FORD C-MAX 1.6 TDCi 115 Titanium

ESPACE MONOSPACE
  • Agrément de conduite
  • Ligne
  • Tarif attrayant
  • Modularité pas aussi aboutie qu'attendu
  • Finition par endroit
  • Visibilité 3/4 arrière

Prix : 26 700 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 4 cylindres - 8 soupapes Turbo Diesel injection directe, rampe commune
Cylindrée 1560 cm³
Puissance maxi 115 ch à 3600 tr/min
Couple maxi 27.80 mkg à 1750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.38 m
Largeur 1.86 m
Hauteur 1.63 m

Poids

Total 1390 kg

Capacités

Coffre de 471 à 1723 dm³
Réservoir 53 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 184 km/h
0 à 100 km/h 11.30 s

Environnement

Emission CO2 119 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 4.10
Urbaine 5.40
Mixte 4.60
Essai 6.10

PLUS DYNAMIQUE ?

La première génération du FORD C-Max a rencontré un  franc succès en France et la marque a souhaité continuer sur cette lancée en proposant un nouveau modèle toujours plus dynamique et plus accueillant.  Essayé ici en configuration courte, comprenez cinq places, il est celui qui reste le plus dans l’esprit de son prédécesseur.

Un style dynamique

Côté look, les designers FORD sont partis des bases du "Kinetic Design" en vigueur pour les nouveaux modèles depuis le S-MAX en 2005. Il a une certaine classe ce nouveau FORD C-MAX. Ses traits tirés, délaissant les rondeurs ou le côté cubique de certains monospaces, le feraient même passer pour une compacte. Indubitablement, il redonne le piment nécessaire pour lutter contre les SUV qui grignotent au fil des années du terrain sur les monospaces.

C’est donc avec une face avant et un profil nettement plus dynamiques que le C-MAX deuxième génération tente de séduire la clientèle. La ligne de toit plongeante à l’arrière et le pli de caisse au niveau des poignées de portes ne font pas regretter les traits du premier C-MAX. Adieu les optiques arrière verticales de la première génération, la marque reprend un dessin plus classique horizontal. Seul inconvénient de cette ligne réussie, la visibilité trois quarts arrière est très réduite pour le conducteur. Globalement, ce nouveau FORD est plutôt séduisant et beaucoup plus dynamique que l’ancienne génération.

Invitation au voyage

L’intérieur du nouveau C-MAX est plaisant, avec une planche de bord moderne et agréable à l’œil. La qualité de présentation est en net progrès par rapport à l’ancienne génération. Les matériaux sont de bonne facture et même si on note quelques disparités, cela reste à la hauteur de la concurrence. L’instrumentation respire la modernité avec des aiguilles bleutées originales et un bel écran couleur pour l’ordinateur de bord. L’éclairage bleuté est repris sur les petits écrans LCD du panneau de climatisation. La console centrale couverte de boutons donne un aspect futuriste. Heureusement pour l'ergonomie, ce panneau d’instrumentation est bien organisé, ce qui évite de trop s’y perdre.

Côté habitabilité, l’espace dévolu aux passagers arrière est tout à fait honorable, mais aucun progrès n’a été réalisé depuis l’ancien modèle. FORD a conservé le système "Diagoflex". Lorsque le siège central est retiré, les deux autres peuvent coulisser vers le milieu de quelques centimètres afin de libérer de l’espace aux coudes. Une solution controversée puisque la sortie de ces sièges nécessite de bons biceps mais le principe a malgré tout l’avantage de libérer un maximum d’espace permettant atteindre le volume de chargement d’un petit utilitaire. Quant au coffre, il est d’un volume suffisant de 471 litres avec kit anti-crevaison. Cela reste tout de même en retrait du volume de 500 litres proposé par un CITROËN C4 Picasso. En configuration deux places, le volume utile peut grimper jusqu’à 1.723 litres avec un chargement jusqu’au toit. Autre point à noter : le seuil du coffre est supérieur à celui de la concurrence et présente un rebord qui ne sera pas pratique pour charger des objets lourds. Le hayon de la voiture d’essai était motorisé.

Orientation : plaisir de conduite

Avec le nouveau modèle, FORD a tout fait pour conserver cette image de dynamisme. C'est d'ailleurs lui qui a eut l'honneur d'inaugurer le châssis de la Focus sortie en 2011. A son propos, nous seront brefs : il ne nous déçoit pas. Le C-MAX confirme son titre de monospace le plus sportif, même avec les petits 115 chevaux de son 1.6 TDCi. Il est aussi accouplé à une boîte à six rapports à l'étagement idéal. Le turbo Diesel reçoit une nouvelle génération d'injection common rail et un plus petit turbo plus réactif. Le TDCi 115 délivre un couple de 270 Nm dès 1.750 tr/mn. Il se montre à l’aise et offre des reprises correctes sur route, cependant il risque d’être à la peine une fois le véhicule chargé. En ville, il manque cruellement de dynamisme sur les premiers rapports et, bien plus gênant, il lui arrive de caler en première sur une forte pente (supérieure à 10%). FORD annonce une consommation moyenne de 4,6 litres aux cent kilomètres en cycle mixte, nous avons relevé une moyenne de 6,1 litres pendant notre essai.

Au volant, cette nouvelle plateforme FORD montre de belles qualités. Le nouveau C-MAX conserve le très bon dynamisme de son prédécesseur et se place dans la catégorie des monospaces au comportement de berline. Il convient ainsi aux conducteurs à la recherche de sensations, mais le manque de maintien latéral des sièges vous rappelle l’objectif principal du C-MAX : être un monospace. La direction est très appréciable et le volant en cuir est très agréable pour sa prise en main. L’insonorisation est également assez peaufinée réduisant ainsi significativement le niveau sonore sur route. Le freinage est à la hauteur, même si on aurait apprécié une réponse plus directe de la pédale.

Les tarifs de ce nouveau C-MAX s’alignent sur la concurrence mais l’équipement pléthorique de la finition Titanium en fait une bonne affaire pour ceux qui recherchent un équipement technologique complet. L’équipement optionnel est très vaste et propose notamment une très pratique caméra de recul, un système de démarrage sans clé, un système de détection des angles morts, l’aide au démarrage en côte et même l’assistance au parking.

Avec ses lignes dynamiques, son très bon comportement routier, ses équipements et son tarif, le nouveau FORD C-MAX est plutôt réussi. Dommage que le 1.6 TDCi de 115 chevaux manque d’un peu d’agrément. Le C-MAX n'est peut être pas le plus ingénieux ni le mieux fini de sa catégorie, mais il est en revanche un des moins chers et des plus économiques. Pour les familles, cet aspect pèsera très certainement dans la balance, même si la valeur de revente devrait être moyenne.

Olivier AMAND

2012-02-10