 17 pouces ne sont pas forcément très adaptés pour du franchissement d’obstacles. Pour remédier à cela, le Tiguan existe dans une version intitulée "Track & Field" qui offre un angle d’attaque de 28 degrés, une protection sous le carter et le programme OFF-ROAD de série. Les conducteurs qui veulent donc un vrai tout terrain devront systématiquement choisir cette version. A noter qu’il existe une option sympathique pour les adeptes du tractage, c’est le crochet d’attelage rétractable qui s’escamote ou se range sous le pare-chocs tout cela avec une simple pression sur un bouton. Vraiment bien.

Il semble évident que les ambitions de VOLKSWAGEN soient que le Tiguan puisse bousculer la suprématie du TOYOTA RAV4 pour devenir une nouvelle référence dans les SUV compacts. Il nous semble que cela soit réussi car VOLKSWAGEN a pris le temps nécessaire pour étudier la concurrence pour reprendre ses points forts à son compte en laissant de coté les défauts. La qualité de fabrication, la finition, le nouveau moteur TDI et l’agrément de conduite sont de vrais atouts qui devraient permettre au Tiguan de gravir rapidement le sommet des ventes. Si de plus la fiabilité est au rendez-vous, gageons que la concurrence va devoir réagir vite pour ne pas voir sa suprématie contestée.

Harry ANDRE

2008-06-25