CITROEN C5 3.0i V6 BVA Exclusive

ESPACE BERLINE
  • Rapport prix/performances intéressant
  • Excellente tenue de route
  • Grand confort
  • Equipement très complet en finition Exclusive
  • Ligne trop banale
  • Consommation
  • Boîte automatique à quatre rapports "seulement"
  • Faible autonomie

Prix : 31 938 €

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Type 6 cylindres en V 24 soupapes essence
Cylindrée 2946 cm³
Puissance maxi 210 ch à 6000 tr/min
Couple maxi 285.00 mkg à 3750.00 tr/min

Dimensions

Longueur 4.62 m
Largeur 1.77 m
Hauteur 1.48 m

Poids

Total 1520 kg

Capacités

Coffre de 456 à 1310 dm³
Réservoir 66 L
Nb de places 5

Performances

Vitesse maxi 227 km/h
0 à 100 km/h 8.70 s

Environnement

Emission CO2 0 g/km

Consommations (L/100km)

Extra-Urbaine 7.60
Urbaine 14.50
Mixte 10.20
Essai 13.00

Une nouvelle "C" dans la grande saga CITROËN

Dans l'histoire automobile française la naissance d'une CITROËN a toujours été un événement remarqué et remarquable, tant ce constructeur s'est montré ingénieux et innovant par l'originalité de ses conceptions et par l'étonnante avancée technique des autos sorties de ses usines. Traction avant, DS, SM restent des modèles de légende et d'innovation. L'arrivée de la C5 est plus sage mais, comme on va le voir, CITROËN pour cette nouvelle auto n'a pas oublié sa vocation de toujours qui est de proposer des idées presque inconnues jusqu'alors. Le renouveau chez CITROËN s'est illustré par le Picasso, les "concept cars" C3, C6 et le démonstrateur Pluriel. La C5 innove en matière d'architecture, de style, d'habitabilité et de contenu technologique. Par le choix de ses proportions, avec en particulier une hauteur inédite (1,48 m), le signe le plus visible de cette nouvelle architecture, la C5 s'écarte des conventions des berlines classiques et marque une évolution dans le standard de la catégorie.

Un choix de cinq moteurs et de trois niveaux de finition

Au lancement, la gamme se structure sur la base de trois niveaux d'équipements et cinq moteurs. En Diesel, deux moteurs sont proposés : le 2.0 HDI de 110 ch et le 2.2 HDI développant 136 ch. En essence, trois moteurs sont disponibles : le 2.0i 16 soupapes de 138 ch, le nouveau 2.0 HPI à injection directe d'essence de 143 ch et le 3.0i V6 de 210 ch. Une boîte auto-active quatre rapports à commande séquentielle peut équiper les moteurs 2.0 HDI, 2.2 HDI, 2.0i 16 soupapes et 3.0i V6. Ces moteurs performants en termes de puissance et de couple répondent aussi aux normes d'environnement les plus sévères. Ainsi le 6 cylindres de 3 litres satisfait à la norme Euro 4 qui entrera en vigueur en 2005 et le 2.2 HDI avec filtre à particules (FAP) apporte un progrès déterminant dans la réduction de certaines émissions. Comme pour les modèles des autres gammes de CITROËN, trois niveaux d'équipements sont disponibles : X, SX et Exclusive. La nouvelle suspension Hydractive 3 offre une prestation originale : la variation automatique de la hauteur du véhicule en fonction de la vitesse, qui permet d'obtenir une plus grande stabilité grâce à l'abaissement du centre de gravité (15 mm à l'avant et 11 à l'arrière). Lorsque l'état de la route est fortement dégradé, Hydractive 3 peut augmenter la garde au sol de l'auto de 13 mm pour permettre un plus grand débattement. Le conducteur peut aussi modifier manuellement la garde au sol à l'aide d'une nouvelle commande électronique à impulsion. La demande du conducteur et l'état du véhicule étant visualisés sur l'écran multifonctions. A l'exception de la motorisation Diesel 2.0 HDI, cette suspension propose les états confort ou dynamique et gère chacun d'eux de façon autonome en faisant varier automatiquement et simultanément la flexibilité et l'amortissement. Le pilotage de la suspension permet de passer, alternativement et en temps réel, d'un mode souple privilégiant le confort, à un mode ferme privilégiant la tenue de route selon le profil de la route et la conduite. Le système prend en compte le style de conduite du conducteur et permet de personnaliser le seuil de passage état souple / état ferme pour atteindre le juste compromis entre le confort et la tenue de route. Le conducteur dispose en plus de la possibilité d'activer la commande sport afin de privilégier le mode ferme et donc de favoriser le comportement sportif du véhicule. La forte progression de l'électronique depuis une dizaine d'années, dans les domaines de la mécanique (moteur, boîte de vitesses automatique, suspension, coussins gonflables etc…), de la sécurité (ABS, contrôle de stabilité etc…) et du confort (climatisation, autoradio etc…) couplée au besoin de partager des informations inter-systèmes, a rendu impérative l'utilisation du multiplexage déjà expérimenté à bord de la Xm. Le 6 cylindres en V de 210 ch, identique à celui monté dans la PEUGEOT 607 est performant et très agréable. En dépit d'un poids relativement élevé, le rendement est toujours suffisant pour assurer une conduite très agréable à des allures fort rapides. La route est un vrai régal de confort et les passagers à l'arrière disposent d'un plancher plat et d'un espace exceptionnel pour les jambes ! La C5 V6 a un comportement routier et autoroutier souverain ; elle est CITROËN et digne successeur de voitures de légende ! La C5, vous l'avez compris, est d'abord une routière étonnante et dans le trafic, sa souplesse est favorisée par la très bonne boîte automatique à 4 rapports. Le modèle d'essai comprenait un système de navigation en couleur, en option à 10.000 FF, absolument génial ; il ne lui manque que les informations sur le trafic pour être parfait. On n'a rien sans rien, mais on ne peut que constater et regretter l'appétit un trop glouton de la C5. Le réservoir de 66 litres seulement rend les passages à la pompe trop rapprochés, même si le pied droit n'est pas trop lourd. Le constructeur aux deux chevrons nous avait habitués à des carrosseries plus avant-gardistes. Dommage que la C5 ne reprenne pas cette originalité des modèles d'antan. Elle est trop discrète dans sa présentation extérieure, mais cache bien son jeu dans ce qu'elle renferme de technologie nouvelle et de qualité automobile.

Une suspension inédite

La nouvelle suspension Hydractive 3 offre une prestation originale : la variation automatique de la hauteur du véhicule en fonction de la vitesse, qui permet d'obtenir une plus grande stabilité grâce à l'abaissement du centre de gravité (15 mm à l'avant et 11 à l'arrière). Lorsque l'état de la route est fortement dégradé, Hydractive 3 peut augmenter la garde au sol de l'auto de 13 mm pour permettre un plus grand débattement. Le conducteur peut aussi modifier manuellement la garde au sol à l'aide d'une nouvelle commande électronique à impulsion. La demande du conducteur et l'état du véhicule étant visualisés sur l'écran multifonctions. A l'exception de la motorisation Diesel 2.0 HDI, cette suspension propose les états confort ou dynamique et gère chacun d'eux de façon autonome en faisant varier automatiquement et simultanément la flexibilité et l'amortissement. Le pilotage de la suspension permet de passer, alternativement et en temps réel, d'un mode souple privilégiant le confort, à un mode ferme privilégiant la tenue de route selon le profil de la route et la conduite. Le système prend en compte le style de conduite du conducteur et permet de personnaliser le seuil de passage état souple / état ferme pour atteindre le juste compromis entre le confort et la tenue de route. Le conducteur dispose en plus de la possibilité d'activer la commande sport afin de privilégier le mode ferme et donc de favoriser le comportement sportif du véhicule.

Le multiplexage

La forte progression de l'électronique depuis une dizaine d'années, dans les domaines de la mécanique (moteur, boîte de vitesses automatique, suspension, coussins gonflables etc…), de la sécurité (ABS, contrôle de stabilité etc…) et du confort (climatisation, autoradio etc…) couplée au besoin de partager des informations inter-systèmes, a rendu impérative l'utilisation du multiplexage déjà expérimenté à bord de la Xm.

La V6 Exclusive…, un régal

Le 6 cylindres en V de 210 ch, identique à celui monté dans la PEUGEOT 607 est performant et très agréable. En dépit d'un poids relativement élevé, le rendement est toujours suffisant pour assurer une conduite très agréable à des allures fort rapides. La route est un vrai régal de confort et les passagers à l'arrière disposent d'un plancher plat et d'un espace exceptionnel pour les jambes ! La C5 V6 a un comportement routier et autoroutier souverain ; elle est CITROËN et digne successeur de voitures de légende ! La C5, vous l'avez compris, est d'abord une routière étonnante et dans le trafic, sa souplesse est favorisée par la très bonne boîte automatique à 4 rapports. Le modèle d'essai comprenait un système de navigation en couleur, en option à 10.000 FF, absolument génial ; il ne lui manque que les informations sur le trafic pour être parfait.

Trop gourmande et autonomie insuffisante

On n'a rien sans rien, mais on ne peut que constater et regretter l'appétit un trop glouton de la C5. Le réservoir de 66 litres seulement rend les passages à la pompe trop rapprochés, même si le pied droit n'est pas trop lourd.

Ligne manquant d'originalité

Le constructeur aux deux chevrons nous avait habitués à des carrosseries plus avant-gardistes. Dommage que la C5 ne reprenne pas cette originalité des modèles d'antan. Elle est trop discrète dans sa présentation extérieure, mais cache bien son jeu dans ce qu'elle renferme de technologie nouvelle et de qualité automobile.

La C5 V6 Exclusive est une auto très confortable, sûre, performante, innovante et vendue à un prix pas trop dissuasif. Cependant elle est un peu handicapée par une autonomie trop limitée et par une consommation assez conséquente et on aurait souhaité une carrosserie moins banale.

Jean-Pierre LAURAIN

2001-03-01