KIA Pro Cee’d 2.0 CRDi 140 Sport

ESPACE COUPE
  • Performances du moteur
  • Coupé spacieux
  • Garantie 7 ans
  • Matériaux de l'habitacle
  • Pneus 17 pouces
  • Pas de FAP

Prix : 22 700 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 8 soupapes turbo diesel injection directe à rampe commune
Cylindrée 1991 cm³
Puissance maxi 140 ch à 3800 tr/min
Couple maxi 30.50 mkg à 2500.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.25 m
Largeur 1.79 m
Hauteur 1.45 m

Poids

Total 1440 kg

Capacités

Coffre de 0 à 320 dm³
Réservoir 53 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 205 km/h
0 à 100 km/h 10.10 s

Environnement

Emission CO2 148 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.50
Urbaine 7.40
Mixte 5.60
Essai 6.80

La tentative de seduction

Depuis le mondial de l’automobile de Paris en 2007, la KIA Cee’d poursuit un beau parcours en France en termes de nombre de ventes, notamment aidé par cette étonnante garantie de 7 ans. La Cee’d existe maintenant en trois déclinaisons, la berline classique, la version break dite SW et aussi une version plus sportive appelée Pro Cee’d. Actua-Auto a essayé cette dernière pour identifier si réellement cette appellation était galvaudée et si cette version sportive méritait son adage.

Une ligne quelque peu modifiée

La pro Cee’d est une adaptation de la version berline. La carrosserie a entièrement été redessinée. La face avant reprend la calandre de type "single frame" d'avant le remodelage type "tiger nose" des berlines et SW et les optique étirées. La distinction entre la version sportive et la berline se fait au niveau de la ligne de pavillon de toit abaissée de plusieurs centimètres (pour le coupé) jusqu’au hayon surmonté d’un becquet. L’objectif principal est de donner à cette version sportive de vrais atours autour de lignes fluides et clairement sportives. Les vitres arrière ont également été revues pour créer une harmonie et un esprit de fluidité. On notera les passages de roue imposants et les nervures sur les flancs des portes. Il s’agit là d’un bon début mais avec encore un peu plus d’audace, cette pro Cee’d aurait pu donner l’impression de se distinguer un peu de la concurrence allemande (AUDI A3 pour ne pas la citer), mais le pas est franchi. La pro Cee’d conserve les dimensions de la berline soit 4,2 mètres de long pour un empattement de 2,6 mètres et une largeur équivalente de 1,79 mètre. Ces dimensions lui permettent notamment de conserver un volume intérieur et un coffre appréciable. L’habitacle de la pro Cee’d est très proche de la version berline. La différence notable se fait pour les passagers arrière qui disposent d’une garde au toit inférieure à celle proposée par la berline classique et d'un accès moins aisé, les portes arrière ayant disparu. Cependant, cette hauteur s’avère suffisante pour des adultes qui peuvent s’installer facilement et voyager correctement. Les passagers avant sont relativement bien choyés avec des sièges semi-cuir de bonne facture et une possibilité de reculer le siège de façon significative. Concernant l’ergonomie, bien que perfectible, toutes les commandes sont bien situées et assez intuitives. Comme nous l’avions déjà souligné pour d'autres modèles de la marque, un effort a été fait sur les matériaux même si la planche de bord est faite de beaucoup de plastiques durs qui ont tendance à se rayer. Dans cette version sportive, on retrouve pléthore d’équipements. On retiendra la climatisation automatique, le radar de recul, les phares antibrouillard, le lecteur CD/MP3 avec commandes au volant, les rétroviseurs réglables électriquement, le volant et le pommeau de vitesses en cuir et pour les adeptes du baladeur, des prises "AUX" et "USB" qui permettent de brancher des systèmes audio portatifs. En ce qui concerne la sécurité active et passive, la pro Cee’d possède six airbags et l’ABS. On peut également disposer du contrôle électronique de trajectoire (ESP), du contrôle de traction (TCS) et de l’assistance au freinage d’urgence (BAS). Selon les versions, il s’agit d’équipement de série ou d’option. Notre version d’essai était équipée du moteur diesel 2.0 CRDi 140. Nous avions eu une bonne impression lors de l’essai du 1.6 CRDi 115 sur la berline et la version Sport, avec cette motorisation de 140 chevaux, fait passer la Cee’d dans une catégorie supérieure. Sur cette version deux litres a été ajouté un turbo à géométrie variable pour gonfler le couple de 255 à 305 Nm. Conséquence, le coupé gagne plus d'une seconde pour passer de 0 à 100 km/h, et voit sa vitesse de pointe augmenter de 17 km/h malgré une augmentation de masse de 20 kilogrammes. Ces chiffres permettent d’attester des réelles capacités de ce moteur CRDi. Dès les premiers passages de rapports, on ressent tout de suite une bonne adéquation entre la puissance et le poids du véhicule. Le moteur est puissant et propose un couple généreux qui permet des sensations intéressantes en conduite sportive. L’autre bonne surprise est une vraie capacité d’adaptation pour un mode de conduite plus modéré (on ne peut pas rouler sportif à plein temps). L’habitacle est relativement bien isolé et filtre correctement les bruits du moteur, cependant un effort reste à faire. Le partenariat entre KIA et MICHELIN se poursuit. Cette pro Cee’d en version sportive possède des jantes en aluminium de 17 pouces, jolies esthétiquement et montées en pneus 225/R45. On pourra toutefois se demander si le choix d’une monte en 16 pouces n’aurait pas été plus judicieux pour réduire les bruits et la fermeté de la bande de roulement. Pour le reste, le bon comportement dynamique de la berline est conservé. La direction assistée (asservie à la vitesse du véhicule) est très précise sur des vitesses faibles et apporte un bon rayon de braquage. Les suspensions sont bonnes en milieu urbain et sur routes mais se révéleront peut-être un peu rigides sur des reliefs plus accidentés. Lorsque l’on pousse un peu le véhicule dans les virages, la tenue de route reste bonne bien que l’on aurait pu en attendre un peu plus. Le plaisir est donc au rendez-vous car le couple moteur - boîte de vitesses est bien coordonnée. La boîte manuelle à six vitesses est certes bien étagée mais aurait mérité d’être améliorée pour être plus adaptée à ce côté voulu de sportivité. Alors ce coupé Pro Cee’d a-t-il de quoi inquiéter la concurrence ? Il faut raison garder, si un réel effort a été fait sur le style extérieur, ce coupé n’est pas une révolution, mais c'est un bon début. Dans un choix purement esthétique, la concurrence propose des modèles plus attrayants HONDA Civic Type S, OPEL Astra OPC ou encore la récente VOLKSWAGEN Scirocco pour ne citer qu’eux. Cependant avec une version haut de gamme à 22.700 €, la concurrence est dépassée et propose des tarifs plus élevés pour un modèle équivalent. Une fois de plus, les futurs acquéreurs devront étudier le rapport prestation / qualité et il est fort possible que la garantie maintenue à sept ans sur ce coupé puisse faire sérieusement pencher la balance du côté de la KIA.

Un habitacle généreux pour un coupé

L’habitacle de la pro Cee’d est très proche de la version berline. La différence notable se fait pour les passagers arrière qui disposent d’une garde au toit inférieure à celle proposée par la berline classique et d'un accès moins aisé, les portes arrière ayant disparu. Cependant, cette hauteur s’avère suffisante pour des adultes qui peuvent s’installer facilement et voyager correctement. Les passagers avant sont relativement bien choyés avec des sièges semi-cuir de bonne facture et une possibilité de reculer le siège de façon significative. Concernant l’ergonomie, bien que perfectible, toutes les commandes sont bien situées et assez intuitives. Comme nous l’avions déjà souligné pour d'autres modèles de la marque, un effort a été fait sur les matériaux même si la planche de bord est faite de beaucoup de plastiques durs qui ont tendance à se rayer. Dans cette version sportive, on retrouve pléthore d’équipements. On retiendra la climatisation automatique, le radar de recul, les phares antibrouillard, le lecteur CD/MP3 avec commandes au volant, les rétroviseurs réglables électriquement, le volant et le pommeau de vitesses en cuir et pour les adeptes du baladeur, des prises "AUX" et "USB" qui permettent de brancher des systèmes audio portatifs. En ce qui concerne la sécurité active et passive, la pro Cee’d possède six airbags et l’ABS. On peut également disposer du contrôle électronique de trajectoire (ESP), du contrôle de traction (TCS) et de l’assistance au freinage d’urgence (BAS). Selon les versions, il s’agit d’équipement de série ou d’option.

Un moteur énergique et économique

Notre version d’essai était équipée du moteur diesel 2.0 CRDi 140. Nous avions eu une bonne impression lors de l’essai du 1.6 CRDi 115 sur la berline et la version Sport, avec cette motorisation de 140 chevaux, fait passer la Cee’d dans une catégorie supérieure. Sur cette version deux litres a été ajouté un turbo à géométrie variable pour gonfler le couple de 255 à 305 Nm. Conséquence, le coupé gagne plus d'une seconde pour passer de 0 à 100 km/h, et voit sa vitesse de pointe augmenter de 17 km/h malgré une augmentation de masse de 20 kilogrammes. Ces chiffres permettent d’attester des réelles capacités de ce moteur CRDi. Dès les premiers passages de rapports, on ressent tout de suite une bonne adéquation entre la puissance et le poids du véhicule. Le moteur est puissant et propose un couple généreux qui permet des sensations intéressantes en conduite sportive. L’autre bonne surprise est une vraie capacité d’adaptation pour un mode de conduite plus modéré (on ne peut pas rouler sportif à plein temps). L’habitacle est relativement bien isolé et filtre correctement les bruits du moteur, cependant un effort reste à faire.

Dynamique oui, sportive pourrait encore mieux faire

Le partenariat entre KIA et MICHELIN se poursuit. Cette pro Cee’d en version sportive possède des jantes en aluminium de 17 pouces, jolies esthétiquement et montées en pneus 225/R45. On pourra toutefois se demander si le choix d’une monte en 16 pouces n’aurait pas été plus judicieux pour réduire les bruits et la fermeté de la bande de roulement. Pour le reste, le bon comportement dynamique de la berline est conservé. La direction assistée (asservie à la vitesse du véhicule) est très précise sur des vitesses faibles et apporte un bon rayon de braquage. Les suspensions sont bonnes en milieu urbain et sur routes mais se révéleront peut-être un peu rigides sur des reliefs plus accidentés. Lorsque l’on pousse un peu le véhicule dans les virages, la tenue de route reste bonne bien que l’on aurait pu en attendre un peu plus. Le plaisir est donc au rendez-vous car le couple moteur - boîte de vitesses est bien coordonnée. La boîte manuelle à six vitesses est certes bien étagée mais aurait mérité d’être améliorée pour être plus adaptée à ce côté voulu de sportivité.

Face à la concurrence

Alors ce coupé Pro Cee’d a-t-il de quoi inquiéter la concurrence ? Il faut raison garder, si un réel effort a été fait sur le style extérieur, ce coupé n’est pas une révolution, mais c'est un bon début. Dans un choix purement esthétique, la concurrence propose des modèles plus attrayants HONDA Civic Type S, OPEL Astra OPC ou encore la récente VOLKSWAGEN Scirocco pour ne citer qu’eux. Cependant avec une version haut de gamme à 22.700 €, la concurrence est dépassée et propose des tarifs plus élevés pour un modèle équivalent. Une fois de plus, les futurs acquéreurs devront étudier le rapport prestation / qualité et il est fort possible que la garantie maintenue à sept ans sur ce coupé puisse faire sérieusement pencher la balance du côté de la KIA.

Cette évolution de la Cee’d est assez réussie. KIA a essayé de donner un aspect plus incisif à sa berline. Les modifications apportées tant sur le plan du dessin du véhicule que de l’ajout de cette motorisation de 140 chevaux, permettent de donner une teinte "plaisir" à ce véhicule. KIA a réussi à conserver les dimensions de la berline, ce qui offre un habitacle assez spacieux pour un coupé. Les puristes crieront à l’hérésie arguant qu’un vrai coupé se doit d’être plus exigu (pas ou peu de place pour les passagers arrière) mais doit aussi être plus léger. La Pro Cee’d est finalement un choix pour ceux qui voudraient un peu d’audace dans le look et une motorisation diesel plus sportive, tout en gardant un esprit berline et confortable en termes d’espace. KIA a encore progressé mais il lui reste quelques lettres de noblesse à acquérir pour aller titiller sérieusement les habitués du podium.

Harry ANDRE

2009-06-15