CITROEN C3 Picasso

ESPACE MONOSPACE
  • Style innovant
  • Intérieur accueillant et fonctionnel
  • Options coûteuses

Prix : de 14 950 € à 21 950 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 soupapes Turbo-diesel
Cylindrée 1560 cm³
Puissance maxi 105 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 24.00 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.08 m
Largeur 1.73 m
Hauteur 1.62 m

Poids

Total 1333 kg

Capacités

Coffre de 500 à 0 dm³
Réservoir 50 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 193 km/h
0 à 100 km/h 11.20 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.10
Urbaine 6.40
Mixte 4.80
Essai 0.00

Une sympathique frimousse

La marque aux chevrons s’est fait attendre pour s’aligner sur les rangs du segment B2 des mini monospaces. Le C3 Picasso, présenté en avant première au Mondial de l’Automobile, fait son entrée sur le marché pour concurrencer de façon sérieuse ses prédécesseurs parmi lesquels figure, entre autres, le Grand Modus de RENAULT.

Un style innovant

Sur la base d’une morphologie cubique, le concepteur a su donner à ce véhicule une ligne novatrice, faite de rondeurs apaisantes et douces, avec toutefois une petite note agressive au niveau des passages de roues au profil très marqué. Son style audacieux se caractérise sur la partie avant, lisse et enroulée, dans laquelle le graphisme des optiques apporte une touche de fluidité, alors que la partie arrière, sculptée en verticalité, témoigne de la recherche d’une grande capacité. Ce mariage de formes antagonistes fait le charme de ce petit ludospace. La décoration intérieure dégage une impression de qualité, aussi bien au niveau du choix des matériaux plastiques que dans le soin apporté aux multiples zones de décors, y compris dans les compartiments de rangement. Une vision panoramique et un habitacle baigné de lumière créent une ambiance intérieure chaleureuse. De son grand frère, le C4 Picasso, le C3 hérite d’un pare-brise en trois parties, avec deux fenestrons latéraux aux montants très fins qui limitent le fameux "angle mort" des trois quarts avant. La luminosité intérieure est remarquable, avec une surface vitrée atteignant 4,52 m2 lorsque le véhicule est équipé, en option, du vaste toit en verre. Petit dehors, mais grand dedans, le nouveau venu offre une bonne habitabilité. La hauteur de 370 mm des places avant dégage une place avantageuse pour les passagers arrière en leur assurant un bon espace aux genoux. De plus, la mobilité de leurs sièges, pouvant glisser indépendamment sur 150 mm, permet de moduler l’espace pour l’adapter à tous les gabarits. En configuration normale, cinq places, le coffre à bagages a une capacité de 500 dm3. La cinématique des sièges arrière est l’un des points forts de ce modèle. Fractionnées en 2/3 - 1/3, les assises s’escamotent sur le plancher pour obtenir, dossiers rabattus, une surface parfaitement plane avec le sol du coffre. Cette opération s’effectue aisément d’une seule main. Dans cette configuration, le volume d’embarquement atteint un maximum de 1.503 dm3. Sur option, le dossier du passager avant peut se mettre en tablette, ce qui permet de libérer un espace d’une longueur de 2, 41 m de l’avant à l’arrière. Sur route, le comportement du C3 Picasso est sain et sans histoire. Ses motorisations diesel de 90 et 110 chevaux avec filtre à particules et à essence de 95 et 120 chevaux, offrent des performances honnêtes. Toutefois, il s’avère que les plus fortes puissances, diesel ou essence, donnent de meilleurs résultats à pleine charge. Une étude particulière a porté sur l’insonorisation. Les bruits du moteur, dont le niveau sonore a malgré tout une fâcheuse tendance à s’amplifier dans les hauts régimes, ont été atténués par de multiples éléments absorbants dans le compartiment moteur. D’autre part, la qualité d’isolation phonique contre les bruits extérieurs a été renforcée en portant l’épaisseur des vitres à 3,85 mm, contre 3,15 mm pour la plupart des offres concurrentes. Trois niveaux de finition sont proposés : "Attraction", "Confort" et "Exclusive". Aucune différence en qualité de modularité n’affecte ces trois niveaux. Les dispositifs de sécurité tels que l’ABS, le répartiteur électronique de freinage (REF) et l’assistance à l’arrêt d’urgence, l’ordinateur de bord ainsi que les airbags frontaux et latéraux sont présents sur la première offre. Le dispositif de contrôle de trajectoire, ESP, n’est monté en série qu’avec la motorisation turbo-diesel de 110 chevaux. Il est imposé pour l’option du toit en verre sur toutes les autres versions, en raison de la surcharge de cet équipement qui élève le centre de gravité. Au prix de 400 € du toit s’ajoute donc celui de l’ESP facturé 350 €. La version la mieux équipée, "Exclusive", bénéficie d’une climatisation automatique, de décors chromés sur la carrosserie, de jantes en alliage de 16 pouces et des projecteurs antibrouillard. D’autres aménagements sont aussi proposés en options "Pack" selon les niveaux. Le Pack Voyage (320 €) comprend les tablettes "aviation" avec les liseuses au dos des sièges avant, des trappes de rangement aux pieds des passagers arrière et des stores sur les vitres latérales. L’aide à la conduite est proposée avec le Pack Urbain (490 €), qui comprend les détecteurs de proximité, les rétroviseurs extérieurs escamotables électriquement et les lève-vitres à commande électrique.

Lumineux et fonctionnel

Une vision panoramique et un habitacle baigné de lumière créent une ambiance intérieure chaleureuse. De son grand frère, le C4 Picasso, le C3 hérite d’un pare-brise en trois parties, avec deux fenestrons latéraux aux montants très fins qui limitent le fameux "angle mort" des trois quarts avant. La luminosité intérieure est remarquable, avec une surface vitrée atteignant 4,52 m2 lorsque le véhicule est équipé, en option, du vaste toit en verre. Petit dehors, mais grand dedans, le nouveau venu offre une bonne habitabilité. La hauteur de 370 mm des places avant dégage une place avantageuse pour les passagers arrière en leur assurant un bon espace aux genoux. De plus, la mobilité de leurs sièges, pouvant glisser indépendamment sur 150 mm, permet de moduler l’espace pour l’adapter à tous les gabarits. En configuration normale, cinq places, le coffre à bagages a une capacité de 500 dm3. La cinématique des sièges arrière est l’un des points forts de ce modèle. Fractionnées en 2/3 - 1/3, les assises s’escamotent sur le plancher pour obtenir, dossiers rabattus, une surface parfaitement plane avec le sol du coffre. Cette opération s’effectue aisément d’une seule main. Dans cette configuration, le volume d’embarquement atteint un maximum de 1.503 dm3. Sur option, le dossier du passager avant peut se mettre en tablette, ce qui permet de libérer un espace d’une longueur de 2, 41 m de l’avant à l’arrière.

Confort et comportement routier de bon niveau

Sur route, le comportement du C3 Picasso est sain et sans histoire. Ses motorisations diesel de 90 et 110 chevaux avec filtre à particules et à essence de 95 et 120 chevaux, offrent des performances honnêtes. Toutefois, il s’avère que les plus fortes puissances, diesel ou essence, donnent de meilleurs résultats à pleine charge. Une étude particulière a porté sur l’insonorisation. Les bruits du moteur, dont le niveau sonore a malgré tout une fâcheuse tendance à s’amplifier dans les hauts régimes, ont été atténués par de multiples éléments absorbants dans le compartiment moteur. D’autre part, la qualité d’isolation phonique contre les bruits extérieurs a été renforcée en portant l’épaisseur des vitres à 3,85 mm, contre 3,15 mm pour la plupart des offres concurrentes.

Finitions et équipements

Trois niveaux de finition sont proposés : "Attraction", "Confort" et "Exclusive". Aucune différence en qualité de modularité n’affecte ces trois niveaux. Les dispositifs de sécurité tels que l’ABS, le répartiteur électronique de freinage (REF) et l’assistance à l’arrêt d’urgence, l’ordinateur de bord ainsi que les airbags frontaux et latéraux sont présents sur la première offre. Le dispositif de contrôle de trajectoire, ESP, n’est monté en série qu’avec la motorisation turbo-diesel de 110 chevaux. Il est imposé pour l’option du toit en verre sur toutes les autres versions, en raison de la surcharge de cet équipement qui élève le centre de gravité. Au prix de 400 € du toit s’ajoute donc celui de l’ESP facturé 350 €. La version la mieux équipée, "Exclusive", bénéficie d’une climatisation automatique, de décors chromés sur la carrosserie, de jantes en alliage de 16 pouces et des projecteurs antibrouillard. D’autres aménagements sont aussi proposés en options "Pack" selon les niveaux. Le Pack Voyage (320 €) comprend les tablettes "aviation" avec les liseuses au dos des sièges avant, des trappes de rangement aux pieds des passagers arrière et des stores sur les vitres latérales. L’aide à la conduite est proposée avec le Pack Urbain (490 €), qui comprend les détecteurs de proximité, les rétroviseurs extérieurs escamotables électriquement et les lève-vitres à commande électrique.

La qualité de présentation et sa conception devraient permettre au CITROËN C3 Picasso de prétendre occuper la première place de sa catégorie. Si le prix d’entrée de gamme est attractif, on peut regretter que la facture s’alourdisse notablement avec toutes les options à rajouter au niveau supérieur, pour bénéficier du meilleur confort et agrément. Son look, sa modularité complète et fonctionnelle en font une voiture attachante et agréable au quotidien.

Guy NICOLAS

2009-03-30