FORD Fiesta ECOnetic 5 portes

ESPACE CITADINE
  • Sobriété
  • Prix
  • Clé repliable en option

Prix : 17 850 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 soupapes turbo diesel injection directe par rampe commune
Cylindrée 1560 cm³
Puissance maxi 90 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 20.80 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 3.95 m
Largeur 1.72 m
Hauteur 1.48 m

Poids

Total 1097 kg

Capacités

Coffre de 281 à 965 dm³
Réservoir 43 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 178 km/h
0 à 100 km/h 13.90 s

Environnement

Emission CO2 98 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 3.20
Urbaine 4.60
Mixte 3.70
Essai 4.20

La Fiesta sobre

Avoir une voiture plus verte dans sa gamme est devenu indispensable, et pas seulement pour le côté marketing de l'affaire ou la quête des bonus. Ces derniers vont notablement se réduire en 2010 et c'est seulement la baisse de la consommation qui restera la vraie motivation de ces voitures. FORD a décliné lui aussi sa gamme verte (ou bleue si on pense aux allemandes) baptisée ECOnetic. Le patronyme à lui seul ne peut faire penser qu'à FORD vu la terminaison, le préfixe étant tout à fait explicite. Après la Focus, la Fiesta nouvelle génération adopte une version ECOnetic, objet de notre essai.

Super bonus

Excepté le logo placé sur le hayon, rien ne distingue la version ECOnetic d'une autre Fiesta. Version à part entière, l'ECOnetic utilise le moteur TDCi de 90 chevaux qui équipe d'autres Fiesta mais celui-ci a été calibré différemment pour satisfaire sa sobriété. Le but est, en effet, de réduire les émissions et la consommation. Et dans un premier temps, c'est le taux de CO2 qui a rétréci jusque sous la barre de 100 g/km. Avec 98 grammes, la Fiesta ECOnetic gagne un bonus de 1.000 € jusqu'à la fin de l'année (après ce sera moins) et diminue de 12 grammes et d'un cheval fiscal par rapport à la Fiesta TDCi. Les valeurs de consommation ont été réduites avec, en cycle combiné, 3,7 litres aux cent kilomètres contre 4,2 en TDCi "simple". Illustration par l'exemple, l'ordinateur m'a affiché 4,2 litres, peut mieux faire mais le parcours était essentiellement urbain… Pour arriver à ces résultats, la recette est habituelle. Elle commence par l'adoption de pneus à faible résistance au roulement et d'artifices aérodynamiques (enjoliveurs pas très esthétiques et déflecteurs de roues). La garde au sol a été légèrement abaissée. Aucun autre ajout n'a été nécessaire, la Fiesta ne dispose pas de "stop and start" et ne se contente que de cinq rapports. A ce sujet, le compteur rappelle au conducteur qu'il peut passer le rapport supérieur (rien pour rétrograder). Pour ce type de conduite économique donc sans forcer sur l'accélérateur, les rapports sont égrenés à toute vitesse en respectant scrupuleusement la flèche qui s'allume vers le haut. La conduite zen paie ! L'ECOnetic est une Fiesta comme les autres. L'intérieur est plutôt vaste avec quelques efforts de finition. On sent l'effet "grande série" dans certains plastiques et quelques ajustements de bas de planche de bord laissent à désirer. Je pousse un petit coup de gueule contre la clé de contact non repliable. Et comme elle est longue et fine, les poches n'apprécient pas, à moins d'ajouter 40 € à la facture pour bénéficier de ce grand luxe ! Heureusement, la dotation d'équipements n'a pas été dépréciée. En gros, l'ECOnetic est proche de la finition 2 "Trend". La Fiesta garde son air conditionné manuel, pour le reste, il faut avoir recours à la rubrique options. Un bon point tout de même est à porter au filtre à particules en série. Somme toute, l'ECOnetic coute, sans considérer les aides et le bonus, 400 € de plus que la Trend. Avec environ 0,4 litre économisé et vu le faible surcoût d'achat, la Fiesta sobre garde tout son intérêt, en ayant très peu perdu en performances par rapport à la TDCi classique.

Conduite Zen

Pour arriver à ces résultats, la recette est habituelle. Elle commence par l'adoption de pneus à faible résistance au roulement et d'artifices aérodynamiques (enjoliveurs pas très esthétiques et déflecteurs de roues). La garde au sol a été légèrement abaissée. Aucun autre ajout n'a été nécessaire, la Fiesta ne dispose pas de "stop and start" et ne se contente que de cinq rapports. A ce sujet, le compteur rappelle au conducteur qu'il peut passer le rapport supérieur (rien pour rétrograder). Pour ce type de conduite économique donc sans forcer sur l'accélérateur, les rapports sont égrenés à toute vitesse en respectant scrupuleusement la flèche qui s'allume vers le haut. La conduite zen paie !

Bonne affaire

L'ECOnetic est une Fiesta comme les autres. L'intérieur est plutôt vaste avec quelques efforts de finition. On sent l'effet "grande série" dans certains plastiques et quelques ajustements de bas de planche de bord laissent à désirer. Je pousse un petit coup de gueule contre la clé de contact non repliable. Et comme elle est longue et fine, les poches n'apprécient pas, à moins d'ajouter 40 € à la facture pour bénéficier de ce grand luxe ! Heureusement, la dotation d'équipements n'a pas été dépréciée. En gros, l'ECOnetic est proche de la finition 2 "Trend". La Fiesta garde son air conditionné manuel, pour le reste, il faut avoir recours à la rubrique options. Un bon point tout de même est à porter au filtre à particules en série. Somme toute, l'ECOnetic coute, sans considérer les aides et le bonus, 400 € de plus que la Trend. Avec environ 0,4 litre économisé et vu le faible surcoût d'achat, la Fiesta sobre garde tout son intérêt, en ayant très peu perdu en performances par rapport à la TDCi classique.

L'économie est le maître mot de la Fiesta ECOnetic. Arriver à satisfaire cette équation performances / agrément / basses consommations est facilement atteignable. La conduite de la FORD n'est pas dégradée et en conservant l'esprit écologique, elle permet de rentabiliser le faible surcoût de cette version…

Philippe NIOLLET

2010-01-05