RENAULT Fluence 1.5 dCi 105 Privilège

ESPACE BERLINE
  • Habitabilité
  • Consommations
  • Prix
  • Confort
  • Manque d’originalité
  • Peu de choix dans les motorisations
  • Insonorisation légère

Prix : 23 800 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 8 soupapes Turbo Diesel injection directe rampe commune
Cylindrée 1461 cm³
Puissance maxi 105 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 24.50 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.62 m
Largeur 1.81 m
Hauteur 1.48 m

Poids

Total 1277 kg

Capacités

Coffre de 530 à 530 dm³
Réservoir 60 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 190 km/h
0 à 100 km/h 10.40 s

Environnement

Emission CO2 119 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.10
Urbaine 5.30
Mixte 4.30
Essai 4.50

Chamadamadaaa…

Le cœur de la marque au losange battrait-il toujours la chamade pour les tricorps ? Ce nouveau modèle épaulant la gamme Mégane tente à le démonter. Stylée mais sobre, inhabituelle mais pas voyante, la RENAULT Fluence fait une entrée discrète sur le marché français. Avec des ventes plutôt ciblées sur les pays dits émergent en commençant par la Turquie, pays où elle est produite, la Fluence se situe entre la Mégane et la Laguna, cette dernière n’ayant que sept centimètres de plus.

Tricorps et spacieux

La Fluence complète la famille Mégane en troquant le hayon contre un coffre, tout en conservant des lignes fluides. L’ensemble est homogène mais manque quand même d’un soupçon d’originalité. Son design très conventionnel est celui de la SAMSUNG SM3 dont la Fluence est issue. Badgée RENAULT en Europe, elle révèle cependant une habitabilité remarquable, la meilleure de sa catégorie. Son coffre de 530 litres de capacité est très spacieux, et accessible malgré l’absence de hayon qui toutefois limite l’emport d’objet encombrant. Directement repris de la Mégane III, le tableau de bord de la Fluence n’arbore cependant pas le compteur analogique, auquel a été préféré un compteur à aiguille peu lisible à mon goût. De même, le joystick de contrôle du GPS n’est pas très pratique, et le fonctionnement global du système audio-GPS-téléphone pas très intuitif, comparativement aux standards actuels. En revanche, ses 4,62 mètres lui confèrent des qualités remarquables en termes de confort et d’habitabilité, tant aux places avant dont les sièges assurent un bon maintien, qu’aux places arrière, qui en plus d’être spacieuses reçoivent un dossier incliné d’un angle de 27° pour un confort optimal et bénéficient de surcroît d’une aération séparée donnant ainsi accès à la climatisation bizone. Pour finir, la voiture possède globalement un bon niveau d’équipement avec notamment un limiteur-régulateur de vitesse, ainsi qu’une prise USB permettant de connecter un lecteur multimédia et des pares-soleil intégrés à l’arrière, dans la version "Privilège" essayée. Le choix des motorisations 1.5 dCi 85 & 105 chevaux met en avant le confort de conduite, l’économie et l’écologie au détriment du dynamisme et de la sportivité. La tenue de route reste d’un bon niveau au regard d’une souplesse inhabituelle des suspensions qui toutefois alloue à la voiture un réel confort. Le moteur est assez bruyant et génère quelques désagréments dans l’habitacle particulièrement en régime établi, sur nationale ou autoroute. Si l’acoustique aurait pu être améliorée, la RENAULT Fluence possède incontestablement de véritables qualités de routière et permet à toute la famille de voyager confortablement. Seule la hauteur du coffre complique les manœuvres au stationnement, élément qui pourra toutefois être compensé par l’aide au parking arrière disponible sur la version essayée. Son poids plutôt modéré de 1.277 kilogrammes lui permet de conserver des performances convenables en termes de reprises grâce au couple de 240 Nm et remarquables sur l’aspect consommations. On frise régulièrement les quatre litres aux cent kilomètres, la voiture poussant de plus à adopter une conduite souple donc économico-écolo. En sus, la voiture n’émet que 119 grammes de CO2, ce qui lui alloue un bonus écologique de 100 €. Sa motorisation 1.5 dCi de 105 chevaux ne nécessite un passage au stand que tous les 30.000 kilomètres. Elle est économique à l’usage, à l’entretien, mais aussi à l’achat puisque le premier prix affiché ne dépasse pas 20.000 €, soit 19.750 € pour un dCi de 85 chevaux. La version 105 chevaux est facturée 23.800 €. Dans les deux cas, ces tarifs sont inférieurs d’environ 1.000 € à la Mégane III équivalente.

Bon père de famille

Le choix des motorisations 1.5 dCi 85 & 105 chevaux met en avant le confort de conduite, l’économie et l’écologie au détriment du dynamisme et de la sportivité. La tenue de route reste d’un bon niveau au regard d’une souplesse inhabituelle des suspensions qui toutefois alloue à la voiture un réel confort. Le moteur est assez bruyant et génère quelques désagréments dans l’habitacle particulièrement en régime établi, sur nationale ou autoroute. Si l’acoustique aurait pu être améliorée, la RENAULT Fluence possède incontestablement de véritables qualités de routière et permet à toute la famille de voyager confortablement. Seule la hauteur du coffre complique les manœuvres au stationnement, élément qui pourra toutefois être compensé par l’aide au parking arrière disponible sur la version essayée. Son poids plutôt modéré de 1.277 kilogrammes lui permet de conserver des performances convenables en termes de reprises grâce au couple de 240 Nm et remarquables sur l’aspect consommations. On frise régulièrement les quatre litres aux cent kilomètres, la voiture poussant de plus à adopter une conduite souple donc économico-écolo. En sus, la voiture n’émet que 119 grammes de CO2, ce qui lui alloue un bonus écologique de 100 €. Sa motorisation 1.5 dCi de 105 chevaux ne nécessite un passage au stand que tous les 30.000 kilomètres. Elle est économique à l’usage, à l’entretien, mais aussi à l’achat puisque le premier prix affiché ne dépasse pas 20.000 €, soit 19.750 € pour un dCi de 85 chevaux. La version 105 chevaux est facturée 23.800 €. Dans les deux cas, ces tarifs sont inférieurs d’environ 1.000 € à la Mégane III équivalente.

Sous ses airs classiques et sobres, la RENAULT Fluence se fondra dans le trafic, en révélant cependant un véhicule très bien étudié tant dans son comportement routier, que par sa très généreuse habitabilité. Prévue pour les pays dits émergents (Turquie, Asie, Russie), son prix attractif au regard de son niveau d’équipement et de performance permet aussi de proposer une alternative intéressante aux bons pères de famille de l’ouest européen.

Franck BRIDAULT

2010-09-09