AUDI A4 Avant 2.0 TDI 143 Ambiente

ESPACE BREAK
  • Qualité assemblage
  • Moteur sobre et silencieux
  • Habitabilité
  • Vibrations au démarrage
  • Suspensions un peu fermes
  • Liste d’options onéreuses

Prix : 33 500 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 8 soupapes turbo diesel injection directe Common-Rail
Cylindrée 1968 cm³
Puissance maxi 143 ch à 4200 tr/min
Couple maxi 32.00 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.70 m
Largeur 1.83 m
Hauteur 1.44 m

Poids

Total 1660 kg

Capacités

Coffre de 490 à 1430 dm³
Réservoir 65 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 215 km/h
0 à 100 km/h 10.60 s

Environnement

Emission CO2 149 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 6.90
Urbaine 4.40
Mixte 5.30
Essai 5.80

En avant le raffinement et la perfection

Le break AUDI A4 Avant est sorti six mois après la berline, on retrouve donc naturellement un modèle très abouti. L’Avant reprend les nombreuses caractéristiques de la berline avec un super bonus : un coffre très bien agencé et modulable. Il faut dire que la nouvelle A4 Avant a pris de l’embonpoint avec plus de douze centimètres en longueur et avec un châssis encore plus rigide et sécurisant par rapport au modèle précédent. La présentation est irréprochable, avec une qualité de fabrication et d’assemblage de premier plan, une référence que la marque a su imposer depuis plusieurs années. Décidément, cette quatrième génération place la barre encore plus haut en offrant à l’A4 de meilleures performances pour une consommation de carburant en baisse.

Le bien être du conducteur

Nul est besoin de présenter l’intérieur d’une AUDI. Comme le modèle précédent, le souci du moindre détail fait de cette nouvelle A4 un véritable salon roulant. Ne parlons pas de la sonorisation, on se croirait tout simplement à l’intérieur d’une berline de segment supérieur. Quel que soit le niveau de finition, même en entrée de gamme, on retrouve l’intérieur raffiné d’AUDI avec son ergonomie irréprochable. Le siège du conducteur et le volant s’ajustent idéalement dans les trois directions et l’option siège sport ne peut qu’améliorer le confort pour les longs trajets. On reprochera à la suspension un peu dure de mal filtrer les imperfections de la route ce qui génère de légères vibrations sur le plancher dès que la vitesse de croisière atteint les 110 km/h. La version à l’essai était équipée d’une motorisation turbo diesel 2.0 TDI à rampe commune qui est certainement la plus homogène de la gamme. Le bloc 4 cylindres, compact et léger, développe une puissance de 143 chevaux et atteint 32 mkg entre 1.750 et 2.500 tr/mn. Bénéficiant des nouveaux injecteurs piézoélectriques et de la rampe commune, les claquements envahissants du TDI à injecteurs-pompes ne sont plus qu’un mauvais souvenir avec en plus un bonus à la clef : une consommation en carburant réduite de 9 % par rapport à l’ancienne génération. Du fait d’un poids de près de 1,5 tonne, le quatre cylindres est un peu à la peine à très bas régime mais dès que l’on atteint la plage du couple maximal, ce TDI fait preuve d’un joli tempérament dans les montées en régime et se retrouve complètement transfiguré. Il est clair que la nouvelle AUDI A4 Avant ne s’adressera pas aux déménageurs désirant transporter des objets encombrants puisqu’en situation normale, le coffre ne peut accueillir que 490 litres. On pourra augmenter la capacité de chargement jusqu’à 1.430 litres en rabattant le dossier de la banquette arrière mais au final, le rapport encombrement capacité reste moins favorable que celui d'une de ses rivales la MERCEDES Classe C break. A noter, l’habitabilité à l’arrière est exceptionnelle et fait partie des qualités de ce break. Le break AUDI A4 devrait conserver ce qui a fait le succès de son prédécesseur à savoir son style et une habitabilité supérieure à la berline. Les designers ont opté pour une ligne de toit se terminant de façon oblique, sacrifiant ainsi une fraction de l’espace de chargement au profit de l’esthétique. Un choix payant finalement puisque l’A4 Avant affiche une allure moderne, dynamique et élégante. On remarquera d'ailleurs la marque des nouvelles AUDI, les optiques à LED joignant l’esthétique à l’économie.

La puissance tranquille

La version à l’essai était équipée d’une motorisation turbo diesel 2.0 TDI à rampe commune qui est certainement la plus homogène de la gamme. Le bloc 4 cylindres, compact et léger, développe une puissance de 143 chevaux et atteint 32 mkg entre 1.750 et 2.500 tr/mn. Bénéficiant des nouveaux injecteurs piézoélectriques et de la rampe commune, les claquements envahissants du TDI à injecteurs-pompes ne sont plus qu’un mauvais souvenir avec en plus un bonus à la clef : une consommation en carburant réduite de 9 % par rapport à l’ancienne génération. Du fait d’un poids de près de 1,5 tonne, le quatre cylindres est un peu à la peine à très bas régime mais dès que l’on atteint la plage du couple maximal, ce TDI fait preuve d’un joli tempérament dans les montées en régime et se retrouve complètement transfiguré.

L’esthétique svelte

Il est clair que la nouvelle AUDI A4 Avant ne s’adressera pas aux déménageurs désirant transporter des objets encombrants puisqu’en situation normale, le coffre ne peut accueillir que 490 litres. On pourra augmenter la capacité de chargement jusqu’à 1.430 litres en rabattant le dossier de la banquette arrière mais au final, le rapport encombrement capacité reste moins favorable que celui d'une de ses rivales la MERCEDES Classe C break. A noter, l’habitabilité à l’arrière est exceptionnelle et fait partie des qualités de ce break. Le break AUDI A4 devrait conserver ce qui a fait le succès de son prédécesseur à savoir son style et une habitabilité supérieure à la berline. Les designers ont opté pour une ligne de toit se terminant de façon oblique, sacrifiant ainsi une fraction de l’espace de chargement au profit de l’esthétique. Un choix payant finalement puisque l’A4 Avant affiche une allure moderne, dynamique et élégante. On remarquera d'ailleurs la marque des nouvelles AUDI, les optiques à LED joignant l’esthétique à l’économie.

Avec la nouvelle A4 Avant, AUDI propose un modèle de haute qualité, qui plus est à un prix raisonnable par rapport à la concurrence. De tous les moteurs proposés, le 2.0 TDI de 143 chevaux sera sans doute le modèle le plus diffusé chez nous. Grâce à la nouvelle génération de moteurs diesel Common Rail silencieux, puissants et économiques, les consommations sont encore réduites par rapport aux modèles précédents. Avec la crise financière, le 2.0 TDI s’impose naturellement comme le choix conciliant au mieux le cœur et la raison.

Jean-Pierre LO-HIVE

2009-11-15