MAZDA 3 1,6L MZ-CD SPORT 115Ch

ESPACE COMPACTE
  • Châssis
  • Look extérieur
  • Ergonomie
  • Motorisation un peu faible pour une version sport
  • Sonorité
  • Prix

Prix : 23 950 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres Turbo Diesel injection directe à rampe commune
Cylindrée 1560 cm³
Puissance maxi 115 ch à 3600 tr/min
Couple maxi 27.00 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.46 m
Largeur 1.75 m
Hauteur 1.47 m

Poids

Total 1330 kg

Capacités

Coffre de 340 à 880 dm³
Réservoir 55 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 186 km/h
0 à 100 km/h 11.00 s

Environnement

Emission CO2 117 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 3.90
Urbaine 5.30
Mixte 4.40
Essai 6.30

LOOK SPORTIF POUR PETIT GABARIT

Quand on pense sport chez MAZDA, le moteur rotatif de la RX8 résonne déjà au creux de nos oreilles envoutées. Quand MAZDA décline la sportivité sur le 1,6 MZ-CD sous le capot de la 3, c’est pour lui donner un look agressif et sportif qui laisse apparaitre une petite berline au design séduisant.

T’as le look !

 

Le look agressif de la MAZDA 3 commence par le bouclier énorme qui intègre la grille inférieure en forme de calandre pentagonale, signature actuelle de la marque. Les phares qui épousent les ailes, les belles jantes aluminium et les lignes fuyantes agréables au regard et racées lui confèrent un ensemble dynamique, sportif et réellement attirant. A l’arrière, le hayon paré d’un becquet et les feux très profilés soulignent encore la sportivité et l’élégance du véhicule. Vous l’aurez compris : la MAZDA 3 ne laisse pas indifférent en termes de design, ce qui est certainement son premier et principal atout.

 

Astucieuse !

 

A la découverte de l’habitacle, nous voici dans le royaume de l’intuitivité, les commandes tombent bien sous la main, particulièrement le volant multifonction qui est très bien étudié. Le régulateur y est situé juste à portée de pouce, comme le réglage de l’autoradio ou le GPS, malheureusement pas de téléphone Bluetooth, en option dans cette finition SPORT. Le principe MAZDA "Une commande Une fonction" même s’il multiplie le nombre de boutons, s’avère réellement pratique à l’usage. Pour couronner la facilitation d’accès aux fonctions, des petites options de confort très astucieuses ont été trouvées par le constructeur, comme l’éclairage des commandes de lève-vitre à l’aide d’une petite lampe intégrée dans la portière, ou encore celui du démarreur pour en faciliter le repérage. La planche de bord éclairée d’un bleu qui tranche dans l’obscurité est particulièrement claire et lisible. Le rétroviseur central à vision nocturne permet un confort de conduite optimal pour les voyages de nuit auquel s’ajoutent enfin des rétroviseurs extérieurs très généreux qui offrent en outre une visibilité arrière complète.

 

La sellerie bien finie est confortable et assure un bon maintien, la planche de bord est harmonieuse, pas de fioriture, un style épuré, tout en fluidité notamment par la réduction au minimum des raccords pour une qualité perçue nettement supérieure. Enfin un système audio Bose haute qualité agrémentera les trajets, mais petit bémol, un GPS dont l’écran reste aussi petit que sur la version précédente. Finalement l’habitacle de la 3 ne subit pas de révolution, mais reste très agréable et fonctionnel.

Sous le capot  

La motorisation 1,6 MZ-CD, fruit du partenariat avec FORD & PSA a gagné en puissance passant de 109 à 115 chevaux et surtout acquiert la norme EURO 5. Ce nouveau moteur, couplé à une boîte manuelle à six rapports, profite à la voiture en lui conférant une dynamique plus réactive et vivace, même si l’utilité du sixième rapport est discutable tant il apporte peu par rapport au cinquième en termes de consommation. Côté consommation justement, la MAZDA 3 est annoncée peu gourmande sur le papier avec 4,4 litres aux cent kilomètres pour un taux de rejet de 117 grammes de CO2 au kilomètre. L’essai a plutôt révélé une consommation autour de six litres en conduite mixte. Le nouveau turbo a géométrie variable permet de disposer d’un couple de 270 Nm soit 30 de plus et ceci dès 1.750 tr/mn.

 

Le comportement routier est particulièrement appréciable grâce à un châssis performant et une direction très précise pour une conduite agréable et efficace. De même si MAZDA annonce une forte réduction sonore du moteur, celui-ci reste très présent surtout lors des accélérations franches réduisant l’agrément global de conduite. Enfin et c’est une très bonne innovation, la voiture est dotée d’un filtre à particules sans entretien la rendant moins gourmande en termes de révision. Et côté sécurité, la MAZDA a obtenu la note maximale, soit 5 étoiles, aux essais EURO NCAP, mais dans la version de novembre 2009.

Plus Diesel que sportive, et bruyante que mélodieuse, avec un sixième rapport superflu, la MAZDA 3 adopte une dynamique intéressante et s’avère être un bon compromis. Elle est très fonctionnelle et ergonomique, munie de presque toutes les options dans cette finition Sport. C’est le look ravageur de cette version qui fera très certainement basculer les amateurs prêts à débourser 21.650 € pour le modèle d’entrée de gamme, 23.950 € pour le modèle Sport essayé et jusqu'à 25.950 € pour la version 2,2 litres MZR-CD développant 185 chevaux.

Franck BRIDAULT

2011-10-15