RENAULT Laguna 2.0 dCi 130 FAP GT 4Control

ESPACE BERLINE
  • Grand agrément de conduite
  • Sécurité active et passive
  • Qualité de fabrication
  • Coffre avec hayon
  • Reprises à bas régime
  • Esthétique de l'arrière fade
  • Confort ferme
  • Pas de roue de secours

Prix : 29 600 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres 16 soupapes Turbo Diesel injection directe par rampe commune
Cylindrée 1995 cm³
Puissance maxi 130 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 32.60 mkg à 2000.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.70 m
Largeur 1.81 m
Hauteur 1.45 m

Poids

Total 1492 kg

Capacités

Coffre de 450 à 1377 dm³
Réservoir 66 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 206 km/h
0 à 100 km/h 10.60 s

Environnement

Emission CO2 136 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.40
Urbaine 6.80
Mixte 5.20
Essai 6.70

PLAISIR DE CONDUIRE

A l'origine, le châssis 4Control (quatre roues directrices) n'était associé qu'aux plus puissantes motorisations essence et Diesel de la gamme Laguna, avec pour conséquence des prix plutôt élevés. Afin d'étoffer les ventes de sa familiale, RENAULT a rapidement proposé cette technologie - transcendant les déjà excellentes qualités routières de la Laguna - associée à des motorisations plus modestes. En plus de leur technologie, les versions 4Control ont droit à une finition spécifique "GT".

Maniabilité, sécurité

 

Avec le système 4Control, RENAULT propose une solution technique de roues arrière directrices gérées par électronique, apportant une maniabilité et une sécurité inédite à la Laguna. La maniabilité est obtenue en braquant les roues arrière, de 3,5 ° maximum, dans le sens opposé à celui des roues avant lorsque la vitesse est inférieure à 60 km/h. Le diamètre de braquage de la Laguna 4Control - 10,3 mètres - gagne plus d’un mètre par rapport à la Laguna deux roues directrices et offre à cette grande berline la maniabilité d'une Clio. Du fait de la mobilité du train arrière, les virages serrés se négocient avec aisance, la voiture changeant de direction instantanément, et nécessitent un moindre braquage du volant. Au-delà de 60 km/h, les roues arrière tournent dans le même sens qu'à l'avant, contrecarrent ainsi la force centrifuge s'appliquant sur le train arrière, et donnent l'impression que la voiture est guidée par des rails. Ce guidage exceptionnel est relayé au sol par de très performants pneumatiques 225/45 R18 95W dont l'adhérence sur route sèche semble sans limite et on ne se lasse pas de faire virevolter cette berline, jusqu'au jour où les gommes seront usées. A plus de 200 € l'unité sans la pose, je vous laisse calculer le prix du plaisir de conduire… Le système 4Control, couplé avec le contrôle électronique de la stabilité (ESP) et un freinage puissant et progressif, assurent une sécurité active maximale au véhicule. La sécurité passive n'est pas en reste, la Laguna ayant obtenu cinq étoiles aux tests Euro Ncap.  

 

Vivacité, sobriété

 

Afin de ne pas galvauder le sigle GT, RENAULT ne propose pas la Laguna GT 4Control avec les deux motorisations de base 1.5dCi 110 et 2.0 16V 140 Ethanol, cette dernière étant la seule dans le catalogue avec un moteur à essence. Nous avons essayé la 2.0 dCi 130, première proposition en GT 4Control. Ce moteur offre des performances tout à fait acceptables en accélérations (1.000 mètres départ arrêté en 31,9 secondes) et monte sans s'essouffler jusqu'à son régime maximum, mais s'avère quand même un peu juste en reprises à bas régimes. Sur route, à 90 km/h, le compte-tours indique seulement 1.500 tr/mn en sixième, régime que le moteur accepte en vitesse stabilisée, mais qui est trop bas pour relancer efficacement l'auto en cas de besoin. Il faut descendre un ou même, pour peu que la route monte, deux rapports, afin de disposer d'un couple suffisant permettant une rapide remise en vitesse. A défaut de performances éblouissantes mais quand même suffisantes, le conducteur appréciera une sobriété de bon aloi. Moins de sept litres aux cent kilomètres sur de petits trajets dont certains à cadence accélérée lorsque la route était sinueuse est un résultat très honorable.  

 

Léger maquillage

 

Commercialisée en 2007, la Laguna III a été restylée, légèrement, pour le Mondial de Paris 2010. C'est principalement l'avant qui a fait l'objet de retouches, notamment les phares dont la partie supérieure reçoit une "paupière" aiguisant le "regard" de la Laguna. Le bouclier a également été revu, la calandre étant plus haute et plus étroite qu'auparavant. Ces aménagements sont suffisants pour donner plus de caractère à l'avant de cette berline. Par contre l'arrière n'a pas été modifié et c'est dommage, car la poupe haute et nue, avec ses petits feux pas très beaux et situés trop haut, est trop fade à mes yeux. Le profil est plus harmonieux, surtout avec les jantes alu noires de 18 pouces équipant de série la GT 4Control.

 

Qualité apparente

 

La carte mains libres est de série et permet de déverrouiller les ouvrants en effleurant une des poignées. La porte s'ouvre sur un habitacle "chic et sport" avec sa sellerie mixte cuir et tissu, ses incrustations de matériau laqué dans la planche de bord et les contre-portes, et son pommeau de levier de vitesses en aluminium. Le tableau de bord avec son revêtement granité souple et ses ajustages précis est agréable et son ergonomie est bien pensée. Toutes les commandes tombent naturellement sous la main, particulièrement celles au volant du régulateur de vitesse et celles de la radio sur un satellite à portée de doigts. Le poste de conduite est très agréable avec un beau volant "GT" à méplat, gainé de cuir, réglable en hauteur et en profondeur et un bloc d'instruments avec un graphisme lisible et de belles et fines aiguilles rouges dans des cadrans cerclés d'alu. L'ensemble est bien fini, bien présenté et laisse une excellente impression de qualité perçue.

 

Equipement riche

 

La version GT est bien équipée de série recevant notamment, la climatisation automatique avec régulation droite / gauche, l’allumage des phares et les essuie-glaces automatiques, les lève-vitres avant et arrière électriques impulsionnnels, la radio "3D Sound by Arkamys" CD MP3 4X45W avec connexion Bluetooth® et 8HP, le régulateur / limiteur de vitesse, le système de surveillance de la pression des pneus, l'aide au parking arrière avec indicateur sonore et visuel, le frein de parking assisté… Par contre la navigation GPS Carminat TomTom® Live est en option et la roue de secours est indisponible, l'emplacement sous le coffre étant occupé par le système 4Control.

 

Confort ferme

 

Le compromis confort / comportement favorise clairement la tenue de route. La Laguna vire vite, sans roulis, avec un comportement très sécurisant et une mobilité exceptionnelle avec le châssis 4Control. Evidemment ces qualités dynamiques se paient (un peu) au niveau du confort. Sur revêtements inégaux, la suspension réagit assez sèchement au passage des inégalités et les secousses ne sont que moyennement atténuées par les sièges relativement fermes eux aussi. Ce n'est pas dramatique non plus, certaines concurrentes ne font pas mieux sans avoir le comportement routier de la Laguna. En revanche, on apprécie l'insonorisation étouffant efficacement le bruit du moteur qui ne tourne qu'à 2.200 tr/mn à 130 km/h sur autoroute. L'habitabilité n'est pas parmi les plus vastes de la catégorie, mais quatre passagers sont à l'aise et disposent d'un coffre suffisant pour emmener leurs effets personnels. Le hayon et la fonctionnalité 2/3 - 1/3 des dossiers arrière permettent d'embarquer des objets volumineux.

La RENAULT Laguna est une excellente voiture, pétrie de qualités et offrant un grand agrément de conduite, particulièrement lorsqu'elle est équipée du châssis 4Control. Si vous aimez conduire, son confort ferme et sa ligne passe-partout seront vite oubliés, alors, n'hésitez pas, elle est faite pour vous ! 

D. DECHENE

2011-04-15