FIAT Multipla JTD 105 ELX

ESPACE MONOSPACE
  • Confort intérieur, habitabilité
  • Tenue de route
  • Moteur
  • Look unique
  • Qualité des matériaux
  • Look trop unique ?

Prix : 20 642 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 8 s - Turbo D inj. directe Common Rail
Cylindrée 1910 cm³
Puissance maxi 105 ch à 4000 tr/min
Couple maxi 20.40 mkg à 1500.00 tr/min

Dimensions

Longueur 3.99 m
Largeur 1.87 m
Hauteur 0.00 m

Poids

Total 1370 kg

Capacités

Coffre de 430 à 1300 dm³
Réservoir 63 L
Nb de places 0

Performances

Vitesse maxi 170 km/h
0 à 100 km/h 12.40 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 0.00
Urbaine 0.00
Mixte 6.40
Essai 0.00

La voiture pas comme les autres

Qui aurait dit au Mondial 96 que le concept-car Multipla présenté sur le stand FIAT reviendrait deux ans après en présentation officielle, sur la même scène et avec le même look ? Osé, décalé, unique, hideux ou superbe, les qualificatifs ne manquent pas pour l'audacieux véhicule (kamikaze ?). Au côté de la version essence 1,6 l 16V, FIAT propose une version JTD (turbo diesel injection directe common rail), avec les mêmes finitions SX et HLX. L'attaque au gazole se fait à 122.400 FF. Dans la série des offres particulières, une version GPL "phase liquide" sur le 1,6 l est disponible et un hybride à deux moteurs (thermique et électrique) à boîte Selespeed va bientôt arriver.

Charentaise

Le Multipla est en quelque sorte comme la fameuse pantoufle : le look ne fait pas l'unanimité mais qu'est-ce qu'on est bien dedans ! ! Mieux que la chaussure, à l'intérieur, le plutôt disgracieux " bec de canard " a disparu du champ de vision qui est pourtant maximal grâce à l'importante surface vitrée. Bien que le Multipla ne soit plus nouveau, il fait toujours tourner les têtes, peut-être plus par curiosité que par envie. Laissons le style, les goûts et les couleurs… pour s'intéresser à ce qui fait la force du FIAT : le confort d'utilisation. Il passe d'abord par une très bonne tenue de route, il n'y pas de porte-à-faux et les mouvements de caisse sont bien amortis. Et qui aurait peur de la grande largeur sera rassuré par la faible longueur (4 m) et quelques astuces. Les rétroviseurs méritent le détour, car en plus des classiques miroirs, deux miroirs supplémentaires ont été ajoutés, pour l'angle mort côté conducteur et pour viser le trottoir côté passager. Aidées par un radar de recul (en série sur HLX), la direction assistée et la visibilité, les manœuvres sont presque un jeu d'enfant. Le désormais connu 1,9 l JTD de 105 ch équipe le Multipla, plutôt efficacement car ne se trouvant pas facilement à la peine. L'atteinte de couple maximal a été abaissée à 1500 tr/mn, réduisant par la même occasion tout temps de réponse. Le seul problème réside finalement dans la grande différence de prix (15.000 FF) par rapport à la version essence. Evidemment, quand on entre dans le Multipla, on est surpris par la planche de bord, aussi inhabituelle que l'extérieur. Toutes les commandes ont été regroupées au centre, y compris le levier de vitesses (comme sur le FIAT Ulysse). Cela présente l'avantage de libérer de la place et aide à l'ergonomie, le levier tombant bien sous la main. Le compteur est réduit à sa plus simple expression en oubliant compte-tours et température "d'eau". Les matériaux utilisés sont toujours aussi peu élégants, les plastiques se rayent facilement et les tissus est toujours en dessous de ceux de la concurrence. Dommage car le tissu est présent partout : la planche de bord en est entièrement recouverte. L'insonorisation filtre bien les manifestations du moteur. La configuration de la ligne, avec une ceinture de caisse assez basse, permet une implantation tout aussi basse des vitres ce qui, compte tenu de la grande hauteur sous pavillon, libère une luminosité et un champ de vision incomparables. Du coup, les vitres arrière ne descendent pas très bas ; heureusement, la climatisation est en série sur HLX. Les équipements de base sont fidèles à la tradition FIAT, on retiendra les deux prises 12 V sur la planche de bord et dans le coffre, le réglage électrique en hauteur du siège conducteur, les airbags (déconnectables) et l'ABS. La version HLX offre en plus la condamnation centralisée. L'autoradio reste une désespérante option. Six places et un vrai coffre dans 3,99 m, on peut difficilement faire mieux en aménagement intérieur. Les 6 places (en deux rangées de 3), sont de même largeur et équipées d'une ceinture 3 points. La meilleure position est la centrale avant pour dominer le paysage, non pénalisée par le tableau de bord. Une grande personne peut trouver facilement ses aises, sans trop souffrir (en largeur) de la présence de ses voisins, son siège étant légèrement en retrait des 2 autres. Les sièges individuels se manipulent (repli, démontage) comme ceux d'un Scénic, les dossiers des sièges centraux peuvent être rabattus pour aménager une table. Si la configuration 6 places n'est pas un besoin, le siège central avant peut être remplacé par un réfrigérateur placé dans un petit meuble, sans supplément de prix. En plus du coffre de bonne taille, la planche de bord offre, sur sa partie supérieure, une boîte à gants de chaque côté et un grand bac de rangements au-dessus des pieds du passager. Attention, rien ne se ferme à clé. Un petit coffre (pour lunettes) est aménagé dans le plafond et en série sur HLX (option sur SX), le pack modularité ajoute un tiroir sous le passager, des aumônières sur les dossiers des 2 sièges extérieurs (tant pis pour les tablettes aviation) et la possibilité de faire coulisser le siège arrière central.

L'aventure intérieure

Evidemment, quand on entre dans le Multipla, on est surpris par la planche de bord, aussi inhabituelle que l'extérieur. Toutes les commandes ont été regroupées au centre, y compris le levier de vitesses (comme sur le FIAT Ulysse). Cela présente l'avantage de libérer de la place et aide à l'ergonomie, le levier tombant bien sous la main. Le compteur est réduit à sa plus simple expression en oubliant compte-tours et température "d'eau". Les matériaux utilisés sont toujours aussi peu élégants, les plastiques se rayent facilement et les tissus est toujours en dessous de ceux de la concurrence. Dommage car le tissu est présent partout : la planche de bord en est entièrement recouverte. L'insonorisation filtre bien les manifestations du moteur. La configuration de la ligne, avec une ceinture de caisse assez basse, permet une implantation tout aussi basse des vitres ce qui, compte tenu de la grande hauteur sous pavillon, libère une luminosité et un champ de vision incomparables. Du coup, les vitres arrière ne descendent pas très bas ; heureusement, la climatisation est en série sur HLX. Les équipements de base sont fidèles à la tradition FIAT, on retiendra les deux prises 12 V sur la planche de bord et dans le coffre, le réglage électrique en hauteur du siège conducteur, les airbags (déconnectables) et l'ABS. La version HLX offre en plus la condamnation centralisée. L'autoradio reste une désespérante option.

Chérie, j'ai raccourci le monospace

Six places et un vrai coffre dans 3,99 m, on peut difficilement faire mieux en aménagement intérieur. Les 6 places (en deux rangées de 3), sont de même largeur et équipées d'une ceinture 3 points. La meilleure position est la centrale avant pour dominer le paysage, non pénalisée par le tableau de bord. Une grande personne peut trouver facilement ses aises, sans trop souffrir (en largeur) de la présence de ses voisins, son siège étant légèrement en retrait des 2 autres. Les sièges individuels se manipulent (repli, démontage) comme ceux d'un Scénic, les dossiers des sièges centraux peuvent être rabattus pour aménager une table. Si la configuration 6 places n'est pas un besoin, le siège central avant peut être remplacé par un réfrigérateur placé dans un petit meuble, sans supplément de prix. En plus du coffre de bonne taille, la planche de bord offre, sur sa partie supérieure, une boîte à gants de chaque côté et un grand bac de rangements au-dessus des pieds du passager. Attention, rien ne se ferme à clé. Un petit coffre (pour lunettes) est aménagé dans le plafond et en série sur HLX (option sur SX), le pack modularité ajoute un tiroir sous le passager, des aumônières sur les dossiers des 2 sièges extérieurs (tant pis pour les tablettes aviation) et la possibilité de faire coulisser le siège arrière central.

D'accord, la 5e étoile est peut être exagérée au regard de la finition et de la qualité des matériaux, il n'empêche que l'audace de FIAT doit être félicitée. L'aménagement intérieur est un modèle d'optimisation des volumes Une famille de 6 trouvera plus facilement son bonheur que dans un minibus de prix équivalent. Bien entendu, une plus petite tribu s'y sentira encore mieux. Côté moteur, l'offre gazole est moins enthousiasmante de par son prix que la version essence, dommage car le 1,9 l JTD s'y exprime bien et sobrement. Côté rangements, il y a un vrai coffre et quelques astuces ça et là. Finalement, ceux qui n'aiment pas la ligne ont tort, tort de ne pas faire l'effort de tester l'habitacle et la qualité de vie du Multipla. Il faut goûter avant de dire que ce n'est pas bon !

Philippe NIOLLET

1999-09-01